Mise à jour de Deezer : il y a une nouvelle mise à jour pour ne toujours pas payer

[ 14 ] Commentaires
Share

Depuis le 4 ou 5 décembre, les utilisateurs fréquent de Deezer qui ne payaient pas (bouuuuh) grâce au code Javascript à mettre dans leur navigateur ont dû se creuser la tête car Deezer a mis à jour son site ! Sauf qu’en cherchant un peu sur le web, on trouve assez rapidement comment contourner cette mise à jour. On la doit à Guillaume Brunet, que je remercie au passage. Pour l’instant, il faut télécharger un plugin Chrome, c’est du coup un peu plus compliqué que avant, où le code Javascript fonctionnait sur tous les navigateurs ayant un mode développeur avec une console JS. Mais bon, je pense que la majorité des jeunes qui utilisaient ce bout de code sont de toute façon sur Chrome.

Cette extension fonctionne, je l’ai testée :

Comment faire ? Je recopie ici le contenu du fichier ReadMe.txt (bon certes, je l’ai remise sur le web, mais soyons honnête, y’a pas foule sur mon blog) :

  • Copiez le dossier « deezerIllimite » dans un endroit sûr (« c:/Windows » par exemple)
  • Dans Google Chrome :

    • Cliquer sur le bouton en haut à droite (3 traits les uns sur les autres)
    • Outils
    • Extensions
  • Passer en mode développeur, si ce n’est pas déjà le cas
  • Cliquez sur « Charger l’extension non empaquetée… »
  • Allez chercher l’extension (« c:/Windows/deezerIllimite/1.1.2_0 » si vous avez copié le dossier « deezerIllimite » dans « c:/Windows »)
  • Cliquez sur « Actualiser (Ctrl+R)
  • Lancez Deezer
  • Connectez vous
  • Enjoy !
  • Merci de pas balancer cette extension sur le net, afin de ne pas divulguer trop rapidement la faille auprès des codeurs (un peu fiottasses, il faut le dire) de deezer…
  • Un merci suffit, le partage, c’est la vie.

Voilà la vidéo explicative :

Edit du 22 janvier 2013 :

La technique expliquée ci-dessus ne semble plus fonctionner. Ci-dessous une nouvelle solution.

Retour d’expérience.

Il semble qu’une solution marche finalement 🙂
Par contre il ne faut que la limite de temps des 5 heures soit déjà atteinte (sinon recréez un compte). J’ai testé sous chrome (mais ça marche aussi sur Firefox)
Ajoutez ces filtres dans Adblock :
deezer.com/fr/ajax/gw-light.ph­p*&method=log_listen*
deezer.com/fr/ajax/gw-light.ph­p*method=restriction_setTime*
deezer.com/fr/lightbox/*
deezer.com/fr/lightbox/*deezer­.com/fr/ajax/gw-light.php*&met­hod=log_listen*

Vous serez peut-être intéressé :

14 commentaires sur ce billet

  1. Not PDG of Deezer dit :

    C’est moi ou ça me choque un peu de voir ce genre d’article ici ?

    RépondreRépondre
  2. ami44 dit :

    merci

    RépondreRépondre
  3. Théo dit :

    Encore une astuce qui montre que les sites ne sont jamais complètement fiables. Je me souviens avec nostalgie de l’époque où Deezer était totalement gratuit….

    RépondreRépondre
  4. delikatess dit :

    @Not PDG of Deezer, moi je trouve ça normal.

    Ps : Mr abricocotier, peut-être n’y a-t-il pas grande foule mais intéressant comme blog.

    RépondreRépondre
  5. T’as bien fais de le partager (même si je dis un peu le contraire dans le fichier texte (j’ai pas eu le temps d’enlever la phrase « Merci de pas balancer cette extension sur le net, afin de ne pas divulguer trop rapidement la faille auprès des codeurs (un peu fiottasses, il faut le dire) de deezer… » quand j’ai mis le tout sur youtube…)).

    Et c’est toujours un plaisir de voir la VRAI extension qui est partagée, et pas une copie conforme avec une toute petite modification permettant de se l’approprier comme l’a très bien fait skiplimite.eu (<– Shame on you !)

    RépondreRépondre
  6. Derrière Toi ! dit :

    Sinon j’ai un moyen imparable et très simple pour être en illimité sur Deezer :
    Suffit de payer son abonnement.
    Fallait y penser ^^
    C’est plutôt pas mal comme concept, ça permet aux équipes de chez Deezer d’être payées et puis de reverser les (maigres) royalties aux musiciens.
    Ne pas payer les artistes ou ces gros porcs de producteurs, c’est aller droit dans le mur à moyen terme et s’assurer d’un avenir musical rempli d’Obispo et de Pagny puisque les maisons de disque, sans le sous, ne mettront plus une thune dans le développement des groupes en devenir mais préféreront tout miser sur des valeurs sures, quand bien même elles nous piquent les oreilles, pour être poli.
    Perso, je ne sais pas vous, mais je n’ai pas pour habitude de rentrer chez le voisin, m’allonger dans son pieu avec mes bottes pleines de merde, baiser sa femme (quand bien même elle me fait envie) et sa fille (quand bien même elle me fait envie comme la mère) puis repartir sans un mot après avoir fini sa bouteille de jack (quand bien même elle me fait envie comme la mère et la fille) qu’il avait laissé trainer au dessus du bar

    RépondreRépondre
  7. Louis dit :

    @Derrière Toi !: C, malheureusement ça se saurait si l’argent donné lors de l’achat de chanson est reversé de façon non négligeable aux *vrais* artistes (les musiciens quoi). Non, en réalité, la quasi-totalité des revenus part dans les poches des majors.

    A l’inverse, et je l’ai déjà exprimé sur ce blog, la seule vraie façon de rétribuer les artistes, c’est d’aller les voir en vrai, via les concerts.

    J’ai fait quelques articles là dessus, notamment http://www.abricocotier.fr/2884-corey-smith-applique-leconomie-de-lopen-source-a-la-musique-et-ca-marche

    RépondreRépondre
  8. Guillaume Brunet dit :

    @Louis: +1
    Tu m’as pris de court

    RépondreRépondre
  9. Louis dit :

    @Guillaume Brunet: Par contre Guillaume, y’a un endroit où on peut voir le code que tu utilises ? J’ai pas essayé, mais j’ai pas eu l’impression qu’il était évident d’ouvrir les extensions pour en voir les entrailles…

    RépondreRépondre
  10. Derrière Toi ! dit :

    @Louis:

    Il est erroné de penser qu’un concert va rapporter beaucoup d’argent à l’artiste. Les producteurs se gavent aussi énormément sur les places de spectacle. Sans compter que la logistique humaine et matérielle coute relativement chère. Et puis, demander à ne retribuer les artistes que sur les concerts, c’est encore une fois donner un bonus aux gros (ex : Calogero, Muse, Placebo, One Direction, Motorhead,… je tire dans tous les sens exprès) et oublier les petits, qui, même si bourrés de talent, ne peuvent prétendre à remplir des stades. Alors vous allez me dire, dans ces cas là, les « petits » n’ont qu’à multiplier les concerts…. Mais sachez que la majeure partie du temps, lorsque vous allez voir des « petits », ils sont à peine rétribués, souvent même pas du tout. Maintenant, si je pousse le raisonnement encore plus loin, quid des artistes qui n’aiment pas la scène, préférant s’exprimer sur CD, pour de multiples raisons que je n’ai pas envie de lister ici : ils vont donc tout simplement mourir, à vous lire. Ah mais non, vous allez me dire que dans ce cas il leur suffit d’enregistrer un album…. OK, mais avec quel argent puisque vous telechargez certainement illégalement tous les MP3 qui trainent et vous balladez gratuitement sur les plateformes de streaming….. cf mon précédent message. Penser que l’avenir de la musique est uniquement basé sur le spectacle live est une hérésie. C’est minimiser le travail des artistes à une prestation de betes de foire et ça ne résoudra en rien le problème de leur rétribution et du remodelage du modèle économique.

    RépondreRépondre
  11. Louis dit :

    @Derrière Toi !: Je reconnais que pour ceux qui n’aiment pas se produire en public, le « tout live » a ses limites.

    RépondreRépondre
  12. Marie Voyages dit :

    Apparemment ça ne marche plus, vous confirmez ? Ou ai-je loupé un truc …

    RépondreRépondre
  13. Louis dit :

    @Marie Voyages: Heu non je viens de réessayer, ça fonctionne niquel. Juste maintenant à la place de la barre bleue, y’a un bouton bleu avec marqué « Découvrir Premium+ gratuitement », mais sinon tout est pareil.

    RépondreRépondre
  14. Krouz dit :

    Un grand merci!!

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *