Critique de films : Tropa De Elite et De L’Autre Côté Du Périph

[ 1 ] Commentaire
Share

Deux films vus ce week-end. Deux réussites pour moi, car j’ai beaucoup de mal à me poser devant un film et à attendre que cela se mette en place.

Commençons par le plus « calme ».

De L’Autre Côté du Périph

de lautre cote du periph

Très bon film à mes yeux. Certes, c’est pas de l’inoubliable, mais c’est bien ficelé, pas trop lent. Un scénario plutôt bon, fouillé, intelligent. Le jeu des acteurs est quelque fois un peu en dessous de ce que cela devrait, mais admettons, car le reste est bon. Omar Sy nous offre une prestation rappelant fortement cette de Intouchables, mais j’aime beaucoup.

Laurent Lafitte joue vraiment très bien, mais c’est le minimum quand on sort de la Comédie Française. Omar Sy et Sabrina Ouazani sont un peu en dessous, mais les scènes qu’ils nous offrent rattrapent globalement ça.

J’aime beaucoup le balayage des clichés en revue, même ceux des gens de la banlieue envers les « riches » de Paris.

Le Synopsis

Un matin à l’aube dans une cité de Bobigny, près d’un vieux tripot clandestin, est retrouvé le corps sans vie de Eponine Chaligny, femme du très influent Jean-Éric Chaligny, premier patron de France, au centre d’un climat social extrême qui secoue la France depuis quelques semaines. Ce matin-là deux mondes radicalement opposés vont alors se croiser : Ousmane Diakité, policier de la section financière de Bobigny et François Monge, capitaine de la fameuse police criminelle de Paris. Leur enquête va les emmener d’un côté à Paris et son syndicat patronal, de l’autre en banlieue de Bobigny et ses affaires clandestines. Tour à tour, de l’autre côté du périph.

La fiche Allociné


Tropa De Elite

tropa de elite

Film que j’avais depuis longtemps dans ma liste des films à voir. Et je n’osais pas, je repoussais à plus tard (je ne regarde que très peu de film, peut-être un tous les deux mois, tout au plus). Et là, en revoyant la bande annonce, et vu que j’avais du temps à perdre, je me suis lancé.

La réalisation est plutôt bonne. Quelques lenteurs cependant, mais pour le reste, c’est du bon. Le scénario est excellent, le jeu des acteurs aussi.

Le film en sort grandit, prenant, mais également très dur. Le sentiment qui m’est venu à l’issue du film était : « c’est sale, mais c’est de la qualité ». Un peu le même sentiment que quand on voit le film « Démineurs« . C’est dur, mais on en redemande.

Le synopsis

Interdit aux moins de 16 ans
1997. Les milices armées liées au trafic de drogue contrôlent les favelas de Rio. Rongée par la corruption, la police n’intervient plus sur le terrain. Les forces d’élite du BOPE (Bataillon des opérations spéciales de police) sont livrées à elles-mêmes dans leur lutte sans merci contre les trafiquants. Mais le maintien de l’ordre a un prix : il est de plus en plus difficile de distinguer le bien du mal, de faire la différence entre l’exigence de justice et le désir de vengeance.
Le Capitaine du BOPE Nascimento est en pleine crise : en plus de risquer sa vie sur le terrain, il doit choisir et former son successeur, dans l’espoir de quitter cette vie de violence et de rester auprès de son épouse, qui s’apprête à donner naissance à leur premier enfant.
Neto et Matias, deux de ses recrues les plus récentes, sont amis d’enfance : l’un est un as de la gâchette, l’autre refuse de transiger sur ses idéaux. A eux deux, ils seraient parfaits pour le poste. Séparément, il n’est pas sûr qu’ils puissent s’en tirer vivants…

La bande annonce

La fiche Allociné.

Vous serez peut-être intéressé :

Un commentaire sur ce billet

  1. Franam dit :

    Perso j’avais adoré tropa de elite (pas assez connu à mon sens) mais par contre de l’autre coté du periph me motive pas trop à le voir :(

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>