Le logiciel qui m’a permit de passer de Windows à Linux ? KolourPaint !

Donnez votre avis !
Share

Le titre du billet vous paraît certainement bizarre, mais on reste souvent attaché à son ancien OS à cause d’un certain nombre d’habitudes acquises au fil des année. Moi, par exemple, je prenais souvent des screenshots (pour tout les usages), puis je les modifiais à l’aide de Paint. Or le problème, c’est que sous Linux, à part The Gimp qui est surmédiatisé, peu de logiciels libre de graphisme sortent du lot. Plusieurs fois donc, je décidais de revenir définitivement à Windows parce que redimensionner, couper, triturer des images avec The Gimp quand on y a jamais goûté, c’est loin d’être à la portée de main de tout le monde.

Puis, par chance peut-être, j’ai finis par trouver un logiciel équivalent à MS Paint, mais sous Linux. Aussi facile, les même fonctions, avec les même icônes, enfin bref : qui sait utiliser MS Paint saura utiliser instantanément KolourPaint.

Mais bon, deux images valent bien mieux qu’un long discours.

Ci dessous, un screenshot de MS Paint, que chacun connaît pour sa simplicité d’utilisation.


Ci-dessous, KolourPaint ! C’est la même chose, avec en plus 2-3 petites fonctions en plus qui sont les bienvenues (j’en parlerais peut-être dans un prochain billet).

Alors, convaincu ?

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *