Le Asus P565 sera le smartphone le plus puissant jamais construit

[ 1 ] Commentaire
Share

La société taïwanaise ASUS a récemment annoncé son futur smartphone P565 équipé du système d’exploitation Windows Mobile 6.1, et équipé d’un processeur Marvell Tavor de 800 Mhz. C’est en fait le processeur le plus puissant jamais intégré à un smartphone, ce qui devrait rendre mettre Asus en tête des smartphone les plus rapides.

Les autres caractéristiques sont également impressionnantes :

  • Ecran VGA LCD de 2,8″ (avec l’interface Glide)
  • Support des réseaux GSM/UMTS/GPRS/EDGE/3G
  • 256 Mo de RAM
  • Mémoire SD de 128 Mo
  • Applications incluses : ASUS Today, Anytime Launcher, EziMusic, EziPhoto, PDF Viewer
  • Wifi, Bluetooth, et GPS inclus
  • APN de 3 MP avec autofocus
  • Slot pour carte microSD/SDHC
  • Batterie : 1300mAh lithium-ion
  • Temps de batterie en standby : 250-300 heures avec la 2G allumée, 200-250 heures avec la 3G
  • Temps de batterie en communication : 3 heures avec la 3G, 4 heures avec la 2G

Ce qui semble certain, c’est qu’avec l’Asus P565, la société taïwanaise que l’on connaissait jusqu’à maintenant surtout pour ses qualités dans le domaine de l’informatique pure (composants et PC), tente une percée remarquée dans le monde des smartphone.

Sauf que, je vois là une incompatibilité notoire : est-ce vraiment intelligent de mettre un système d’exploitation Windows Mobile, dont la faiblesse et la lenteur par rapport à d’autres tels que Symbian ou Android n’est plus à démontrer ? Cet OS ne va-t-il pas brider le P565, à tel point que sa vitesse d’exécution ne sera même pas aussi grande que celle d’autres smartphones déjà vendus ? Je crois que l’ambition d’Asus, finalement, n’est pas là : mon avis reste que, avec ce P565, ils souhaitent consolider leur position sur le marché de l’informatique mobile, positon qu’ils avaient mis en place avec les eeePC (ils étaient d’ailleurs les premiers à sortir un netbook, souvenons-nous en). Bref : avec le P565, Asus souhaite donner un smartphone vraiment performant entre les mains des cadres qui ont les moyens, et pas simplement un smartphone dont les capacité informatiques et logiciels sont au rabais (en terme notamment d’ouverture de PDF, d’édition de documents Office, etc.).

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *