Chine, Jour 8. Le parc national de Jiuzhaigou

Donnez votre avis !
Share

Au deuxième jour de notre périple avec les chinois, nous devions visiter une des plus belles choses de notre voyage : le parc national de Jiuzhaigou. Et sachez-le : c’est sans aucun doute la chose la mieux qu’on ait vu sur 20 jours en Chine. A mes yeux, c’était mieux que la Muraille, que EmeiShan, que HuangShan. Ce parc est une merveille absolue. Je conseille à tous ceux qui passent en Chine d’y aller, je doute fortement que l’on puisse être déçu par le parc. Ma cousine avait réussi à dormir chez des habitants du parc ; je ne parle pas chinois, et je n’avais qu’une journée à y passer, donc ça n’a pu être possible, mais je dois reconnaître que ça dois être plutôt pas mal !

Le lendemain matin, petit déjeuner à 6h40. Au menu : petits pains mi-cuits, radis, et un truc rouge pas mauvais mais assez pimenté. À 6h40, faut quand même s’accrocher.
Chine Sichuan

Avec tout ça, une espèce de riz cuit dans de l’eau chaude. Ça n’a pas de goût, certes, mais ça me fera mon café du matin.
Chine Sichuan

Départ à 7h00 pour le parc de Jiuzhaihou. Arrivée à 8h15 au parking Lantian, situé à 300m de l’entrée du parc. Erreur de ma part : petit dej à 5h40, départ à 6h00 et arrivée à 8h20.
Chine Parc National de JiuzHaigou

À l’entrée du parc, on annonce la couleur.
Chine Parc National de JiuzHaigou

L’entrée en temps que telle. On voit qu’ils sont équipés pour gérer des gros flux de personnes.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Arrivée à 8h55 au plus grand village tibétain de la vallée de Jiuzhaigou : Shuzheng
Chine Parc National de JiuzHaigou

À Shuzheng, on peut faire de jolies photos en faisant tourner les moulins à prières (de la main gauche !)
Chine Parc National de JiuzHaigou

Même si aujourd’hui, les villages tibétains de la vallée sont surtout occupés par des commerçant chinois, cette habitante du village me semble un peu âgée et typée pour qu’on puisse remettre en doute ses origines.
Chine Parc National de JiuzHaigou

On reprend un bus pour remonter en haut de la branche droite. 30 minutes de trajet en tout. Et on arrive à la « forêt vierge » (premival forest). Très honnêtement, j’ai du mal à voir l’intérêt de cette forêt par rapport à d’autres de la même vallée…
Chine Parc National de JiuzHaigou

Une autre photo de cette forêt vierge… Je ne suis pas convaincu.
Chine Parc National de JiuzHaigou

De dépit, on reprend le bus pour descendre au tier de cette branche droite du Y que forme la vallée de Jiuzhaigou. Et on s’arrête à l’Arrow Bamboo Lake.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Au début, les couleurs du lac sont plutôt dans les tons verts.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Puis progressivement, la profondeur du lac augmente et les tons passent sur du bleu.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Jusqu’à devenir complètement dans des tons bleu turquoise.
Chine Parc National de JiuzHaigou

On commence déjà à voir des troncs dans l’eau transparente.
Chine Parc National de JiuzHaigou

L’arrow Bamboo Lake se finit en chute d’eau.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Cette chute d’eau est magnifique, mais on peut prendre des photos en temps de pause long qui rendent encore mieux.
Chine Parc National de JiuzHaigou

On arrive ensuite au Panda Lake.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Le réchauffement climatique semble avoir progressivement la peau du Panda lake… Même si les couleurs sont toujours superbes.
Chine Parc National de JiuzHaigou

La couleur du lac (et le fait qu’il fasse pas loin de 30 degrés) fait qu’on a bien envie de piquer une tête. Erreur ! Déjà, c’est interdit, mais surtout, l’eau est quasiment glacée !
Chine Parc National de JiuzHaigou

Avec les gens en haut de la photo, ça donne une échelle pour voir la baisse de niveau du lac.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Dernière photo du panda lake.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Après le panda lake, nous sommes obligés de prendre le bus pour continuer la descente, car le chemin piéton de l’autre côté est fermé à cet endroit. On prend le bus, donc, jusqu’à arriver au Five Flower Lake.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Ce lac est sans doute un des plus beaux.
Chine Parc National de JiuzHaigou

L’eau y est impressionnante de transparence. La couleur est superbe.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Cette photo (avec l’énorme tronc dans l’eau) est une des plus connue pour décrire la beauté du parc. Non sans raison.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Des branches dans l’eau.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Allez, dernière photo de ce Five Flower Lake.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Viennent ensuite les Pearls Shoals
Chine Parc National de JiuzHaigou

La transparence dans les Pearl Shoals.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Les Pearls Shoals prennent ensuite de la vitesse…
Chine Parc National de JiuzHaigou

Pour devenir progressivement les Pearl Shoals Waterfalls.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Cette cascade est une des plus belle du parc.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Vraiment superbe.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Et si vous prenez des photos en temps de pause long, le résultat est à tomber par terre.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Bon par contre, y’a beaucoup de monde.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Une dernière photo et je continue la balade.
Chine Parc National de JiuzHaigou

En parlant de balade, sachez que c’est à la chinoise : très bien organisé et plutôt facile. Oubliez les sentiers escarpés et parfois casse-gueule à la française. Non là c’est du plat, de l’escalier large. Ça a moins de charme, mais c’est plus pratique.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Je vous le disais, les marches sont propres, bien faites. Y’a rien de difficile à ce niveau.
Chine Parc National de JiuzHaigou

On arrive ensuite au lac du Miroir.
Chine Parc National de JiuzHaigou

On peut y trouver de très belles choses à photographier, comme ce tronc d’arbre en partie immergé, qui repousse par la partie encore hors de l’eau.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Vous l’aurez compris, le lac du Miroir, c’est joli, mais moins que ce que l’on a vu avant
Chine Parc National de JiuzHaigou

Après le lac du Miroir viennent les Nuorilang Waterfall. Alors, comme j’ai oublié de les prendre avec mon iPhone, voilà les photos non retouchées, prises avec mon appareil photo. Là c’est du temps de pause long.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Encore du temps de pause long.
Chine Parc National de JiuzHaigou

La branche droite du Y parcourue, nous prenons un bus pour nous amener en haut de la branche gauche du Y. Arrivés en haut, on tombe sur le Long Lake.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Le Long Lake.
Chine Parc National de JiuzHaigou

En dessous du Long Lake, la Colorful Pool. La concentration en Calcium et Magnésium est extrêmement élevée dans ses eaux. Ça plus l’algue qui pousse au fond explique la couleur de ce petit lac.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Pour la couleur, c’est un des plus beaux lacs de Jiuzhaigou.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Nous reprenons le bus afin de redescendre dans la jambe du Y.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Nous sortons du bus au niveau du Rhinoceros Lake. Ce lac est le deuxième plus grand du Park, avec 2km de long (le premier étant le Long Lake).
Chine Parc National de JiuzHaigou

Par endroits, le Rhinoceros lake affiche lui aussi de jolies couleurs.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Au bas du Rhinoceros Lake, des moulins à prière.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Sur chaque fanion, des prières écrites en tibétain.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Et donc avec la force de l’eau, un système mécanique fait tourner en permanence le moulin à prières. Ingénieux !
Chine Parc National de JiuzHaigou

Et en dessous, le Tiger Lake.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Le Tiger Lake est à 2298m au dessus du niveau de la mer. Il fait 300m de long et 150m de large aux dimensions maximum.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Sur le chemin autour du lac du Tigre, on voit un joli arbre.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Le lac du Tigre.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Son niveau d’eau est constant. Son nom provient du son que font les Shuzheng Waterfalls, elles grognent à l’image d’un tigre.
Chine Parc National de JiuzHaigou

De même, à l’automne, les feuilles des arbres environnants prennent la couleur orang, rappelant la fourrure d’un tigre. Leur reflet sur le lac renvoie à l’image d’un tigre couché.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Dernière photo du Tiger Lake puis on traverse de l’autre côté.
Chine Parc National de JiuzHaigou

De l’autre côté de la vallée, on peut voir notamment le Stone Mill. C’est un moulin à prière, comme celui vu plus tôt.
Chine Parc National de JiuzHaigou

En marchant un peu, on atteint les Shuzheng Waterfalls, qui font 11m de haut et 72m de large.
Chine Parc National de JiuzHaigou

On remonte à « la surface » pour arriver au village de Shuzheng.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Le village de Shuzheng n’est plus aujourd’hui qu’une boutique à touriste. Une grande, mais une boutique quand même.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Ils vendent même des mini-moulins à prières.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Bon, j’exagère un peu. Le village contient aussi un musée…
Chine Parc National de JiuzHaigou

… Et un temple. Tout ça est taillé sur mesure pour recevoir les groupes de touristes chinois (environ 18€/personne/2h).
Chine Parc National de JiuzHaigou

On ressort du village pour voir les Shuzheng Lakes.
Chine Parc National de JiuzHaigou

On reprend le bus pour arriver au Sparkling Lake.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Le Sparkling Lake est situé à 2187m au dessus du niveau de la mer. Il fait environ 205m de long. Durant les mois pluvieux de l’été, les rayons du soleil levant ou couchant se reflètent sur le lac, créant comme des étincelles.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Puis le Double-Dragon Lake.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Petit, mais joli.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Avant de partir du parc, on passe devant Bonsaï Shoals.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Sur cette photo on voit un peu mieux les bonzaïs.
Chine Parc National de JiuzHaigou

En repartant, on se dit que le parc mérite amplement sa place au patrimoine mondial de l’Unesco.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Passage au toilettes à la sortie du Parc. Quelque fois, on a l’impression que l’intimité aux toilettes les intéresse tellement peu qu’ils en oublient comment installer correctement les loquets.
Chine Toilettes

Sur le chemin du retour, la guide du tout pour chinois dans lequel nous sommes, nous demande de remplir une feuille concernant les informations relatives à notre entrée dans le pays. J’aime beaucoup le qualificatif d' »Aliens ».
Chine Parc National de JiuzHaigou

Les guides chinois ne sont quasiment pas payés par les agences de voyages (ce qui permet de faire baisser le prix d’appel). Alors pour se rattraper, ils emmènent les touristes dans le maximum de « suppléments » qu’ils peuvent. Suppléments sur lesquels ils int une commission évidemment.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Or pour faire accepter les suppléments, le guide peut devenir assez malpoli. Pour notre cas, il ne voulait pas bous rendre notre passeport tant que nous n’avions pas payé…
Chine Parc National de JiuzHaigou

Donc on s’est retrouvé embarqués dans un « repas typique tibétain ».
Chine Parc National de JiuzHaigou

Le repas en question. Bon en fait, pendant la bonne heure et demi que ça dure, un chinois (pas trop tibétain vu le faciès) habillé en traditionnel fait le show (en chinois).
Chine Parc National de JiuzHaigou

Enfin, l’essentiel, c’est que ça plaise aux chinois du groupe. Apparemment, ils n´étaient pas tous convaincus…
Chine Parc National de JiuzHaigou

À l’issue de ce « repas », nous croyons être délivrés… Mais non. On se fait entraîner dans un théâtre à quelques centaines de mètres, dans lequel a lieu une représentation tibétaine.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Bilan : son mille fois trop fort (on a dû se boucher les oreilles pendant les 2h qu’ont duré le spectacle), et on avait les yeux encore plus fatigués à la fin, ce à cause des multiples stroboscopes envoyés ers le public. Celui avait l’air toutefois relativement conquis. Et je crois que le volume du son ne les dérangeait pas car ils ont l’habitude des ambiances très sonores, voire trop bruyantes.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Le spectacle n’en finissait pas… J’ai même remarqué que des écrans, de part et d’autre de la scène, donnaient les paroles en chinois des chansons chantées par la troupe.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Bref, après m’être fait ruiner les oreilles, le spectacle est finalement arrivé à son terme. On pouvait enfin aller se coucher (notre hôtel étant à une centaine de mètres).
Chine Parc National de JiuzHaigou

La chambre nous a semblé plus propre (et moins froide) que la veille…
Chine Parc National de JiuzHaigou

Par contre c’était pas beaucoup mieux niveau entretien de la douche.
Chine Parc National de JiuzHaigou

Vous serez peut-être intéressé :

  • Chine, Jour 7. Le parc national de Huanglong
    Le septième jour de notre périple, nous sommes donc partis vers le nord du Sichuan (le Sichuan étant à peu près grand comme la France), afin de visiter deux parc nationaux chinois, inscrits au patrimo...
  • Portugal, Jour 4 : Le Palais National de Pena, premier palais romantique d’Europe
    Une des choses à voir quand on va à Lisbonne est sans aucun doute le Palais National de Pena. Ce n'est pas dans Lisbonne même, mais sur la communauté de Sintra, qui est à moins d'une heure en train (u...
  • Chine, Jour 10. Le grand Bouddha de Leshan
    Après avoir passé quelques jours dans le Nord du Sichuan, nous sommes partis, cette fois par nous même, dans le Sud, afin de visiter deux sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO : le bouddha ...
  • Chine, Jour 9. Retour à Chengdu
    Le dernier jour de notre tour avec les Chinois, c'était la quille ! Nous allions enfin revoir des gens parlant à peu près couramment l'anglais ! L'impatience était de mise, même si nous ne sommes arri...
  • Chine, Jour 19. Le Palais d’été
    Dernier jour à Pékin, il ne restait dans notre liste des sites à visiter que le Palais d’été, où je voulais notamment photographier le bateau de marbre. Ma sœur y avait été en hiver, et avait trouvé u...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *