Inde du Nord, Jour 16 : Le ghat de crémation (Manikarnika) à Varanasi

Donnez votre avis !
Share

Très mauvaise nuit pour moi : je me suis réveillé quatre ou cinq fois, dont trois fois durant lesquelles j’ai vomi. Je n’en revenais pas de la quantité que je vomissais : facilement un à deux litres à chaque fois. Et j’avais mal au bide ! Et c’est sans compter tout ce que je perdais via la gastro. Donc, une très mauvaise nuit. Caro n’a pas bien dormi aussi car je la réveillais avec le bruit que je faisais en vomissant (et elle s’inquiétait), ce à quoi s’ajoutait son rhume.

Ce matin du 16ème jour en Inde, à 5h45 nous nous sommes quand même réveillés, car nous avions commandé un tour en bateau la veille pour faire le tour des ghats. Mais au lever du soleil cette fois. J’avais peur de ne pas pouvoir me retenir…

2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats

Coup de chance, le tour de bateau s’est bien passé, même si j’avais mal au ventre et que j’avais envie de vomir. Ça ne se voit pas trop sur les photos, c’est l’essentiel. En tout cas, l’orientation des ghats fait que c’est beaucoup mieux pour les prendre en photo le matin, car le soleil levant donne dessus, alors que en soirée, ils sont en contre jour…

2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats

Du coup, je suis très content car j’ai eu les belles photos que je voulais faire, avec les belles couleurs et tout. Les couleurs du ghat de crémation (Manikarnika) le matin sont vraiment très belles. On se croirait dans le jeu Assassin’s Creed !

2014-03-22 Inde Varanasi Ghats Cremation Manikarnika
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats Cremation Manikarnika
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats Cremation Manikarnika
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats Cremation Manikarnika
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats Cremation Manikarnika
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats Cremation Manikarnika
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats Cremation Manikarnika
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats Cremation Manikarnika

En revenant du ghat de crémation, nous sommes passés devant tous les indiens qui se lavaient dans le Gange.
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats
2014-03-22 Inde Varanasi Ghats

Après le tour en bateau, nous sommes allés acheter de l’eau en bouteille (j’avais énormément soif, ce qui est logique au vu de la quantité de liquide que j’avais perdu).

Revenus à la chambre, j’ai dis à Caro que je souhaitais dormir (j’avais un peu moins envie de vomir), et dans un sens, de rattraper mon sommeil de la nuit. J’avais toujours mal au ventre, à moitié envie de vomir, et l’imodium ne faisait pas trop d’effet.

Caro est allé manger le petit dej au resto de l’hôtel, vers 9h15 (le buffet se terminant à 10h00). Il ne restait quasiment plus rien dans les gamelles, les toasts n’étaient pas grillés et il n’y avait pas de grille pain en vue, le beurre avait une couleur jaune foncé peu engageante. Donc elle s’est rabattue sur les corn flakes (qui lui paraissaient l’aliment le plus sain) quand elle a vu une blatte courir le long du mur.

Depuis notre chambre d’hôtel, on avait une vue sur le Jantar Mantar de Varanasi (moins grand que celui de Jaipur).
2014-03-22 Inde Varanasi Jantar Mantar Man Mandir Ghat
2014-03-22 Inde Varanasi Jantar Mantar Man Mandir Ghat
2014-03-22 Inde Varanasi Jantar Mantar Man Mandir Ghat
2014-03-22 Inde Varanasi Jantar Mantar Man Mandir Ghat

Notre chauffeur devant venir nous chercher à 12h00 (le checkout étant à midi aussi), on a pris le temps de dormir, de faire nos sacs, de prendre nos douches avant que le chauffeur vienne nous chercher.

Varanasi, à part le tour sur les ghats, cela semble limité niveau visites… (et en plus, en temps que non hindou, on ne peut pas visiter le Golden Temple).

A midi, le chauffeur est venu nous chercher. Il faisait extrêmement chaud dehors. On s’est fait ballotter dans la voiture pour aller jusqu’à l’aéroport (la route était complètement pourrie), et au bout d’une heure et quart, on est arrivés à l’aéroport.
2014-03-22 Inde Varanasi Aeroport

L’aéroport de Varanasi est relativement aussi grand que celui de Perpignan, par contre, il est tout neuf, tout propre, et ça fait un choc par rapport au reste de la ville de Varanasi, où on atteint des sommets en terme de monde, de saleté et de bordel ambiant !

Pour autant, on a dû passer trois ou quatre contrôles (un pour le passeport, deux X-Ray pour le bagage, un X-Ray pour l’embarquement, la pesée du bagage, et les scellés posés sur les bagages). Mais bon, même si les indiens nous ont encore montré une grande capacité à ne pas savoir s’organiser correctement, au moins on a fini par embarquer.

Caro a mangé un encas qu’elle a acheté dans une des boutiques de l’aéroport. Je n’ai rien mangé, toujours pas serein quant à mon estomac.

L’avion de SpiceJet était un 737-800 tout neuf, le CDB était un sikh (bon point : les sikhs sont très recherchés en Inde car ils sont honnêtes et travailleurs ; un peu comme les jésuites l’étaient chez nous). Le vol s’est bien passé, on est parti avec 10 minutes de retard, et on est arrivés à l’heure.

A l’aéroport de Delhi, notre chauffeur que l’on avait déjà eu pendant 15 jours pour le tour du Rajasthan (Balesh) est venu nous chercher. Il nous a amené à notre hôtel qui se trouve dans Old Delhi, dans le quartier appelé Paharganj.

La route dans New Delhi nous montre que la capitale est bien plus riche que les autres villes qu’on a pu voir (Agra et Varanasi n’étaient pas particulièrement riches). Moins de klaxons, des voitures plus récentes, davantage de voitures étrangères, et des routes en bien meilleur état.

L’hôtel est un truc tout neuf, faisant un peu penser à un hôtel Ibis pour l’architecture et la déco (et le côté fonctionnel). Certes, l’hôtel n’a aucun charme, mais au moins, tout est parfait à l’intérieur. Pas de fil qui traîne, pas de saleté, un wifi qui marche bien, des interrupteurs simples à utiliser, un vrai bac de douche, une vraie clim. Ça parait idiot, mais on n’avait jamais pu avoir un truc correct à ce point jusque là.

Ça fait bien 24h que je n’ai rien mangé, et ça se voit, je flotte dans ma chemise ! Au moins ça a du bon.

Le soir, Caro et moi commencions sérieusement à avoir faim, mais les restaurants conseillés par le Routard étant situés à au moins 20 minutes de marche (sachant qu’il faisait nuit), nous avons préféré manger au resto de l’hôtel.

Tous les billets de ce voyage :

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *