Nokia officialise son E63 et confirme la tendance des claviers complets sur les smartphones

[ 1 ] Commentaire
Share

Si vous lisez votre Reader, vous le savez : Nokia vient d’officialiser son E63 (Gonzague et Eric en ont déjà parlé, entre autres).

Le Nokia E63, qu’est-ce que c’est ?

Le Nokia E63 est en quelque sorte un Nokia E71 au rabais, en cela qu’il en reprend les grandes caractéristiques principales (taille, prise jack 3.5mm, clavier complet), tout en réduisant de toutes parts ses atouts, ce qui lui permet d’être en apparence presque un E71, tout en étant vendu à un prix bien inférieur de 199€ (avant les subventions opérateurs). De ce que l’on sait de ses caractéristiques, le Nokia E63 sera équipé de :

  • Connectivité GSM/GPRS/EDGE/UMTS/3G/Wifi/Bluetooth
  • Ecran 320×240 pixels TFT
  • Mémoire interne de 110Mo
  • Slot MicroSD
  • Version 9.1 de l’OS Symbian
  • APN intégré de 2 MP
  • Casque stéréo standard 3.5mm
  • Batterie de 11 heures en communication et 432 heures en veille
  • Deux couleurs disponible : Bleu marine et Rouge Ruby

Et pourquoi cette officialisation est importante ?

Tout simplement parce qu’elle révèle une tendance dont on était jusque là pas complètement certain, mais que beaucoup supposaient. En effet, il semble que l’offre de téléphones portables n’embarquant qu’un petit clavier 12 touches (avec plusieurs lettres par touche) diminue fortement, au profit de deux autres gammes. d’une part, les téléphones tactiles, comme l’iPhone d’Apple, le HTC Touch HD, le Blackberry Storm, ou les Samsung Player Addict/Style. D’un autre côté, les téléphones portables/smartphone avec un clavier physique : Nokia E71/E63, Blackberry Bold/Curve.

Au delà de ça, cela montre encore une autre tendance. Le fait qu’un clavier complet devienne indispensable ne montre pas, à mon avis, que les consommateurs écrivent davantage de SMS. Non, ce qui est essentiel dans cette nouvelle vague de smarphones peu cher, c’est la navigation web : ce nouveau vecteur représente une manne économique non négligeable pour les opérateur. Car si un téléphone peut aller sur le web, alors l’opérateur peut vendre à ses client un surplus de forfait pour la connexion au net.

Bref : le net, et les usages qu’il implique, sont probablement ce qui pousse les opérateurs à agrandir les tailles des écrans sur les smartphones, mais également à fournir avec un clavier complet qu’il soit tactile ou non.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *