Le téléphone portable : différences d’utilisation entre les générations

Donnez votre avis !
Share

Je me souviens du temps où j’étais petit et que les téléphones portables n’en étaient qu’à leur début. On entendait partout : « Un portable ça ne sert à rien » ou bien « Jen ai pas besoin pour vivre : je m’en passe et je n’en meurt pas ». Bref : beaucoup de monde était sceptique quand à la réelle valeur ajoutée d’un téléphone mobile.

Aujourd’hui cependant, chez les jeunes et de plus en plus chez leur homologues plus agés, la ligne « portable » tend à remplacer ou au moins à suplanter la ligne téléphonique fixe.

J’en viens à ma thèse :

Je me rend compte que les jeunes, contrairement aux personnes agées, on une conception du téléphone portable complètement différente. Jene prendrais qu’un exemple : il est courant chez les personnes agées de posseder un téléphone portable, qui sera conservé dans le sac à main de Madame ou dans le veston de Monsieur. Bref : dans un endroit qui permet d’avoir son téléphone portable sous la main en cas de pépin, mais assez peu en cas d’appel provenant de l’extérieur (en cas d’appel entrant, en langage pro). Ce qui me fait dire que ces personnes considèrent le portable exactement de la même façon que ce pourquoi on leur a vendu : pour posséder un terminal téléphonique sous la main (en gros, emmener sa cabine téléphonique avec soi) qui permette de se sortir du pétrin si besoin est.

A l’inverse : les jeunes ont toujours leur portable sous la main (et même s’il est dans leur sac à main ou leur sac à dos, sa position est en fait étudiée pour que l’accès au téléphone soit rapide, ou en tout cas permette de ne pas rater l’appel entrant). Ce qui montre que les jeunes utilisent leur téléphone portable avec une frequence beaucoup plus élevée que leurs pairs plus agés (ce qui n’est pas un scoop). Mais cela n’est pas dû au fait qu’ils soient plus souvent en difficulté, non, c’est davantage à mon avis parce que la « cabine téléphonique » sert aussi à receptionner tout appel entrant, et pas simplement à émettre des appels vers l’extérieur. Donc le rayon d’utilisation des téléphones portables par les jeunes est au moins deux fois supérieur (je n’ai pas parlé ici des fonction SMS et appareils photo), et montre qu’ils se servent de leur ligne mobile comme leurs pairs plus agés se servent de leur ligne fixe.

Qu’en pensez vous ? Votre expérience personnelle invalide-t-elle cette thèse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *