Le Blackberry Storm désormais en vente chez SFR à partir de 99€

[ 2 ] Commentaires
Share

Ça y est ! Le Blackberry Storm est arrivé chez SFR, au prix de 99€ minimum, ce en comptant une réduction de 50€, comme je l’expliquais hier.

Sinon, chose plus intéressante : le téléphone seul est vendu à 399€, ce qui est plutôt assez abordable, pour le dernier cri de chez Blackberry, quand on se souviens que les équivalents (Bold et Curve) étaient vendus sans honte aucune au prix, sans abonnement, de 499€ voire 599€. A ce niveau là, on peu donc voire une certaine honnêteté de la part de SFR !

Chose assez étonnante également : si vous regardez l’URL de la page de vente du smartphone chez SFR, vous verrez le mot « panthera », en plus des mention « thunder » et « storm ». Or, il ne me semble pas que le smartphone ait eu un jour cette dénomination.

Vous serez peut-être intéressé :

2 commentaires sur ce billet

  1. lomiak dit :

    L’exclusivité d’SFR sur le Blackberry Storm…
    Ou l’art de raté les lancements…

    Eh voila que ça recommence…

    J’ai reçu un mail d’SFR vantant le Blackberry Storm et m’invitant à me rapprocher d’un espace SFR afin de découvrir ce mobile et pouvoir me le procurer si je le désirais. Ayant quelques problèmes avec ma carte sim (échec réseau, mes contacts tombent sur d’autres personnes en composant mon numéro, etc), je me suis donc décidé à procéder à l’achat du Storm en renouvellement, ce qui me permettrait par la même occasion de bénéficier d’une nouvelle carte sim gratuitement. (autrement, elle est payante)

    Désireux donc, d’obtenir le Blackberry Storm en renouvellement chez SFR, j’ai commencé par contacter mon service client. La on m’a invité à me rapprocher des espaces SFR et de voir directement auprès des boutiques celles qui ont le téléphone qui m’intéresse. Déjà, la je trouve que c’est un peu fort, comment peut on décemment dire à un abonné, donc à la personne qui paie chaque mois depuis dix ans de quoi contribuer au colossal bénéfice d’SFR.
    N’ayant pas le choix, je me suis finallement résigné et ai commencé à prospecter pour finalement trouver le Storm disponible à l’espace SFR de saint mandé ainsi qu’à l’espace sfr de Daumesnil…
    A Daumesnil on m’a directement indiqué que le Storm n’était proposé par la boutique qu’en prise d’abonnement et que par conséquent, il me fallait ouvrir une nouvelle ligne pour qu’ils acceptent de me vendre le mobile.
    Pour information, cela rappelle étrangement le lancement de l’Eeepc 701 pour lequel les espaces SFR pratiquaient des tarifs exorbitants et des « obligations d’abonnements »…
    Avant cela je m’étais rendu à l’espace SFR de saint mandé, ou j’ai rencontré deux vendeurs qui m’ont tout deux indiqués qu’ils avaient le Blackberry Storm, qu’il pouvait le faire en renouvellement. Une fois la requête lancée et les premières manipulations informatique effectuées, le discours change et on m’indique que je dois changer de forfait.Le vendeur me tient un discours boiteux arguant que cela me reviendrait plus cher. J’ai alors indiqué que c’était moi qui payait et que je pensais être libre encore de choisir comment je veux dépenser mon argent.
    Sur ce, je rencontre la responsable du magasin, Sylvie, qui me dit que son directeur mr AMKIERMAN refuse de vendre les Blackberry Storm aux personnes qui sont titulaires d’un forfait soir & week ends gratuit. Pas de motifs autres invoqués…
    Alors ça pour de la discrimination!!!
    Je pense qu’on peut difficilement faire mieux!

    Ah si, peut être en ne respectant pas les tarifs SFR, car le Storm qui vaut partout 399€ nu (sans abonnement) vaut chez eux 499€.
    Compter donc 100€ de plus sur l’ensemble des autres tarifs, alors qu’SFR a fixé les prix à l’échelle nationale, qui sont donc les mêmes dans l’ensemble des espaces et sur le site internet SFR.

    Pensez vous qu’il soit normal qu’on oblige un client à changer de forfait ou à prendre un nouvel abonnement pour pouvoir procéder à l’achat d’un terminal?

    Cordialement

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *