Mexique – Jour 7 : Campeche

Donnez votre avis !
Share

La nuit à Palenque aura été courte. La chambre n’est pas super, le restaurant de l’hôtel pas parfait non plus…

A l’auberge de jeunesse qu’on a pris à Palenque (Yaxkin Hostel), c’étaient pas des flèches. Pas d’internet qui fonctionnait (mais ils avaient l’air de ne pas en avoir grand chose à faire), des puces dans le lit (au vu de tous les boutons sur les jambes et dans le dos qu’on avait au matin)… Attention car globalement, l’indien du Chiapas n’est pas trop pressé.

Enfin, notre après-midi à Campeche aura été très agréable (même si caniculaire, le soleil tapant très fort là bas), la ville de Campeche est tout à fait magnifique, et surtout c’est la première ville de nos vacances a être dans une ambiance de plage. Un peu balnéaire. Une ville entre fortifications pour pirates (c’est là qu’à été tourné Pirate des Caraïbes) et maisons de toutes les couleurs !

Les photos :

On part de Palenque le matin assez tôt (par le bus de 8h00). Il nous fait arriver vers 13h30/14h à Campeche. C’est là que nous attend le plus bel hôtel que nous aurons durant notre voyage ! Même s’il ne paye pas de mine de l’extérieur. Son nom : Hôtel Socaire (et je vous le recommande).
Mexique Campeche

L’intérieur de l’hôtel est tout neuf et vraiment magnifique. À l’image de la ville : couleurs chaudes…
Mexique Campeche

Mais également une piscine, qui ne se refuse pas, par cette chaleur !
Mexique Campeche

Nous commençons notre visite de la ville par le musée d’archéologie. En effet, le guide nous en dit que c’est un des plus beaux et fournis du Mexique (le mieux étant celui de Mexico, mais nous n’y sommes pas allés, donc on souhaite se rattraper).
Mexique Campeche

L’entrée. Le musée est logé dans le fort San-Miguel, situé en dehors de la ville (à 4km du centre ville).
Mexique Campeche

L’intérieur de fort. En soit, le musée n’est pas grand (il se visite en moins d’une heure), mais les pièces présentées sont belles.
Mexique Campeche

On y trouve des pièces trouvées sur les sites archéologiques de Calakmul, Jaina et Edzna.
Mexique Campeche

Une très belle sculpture. On reconnait facilement un maya dessus.
Mexique Campeche

Une tombe du site de Calakmul a été transportée dans le musée, afin de voir comment et avec quoi les corps étaient enterrés.
Mexique Campeche

A noter que des ossements d’enfants ont également été retrouvés. Ceux-ci étaient inhumés dans des grandes jarres en terre cuite.
Mexique Campeche

Des masques de jade sont également montrés (ils ont été retrouvé dans des tombes). Celui-là provient de Calakmul.
Mexique Campeche

On peut monter en haut du fort.
Mexique Campeche

Depuis la toit, on a une superbe vue sur la mer d’un côté, sur la ville de l’autre.
Mexique Campeche

Le patio du fort, vu d’en haut.
Mexique Campeche

Notez qu’il fait tellement chaud (facilement 35 degrés) que les canons sont brûlants.
Mexique Campeche

Le musée montre également une stèle remplie de glyphes. C’est une des pièces qui ont permit d’établir le fait que les mayas avaient une forme de langage écrit.
Mexique Campeche

On constate avec grand plaisir que sur ce fort, comme sur le fort Napoleon aux Saintes (en Guadeloupe), on trouve des iguanes. Ceux du fort Napoleon sont par contre beaucoup plus gros.
Mexique Campeche

Par contre, là on voit des bébés iguanes !
Mexique Campeche

Ce qui est toujours sympa avec les iguanes, c’est qu’on peut s’amuser à essayer de les repérer.
Mexique Campeche

La visite finie, on repart.
Mexique Campeche

Pour rentrer au centre ville, nous prenons un collectivo. C’est local !
Mexique Campeche

Il nous ramène au marché, qui fait aussi office de gare centrale de bus.
Mexique Campeche

Le marché et la gare de bus sont en face de la porte de la Terre (Puerta de Tierra).
Mexique Campeche

Et on arrive dans la vieille ville de Campeche. Depuis son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville a entreprit de repeindre et rénover les façades des maisons coloniales.
Mexique Campeche

Les rues sont pavées, les maisons sont souvent de plein pied.
Mexique Campeche

Certains bâtiments sont ouverts, et l’on peut voir que les cours intérieures ont été elles aussi rénovées.
Mexique Campeche

Les belles couleurs de Campeche. Beaucoup de corniches en stuc sont sculptées.
Mexique Campeche

Les balcons/grilles sont en fer forgés.
Mexique Campeche

L’entrée d’une école. Rénovée aussi.
Mexique Campeche

L’ancien temple San José (qui n’est plus ouvert au public)
Mexique Campeche

… dans lequel aujourd’hui se tiennent des cours de flamenco.
Mexique Campeche

C’est mixte, et tout le monde porte des chaussures à claquettes.
Mexique Campeche

Accolé au templo San José, un magnifique cloître.
Mexique Campeche

Après quoi nous marchons jusqu’au Balluarte San Carlos.
Mexique Campeche

Puis nous longeons les remparts, devant la Place de la République.
Mexique Campeche

Enfin, nous revenons vers le Zocalo, avec une fois de plus un kiosque en son centre.
Mexique Campeche

Sur le zocalo, de très jolis bancs en fer forgé. En arrière plan, le Palacio Municipal. Beaucoup de villes du Mexique ont des jolis bancs comme ça sur leur zocalo. Et c’est très bien !
Mexique Campeche

En face du zocalo, la cathédrale, qui fut construite en pierre de calcaire au XVIIIe siècle.
Mexique Campeche

L’intérieur est assez sobre. Une seule nef.
Mexique Campeche

Mais l’autel reste digne d’intérêt.
Mexique Campeche

Collé à l’église, un petit jardin du recueillement (pour les urnes funéraires). Ambiance très calme, mais pas forcément triste.
Mexique Campeche

Un des bâtiments donnant sur le zocalo.
Mexique Campeche

Le soir, après un passage dans la piscine de notre hôtel, nous mangeons à la Parroquia (le restaurant se trouve dans la même rue que notre hôtel, à moins de 50 mètres).
Mexique Campeche

L’ambiance est locale, nous sommes évidement les seuls étrangers. La grande salle est ouverte sur la rue, les locaux ont tous les yeux rivés sur le match de foot qui oppose le Mexique au Honduras.
Mexique Campeche

A la Parroquia, le plat à prendre est le Tamal Colado.
Mexique Campeche

C’est en fait de la semoule cuite à l’étouffée dans une feuille de bananier avec de la viande. Très bon !
Mexique Campeche

Un autre plat à prendre est le Pan de Cazon : une tortilla fourée au requin et aux haricots rouges… Pas terrible.
Mexique Campeche

Le soir, prenez quelques minutes pour aller sur le zocalo illuminé. La cathédrale est superbement mise en valeur.
Mexique Campeche

Et les autres bâtiments aussi.
Mexique Campeche

Tous les billets de ce voyage

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *