Les jours d’Android sur Samsung sont comptés

[ 2 ] Commentaires
Share

On en parle depuis des années, ça fait un peu serpent de mer, mais cela semble se préciser encore un peu plus. Depuis des années, en effet, on parle de l’alternative à Android, à savoir Tizen, qui tournerait sur Linux également, serait compatible avec les applis Android, mais libérée de l’empreinte Google. Tizen, OS plus ouvert, plus libre, créé en grande partie par Intel, ravit les partisants d’un monde plus libre mais horrife pas mal d’autres gens, car cet OS laisserait une porte encore plus grande ouverte aux crapwares des opérateurs téléphoniques (et aux surcouches pourries des constructeurs).

Le Constat

Commençons par le constat : Samsung est à l’heure actuelle le seul constructeur vendant des smartphones sous Android ET faisant des bénéfices sur cette activité (*tous* les autres, sans exception, sont déficitaires) :

By profit share, on the other hand, according to Canaccord Genuity analyst T. Michael Walkley, last year Apple took 69 percent of the handset industry’s profits; Samsung took 34. For just the last quarter, the numbers were 72 percent for Apple, 29 for Samsung. You will note that both the annual and quarterly numbers total more than 100 percent; that is because all other handset makers, combined, are losing money. This is rather astounding — Apple and Samsung have together destroyed the rest of the mobile handset industry.

[Source]

Ensuite, il faut voir que Samsung fait plus de bénéfices en vendant ses smartphones sous Android que l’entreprise Google tout entière :

Samsung has had a remarkable run over the last few years. They make more moneyprofit, not merely revenue — from selling mobile phones than Google makes for all of its businesses combined.

[Source]

La grande évasion

Et puis, lors de la présentation du Galaxy S4, on a pu constater qu’une fois de plus, Samsung avait le plus grand mal à prononcer le nom d’Android (on n’en entend pas parler dans la vidéo de présentation du Galaxy S4). Pourquoi ? Le BGR donne la réponse :

You may have noticed that Samsung rarely said the word “Android” on Thursday while unveiling its new Android-based Galaxy S 4 flagship phone. And according to ABI Research analyst Aapo Markkanen, there’s a very good reason for that: Samsung is trying to distance itself from Android as much as possible in preparation for a “Great OS Escape” that will reduce its dependence on the platform over the next two years.

Et puis :

The trick, however, is finding an acceptable alternative to Android. Since Windows Phone looks like a nonstarter for Samsung, Markkanen thinks it will inevitably turn to its own Tizen as its go-to operating system.

“Bada is dead, and one can’t knit a high-end escape rope out of Firefox OS, so the hero’s role is now reserved for Tizen”

Et voilà : sous deux ans (mais d’autres annoncent pour la fin de l’été 2013), Samsung va organiser le tournant pour se séparer d’Android, de préférence dans la douceur, mais de toute façon dans la discrétion : les utilisateurs se foutent de savoir qu’ils sont sur tel ou tel autre OS, ils veulent un OS qui fonctionne, avec des fonctionnalités simples et utiles.

Vous serez peut-être intéressé :

2 commentaires sur ce billet

  1. openlanchot dit :

    Samsung a tout intérêt de garder Android sur ses mobiles. Nokia possède une grosse part de marché sur l’OS de Microsoft.
    Changer maintenant serait du suicide pour la marque. Apple doit déjà préparer les bouteilles de champagnes.

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @openlanchot: Non, Samsung n’a pas intérêt à garder Android. Ils ont intérêt à rester compatible avec les applis Android, ça oui (et c’est ce qu’ils vont essayer de faire avec Tizen), mais rester tributaire de Google, ça ils ne le veulent pas (car c’est un boulet pour eux).

    Or, à part Samsung, aucun constructeur proposant du Android ne fait des bénéfices…

    Donc il y a fort à parier que d’ici un an ou deux, on n’aura que Apple, Samsung et Nokia. Derrière, de façon plus ou moins insignifiante, on aura du HTC, Blackberry, Sony, qui tenteront de s’en sortir mais je n’y crois qu’à moitié…

    Il faut voir enfin que les constructeurs chinois (Huawei notamment) vont finir par arriver sur le marché, et ils sont les reins solides !

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *