Inde du Nord, Jour 6 : Jodhpur puis Ghanerao

Donnez votre avis !
Share

Sixième jour en Inde. La nuit dans l’hôtel de Jodhpur a été bonne, mais on a quand même entendu toute la nuit des trains klaxonner, comme à Bikaner. Même si on les a beaucoup moins entendu en volume, donc c’était peu gênant. Le but de cette journée était de visiter le Fort de Jodhpur (en passant avant par le Jaswant Thada), puis de prendre la route jusqu’à Ghanerao, jolie étape sur la route qui nous emmenait jusqu’à Udaipur.

Le petit déjeuner se fait sur le rooftop de l’hôtel, donc il fait plutôt frais, mais on a une super vue.
2014-03-12 Inde Jodhpur fort Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur fort Mehrangarh

A 8h30 après avoir fait le checkout, nous partons visiter le Jaswant Thada (surnommé Petit Taj Mahal) qui surplombe la ville de Jodhur. Depuis la route qui y monte, on a une super vue sur le fort Mehrangarh.
2014-03-12 Inde Jodhpur fort Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur fort Mehrangarh

Et sur l’Umaid Palace.
2014-03-12 Inde Jodhpur Umaid Palace

Devant le Jaswant Thada, la statue de Rao Jodha (fondateur de Jodhpur en 1459).
2014-03-12 Inde Jodhpur Rao Jodha Ji Statue

Le Jaswant Thada est un mausolée fait par une maharani (une reine) pour son mari décédé. Le mausolée est tout de marbre blanc, c’est très joli de dehors (à l’intérieur, il n’y a pas grand chose), et il parait que sous certaines conditions (soleil rasant), on peut voir à travers le marbre (la lumière passe relativement au travers).
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada
2014-03-12 Inde Jodhpur Jaswant Thada

Puis on passe au fort de Mehrangarh, qui se trouve juste en face. Lui aussi surplombe la ville, et il est logé sur un éperon rocheux. Il a été comme taillé dans la roche, et n’a jamais été pris par des assaillants ! Sa forme, avec des murs en angle droit (et pas de tours rondes comme sur les autres forts) rappelle un peu le mordor. D’ailleurs, Mehrangarh veut dire « fort en majesté ».
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh

On le visite, mais c’est pas donné : 1000 roupies (12 euros) pour deux. La visite commence par les Sati, que l’on avait vu aussi à Bikaner et Jaisalmer (ce sont les mains des maharani apposées sur le mur avant de se jeter dans le bûcher où brûlait leur mari (le maharajah).
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort Sati

Depuis le fort de Mehrangarh, on se rend au bout des remparts, afin d’avoir la photo que l’on voulait : celle de toutes les maison bleues (car Jodhpur est appelée « la ville bleue »). On voit pas mal de perroquets verts et d’écureuils dans le fort. Comme les indiens ne les mangent pas (et ils les nourrissent, comme tous les animaux), il y en a plein et ils ne se cachent pas vraiment.
2014-03-12 Inde Jodhpur Ville bleue
2014-03-12 Inde Jodhpur Ville bleue
2014-03-12 Inde Jodhpur Ville bleue
2014-03-12 Inde Jodhpur Ville bleue
2014-03-12 Inde Jodhpur Ville bleue

La visite prend du temps car on a un audioguide fourni avec le billet d’entrée. Mais il est plutôt bien fait, donc ça reste intéressant.
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh
2014-03-12 Inde Jodhpur Fort de Mehrangarh

Après cette visite, on retrouve le chauffeur et on part vers Ghanerao. Normalement on est sensé s’arrêter sur le chemin au village Bishnoï, dans lequel plein d’animaux viennent manger car les Vishnoï ne leur font aucun mal.

Sauf que le chauffeur ne veut pas trop nous y emmener : il nous dit que, en raison de la saison sèche, il n’y pas d’animaux (je n’y crois qu’à moitié), et qu’il ne faut rien acheter chez les Vishnoï, mais plutôt directement dans les usines qui produisent ce qu’ils vendent. Donc par contre, il nous emmène à la place dans une factory de tissus tenue par des Vishnoï (effectivement recommandée par le Routard et le Lonely, certes), où l’on tente de nous vendre des dessus de lit, des nappes, et des écharpes (en pachmina).
2014-03-12 Inde Usine Pachmina
2014-03-12 Inde Usine Pachmina
2014-03-12 Inde Usine Pachmina

Repartis, le chauffeur s’arrête devant un mausolée pour le saint-patron des chauffeurs de bus. J’ai pas bien compris l’idée, mais en gros c’est un jeune, marié depuis 6 mois, qui s’est fait renverser à moto par un camion, et donc depuis il y a un mausolée devant sa maison, avec sa moto et tout… Ne comprenant pas bien tout, on a du mal à apprécier…
2014-03-12 Inde Moto Mausolee

Enfin, nous arrivons à Ghanerao vers 16h, où nous logeons dans le palais du village, le Royal Castle Ghanerao.
2014-03-12 Inde Ghanerao Royal Castle
2014-03-12 Inde Ghanerao Royal Castle

Après avoir fait le checkin et une petite sieste, je tente de demander comment utiliser le wifi, et on me dit qu’il y en a un, mais qu’il est actuellement éteint car il y a un « power shortage », et que ça devrait revenir dans « two or tree hours ». COOL. Je n’avais jamais vécu un arrêt d’électricité de plus de quelques minutes.

Pour tuer le temps (rien prévu à visiter avant le lendemain), on est allé dans le village afin de faire quelques photos. Pas grand chose à se mettre sous la dent, à part un petit temple, avec des mains de maharani sur le fronton (bizarre, il me semblait que c’était juste dans les villes où il y avait eu des maharajah… je me dis que c’est peut-être une reproduction).
2014-03-12 Inde Ghanerao Temple
2014-03-12 Inde Ghanerao Temple

Un enfant nous demande de le prendre en photo, c’est rigolo, il prend la pose.
2014-03-12 Inde Ghanerao Enfant
2014-03-12 Inde Ghanerao Enfant

Puis on prend le palais en photo. Très beau palais, même si pas encore parfaitement restauré.
2014-03-12 Inde Ghanerao Royal Palace
2014-03-12 Inde Ghanerao Royal Palace
2014-03-12 Inde Ghanerao Royal Palace
2014-03-12 Inde Ghanerao Royal Palace
2014-03-12 Inde Ghanerao Royal Palace

Ghanerao devait être à l’époque une ville importante car il y avait un château (le palais d’aujourd’hui), qui avait ses défenses (dans les couloirs sont exposés quelques cotes de maille et des épées). Dans le palais, plein de photos des différents maharajah qui se sont succédés sur place. Bizarre, car ils ont un petit air de famille avec un monsieur bien habillé, et tout seul, que j’ai vu dans la cour.

Un employé nous propose de monter sur le rooftop afin d’avoir une belle vue. Et en effet, la vue est superbe ! De là, on voit toute la chaîne des Mont Aravali.
2014-03-12 Inde Ghanerao Mont Aravali
2014-03-12 Inde Ghanerao Mont Aravali
2014-03-12 Inde Ghanerao Mont Aravali

Je demande à l’employé si le maharajah du lieu est encore vivant, et il me répond que oui, en me montrant… le monsieur que j’avais repéré ! Super ça : première fois que je vois un maharajah vivant, en vrai (il y en a encore plein de vivants, mais souvent ils sont dans leurs palais). Là, justement, on est dans le palais, d’où la coïncidence. Cela explique aussi les mains de maharani dans le temple juste à côté.

L’employé me propose de discuter avec le maharajah. Un peu que je suis d’accord ! Alors on descend dans la petite cour afin d’échanger quelques mots avec lui. J’étais aux anges ! Le maharajah était plutôt sympa, et on sentait qu’il avait vu autre chose dans sa vie que sa petite ville.

Revenus à notre chambre, le courant n’est toujours pas revenu ; comme il fait nuit dehors, dedans aussi…

A l’heure où j’écris, il est 19h44, le courant n’est toujours pas revenu, et Caro a allumé une bougie qu’elle a trouvé dans la chambre. J’ai été aux nouvelles, pour voir si ils avaient des infos sur le quand ça allait revenir, et les employés me sortent encore que le courant reviendra dans 10 minutes selon l’un (il me dit la même chose à chaque fois que je vais le voir), 1h30 selon l’autre. En gros, peut-être que demain matin on en aura.

Ah, à 19h54 ils ont allumé un générateur, et du coup l’électricité est revenue. Houra !

Pour dîner, on a mangé à l’hôtel. Ce sont les employés du palace qui deviennent serveurs. Pas de menu, car repas unique (il y a une ristourne sur le prix, pour se faire pardonner du power shortage). J’ai également pris une bière : première que je prend en Inde ! Bon, malheureusement, elle n’était pas très fraîche (les 5h de coupure de courant n’ont pas dû aider le frigo…). Repas avec entrée (petite soupe), plats (cinq plats différents + riz + chapati + papadom), et dessert (une espèce de pâte d’amande bourrative, mais on aime pas trop). Les plats n’étaient pas énormes, mais vu qu’ils y en avaient 5 (pour tous les deux, à partager), ça faisait quand même un peu trop. On n’a pas touché au poulet qui était découpé n’importe comment (dommage car on en a déjà pris du très bien découpé).

Tous les billets de ce voyage :

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *