La possibilité de cacher son ordinateur et de le supprimer de sa vie sociale

Donnez votre avis !
Share

Le téléphone portable a cela de fantastique qu’il nous permet d’un côté de nous connecter avec la quasi-totalité de notre entourage, via des applications dites « sociales ». En parrallèle, il suffit de le ranger dans sa poche et/ou de l’éteindre pour que ce lien avec l’internet et le social soit suspendu. Or ce n’est pas la même chose avec des Google Glass, qui elles, par définition, resteraient sur notre tête quelle que soit l’interaction, puisqu’elles auraient un double usage : lunette de vue et outil de communication.

C’est ce qu’explique Andre Torrez (via Gruber) ici :

The difference is, of course, I can put the phone in my pocket the second you start talking to me. It is not part of our conversation and there is no screen alerting me to a new message or enticing me with some video. Putting the phone in my pocket is a way to say, “Okay it’s just you and me talking now.” But wearing that computer on your face is a reminder that, well, you have a damn computer on your face.

Et, pour en rajouter une couche, je ne crois pas que les Google Glass sont pour bientôt. Et je pense que une potentielle iWatch ou Galaxy Watch sera/seront sur nous avant que les Google Glass arrivent sur le marché en tant que produit de grande consommation (et pas simplement une developper preview à 1600€ pièce). Aujourd’hui, si j’ai bien compris, les Google Glass ont moins d’une heure de batterie, et il faut donc tout le temps les allumer/les éteindre. Impensable. Et la tâche ne semble pas aisée (rajouter de la batterie dans des montures de lunettes, bon courage !).

Gruber le dit à sa façon comme ça :

I still don’t see the market for this as a product. It’s cool technology, but to me it doesn’t even look close to being a complete consumer product. This is to heads-up-displays as Jeff Han’s 2006 TED demo was to multitouch: a demo of cool technology, not a cool product.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *