L’ancêtre de l’AK-47 et son successeur

Donnez votre avis !
Share

Un article passionnant de Jean-Dominique Merchet, dans lequel il explique plusieurs choses sur l’AK-47 (arme que beaucoup des lecteurs de ce blog ont surement utilisés dans des FPS durant leur adolescence, j’en suis sûr). L’auteur de l’article raconte notamment que l’AK-47 n’est pas née de nulle part, et fut en fait très inspiré du Sturmgewehr 44 allemand. Et que même si l’AK-47 est toujours en service dans beaucoup d’endroits sur la terre, elle a évolué, et certaines forces d’intervention « modernes » utilisent un successeur de l’AK-47 : le Molot Vepr-12.

L’ancêtre, le Sturmgewehr 44 :

Celle que tout le monde connait, l’AK-47 :

Jean-Dominique Merchet :

En 1947, c’est le succès : son arme est retenue par les autorités. Ce que Mikhaïl Timofeïevitch n’aime pas raconter, c’est que l’AK-47 s’inspire du meilleur fusil d’assaut de la Seconde Guerre mondiale, le Sturmgewehr 44 allemand. La grande innovation russe, c’est de l’avoir rendu plus simple, plus solide, plus rustique. Une arme de paysans conçue par un ouvrier, facile à entretenir et qui ne craint pas les chocs.

Et enfin, le successeur, le Molot Vepr 12 :

Etonnant retour de choses, c’est aujourd’hui une société allemande, Schmeisser Gmbh, qui commercialise les versions les plus modernes de la Kalachnikov. Comme la Molot Vepr-12, utilisée par les forces d’intervention de pays membres de l’Otan… Ainsi, les policiers français du RAID sont équipés d’une lointaine descendante de l’AK-47.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *