Mexique – Jour 11 : Cénotes Dzitnup et Xkeken, ruines de Coba

Donnez votre avis !
Share

Après une bonne nuit à Valladolid, la partie relax de notre voyage commençait enfin : il ne nous restaient que deux visites de sites archéologiques de prévus (donc assez peu par rapport à tous ceux visités avant !), et surtout nous allions enfin commencer à pouvoir nous baigner.

La journée commençait par un double bain dans les cénotes Dzitnup et Xkeken (séparées de quelques mètres l’une de l’autre), et devait se finir par la visite du site de Coba, situé proche de Tulum, sur la cote Est du Yucatan.

Les photos :

Au petit matin, nous partons assez tôt de l’hôtel San Clementes pour les cénotes Dzitnup (et Xkeken, qui est juste à côté).
Cenotes Dzitnup Xkeken

Une fois le billet acheté, nous nous rendons à la première cénote. On voit déjà sur la photo une énorme ouverture dans le sol. La cénote est dessous.
Cenotes Dzitnup Xkeken

L’escalier qui donne accès à l’intérieur.
Cenotes Dzitnup Xkeken

Et là, c’est juste superbe. Les couleurs changent (les spots changent de couleur environ toutes les 30 secondes).
Cenotes Dzitnup Xkeken

Par contre, nous ne sommes pas seuls, mais l’ambiance est très sympa !
Cenotes Dzitnup Xkeken

Un chemin fait le tour. Il permet d’accéder, de prendre des photos. Donc tout le monde n’est pas obligé de se baigner. Et on peut s’aider des rambardes pour prendre des photos.
Cenotes Dzitnup Xkeken

De l’autre côté.
Cenotes Dzitnup Xkeken

Le bassin, totalement naturel. L’eau est fraîche, mais pas froide.
Cenotes Dzitnup Xkeken

Ah tiens, la couleur vient de passer au violet !
Cenotes Dzitnup Xkeken

Dernière photo. On voit l’ouverture dans le plafond, qui fait puit de lumière. Et les poissons dans le bassin (mais ils ne sont pas dérangeants).
Cenotes Dzitnup Xkeken

Allez, on va maintenant à la deuxième cénote. Malheureusement, il pleut des cordes !
Cenotes Dzitnup Xkeken

L’entrée du cénote Xkéken, qui se trouve à 50 mètre du cénote Dzitnup (le billet pour les deux cénotes n’est pas cher).
Cenotes Dzitnup Xkeken

L’intérieur du cénote Xkeken. Il est moins accessible, à mes yeux (pas trop d’endroit pour poser ses affaires quand il y a un peu de monde…), et l’accès à l’eau est moins aisé.
Cenotes Dzitnup Xkeken

Mais bon, il y a quand même du monde (un groupe de 20 américains est arrivé après nous).
Cenotes Dzitnup Xkeken

Il est l’heure de repartir, alors que la lumière vient de passer au rouge (belles couleurs sur les photos).
Cenotes Dzitnup Xkeken

De retour à Valladolid, les policiers se sont équipés tellement il pleut.
Valladolid

Comme la veille au soir, nous mangeons dans le mercado (bazaar) municipal.
Valladolid

Aujourd’hui il y a plus de monde qu’hier soir !
Valladolid

Après manger, on passe payer notre chambre à l’hôtel et prendre nos affaires, puis on repart vers Tulum.
Valladolid

Une dernière photo du zocalo de Valladolid.
Valladolid

Moins de deux heures plus tard, nous nous arrêtons sur le site de Coba.
Mexico Coba ruinas

La première vision que l’on a de Coba est celle d’une forêt fraîche, dans laquelle on se retrouve d’abord nez à nez avec le Templo de Las Iglesias, édifice le plus important du Grupo Coba (premier groupe de bâtiments après l’entrée).
Mexico Coba ruinas

À noter : on trouve pas mal de groupe arrivant directement de Cancun pour des balades à la demi journée. À l’évidence, les visites ne sont pas leur premier soucis. La plage les intéresse davantage.
Mexico Coba ruinas

Cela dit, ça donne des photos assez cocasses.
Mexico Coba ruinas

Et en plus, il finit par faire froid dans la forêt… Ben oui, c’est con.
Mexico Coba ruinas

Donc ce Temple de l’Eglise est en fait une pyramide, assez mal conservée. Son ascension est interdite. Cependant, des galeries passent un peu autour, comme on peut le voir à gauche de la photo.
Mexico Coba ruinas

Les hommes de l’époque devaient être assez petits, car les galeries ne sont pas très très hautes ni très larges. Mais bon, c’est déjà très ludique, et j’apprécie.
Mexico Coba ruinas

Pour les plus blagueurs, il y a même moyen de cacher dans les galeries, de ressortir de l’autre côté, etc.
Mexico Coba ruinas

Juste derrière le Temple de l’église, on trouve un stade de pelote, avec des anneaux en pierre encore bien conservés.
Mexico Coba ruinas

C’est un des rares jeux de pelotes à avoir encore ses anneaux, avec ceux de Chichen Itza et Uxmal.
Mexico Coba ruinas

Si la cité de Coba connue sont apogée entre le 9e et le 12e siècle, à fait potentiellement 1000 ans pour ces anneaux…
Mexico Coba ruinas

Il y a aussi une galerie sous les « parois » du jeu de pelote.
Mexico Coba ruinas

Nous continuons ensuite notre chemin dans la forêt jusqu’au groupe de bâtiments suivant.
Mexico Coba ruinas

Sous prétexte que les groupements sont plutôt éloignés (max 1km), on peut louer des vélos. Mais au moins, ils ont mis des parkings dédiés sur le site !
Mexico Coba ruinas

Le groupement suivant, le Grupo De Las Pinturas.
Mexico Coba ruinas

Avec une énorme stèle devant.
Mexico Coba ruinas

Ce groupement possède également un jeu de balle. Chaque paroi du terrain de jeu, en pente, possède en son centre une stèle gravée.
Mexico Coba ruinas

De l’autre côté du jeu de balle.
Mexico Coba ruinas

Au centre du jeu de balle, une gravure de tête de mort. Pour faire comprendre ce qui allait advenir aux perdants. Ça rigolait pas…
Mexico Coba ruinas

D’autres stèles représentant des figures humaines.
Mexico Coba ruinas

Nous arrivons enfin à la pyramide de Nohoch Mul. Elle fait 42 mètres de hauteur, et du haut de ses 113 marches, c’est la plus haute du coin !
Mexico Coba ruinas

Devant la pyramide, un chien s’est mis à l’aise.
Mexico Coba ruinas

Bon ben va falloir monter…
Mexico Coba ruinas

Beaucoup de gens sont effrayés par la pente. Il faut reconnaître que les marches ne sont pas régulières, et qu’on est très vite assez haut !
Mexico Coba ruinas

Sur les marches, on croise un joli petit lézard.
Mexico Coba ruinas

D’en haut de la pyramide, la vue est superbe !
Mexico Coba ruinas

Par contre, pour ceux qui ont le vertige, il faut éviter de regarder vers le bas.
Mexico Coba ruinas

Le temple en haut de la pyramide. Au dessus de la porte d’entrée, ce seraient deux Dieux descendants… J’arrive à voir des jambes, mais pas beaucoup plus.
Mexico Coba ruinas

Peut-être la deuxième représentation d’un Dieux descendant.
Mexico Coba ruinas

Alors il faut savoir que Coba, c’est très proche de la côte, donc de Tulum, et donc à 1h30 de route de Cancun. Donc nombreux sont les cars de touristes (américains, mais français aussi), qui arrivent quasiment en maillot de bain pour visiter le site.
Mexico Coba ruinas

Certes il fait chaud, mais c’est la première fois que nous voyons des gens torses nus en train de visiter un site archéologique.
Mexico Coba ruinas

En revenant sur nos pas, nous repassons par le Grupo de Las Pinturas, mais de l’autre côté cette fois. Cette stèle représente une figure royale qui en surplombe deux autres…
Mexico Coba ruinas

Malheureusement, la stèle n’est pas en très bon état, on ne distingue pas grand chose.
Mexico Coba ruinas

Nous ne sommes pas venus à la meilleure période de l’année il pleut vraiment souvent (quasiment tous les après midi).
Mexico Coba ruinas

Nous arrivons au Conjunto Pinturas.
Mexico Coba ruinas

Le temple principal a conservé des fresques et des glyphes.
Mexico Coba ruinas

Devant le temple, il devait y avoir un bâtiment, dont le toit est parti…
Mexico Coba ruinas

Le temple, vu d’en face.
Mexico Coba ruinas

Une jolie chenille.
Mexico Coba ruinas

Dernière stèle du groupe des peintures, et on repart.
Mexico Coba ruinas

Comme je vous le disais, la pluie tombe souvent. Donc le sol est mouillé, et quand on a des savates/claquettes…
Mexico Coba ruinas

Le soir, arrivés à Playa del Carmen, nous voulons manger typique, alors nous mangeons au restaurant El Fogon. Très bon et pas cher !
Mexique Playa Del Carmen

En rentrant à l’hôtel après le dîner, on passe devant une agence à la devanture intéressante.
Mexique Playa Del Carmen

Tous les billets de ce voyage

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *