Amazon Maps, Nokia et l’imbroglio entre Google et Apple sur l’application Plans dans iOS 6

Donnez votre avis !
Share

Quelques news intéressantes en ce moment sur la cartographie dans le monde des internets. D’un côté, Apple et Google qui ne seraient pas parvenu à un accord pour renouveler l’utilisation de Google Maps dans iOS (je recommande là dessus la lecture de cet article), et du coup l’utilisation par Apple de Tomtom pour son application Plans. Or il se trouve que l’application a connu pas mal de raté dans ses premiers jours : un site est sorti de terre listant tout les cas plus ou moins pourris qu’avaient trouvé les utilisateurs. Du coup, Apple a publié un communiqué disant qu’ils allaient tout faire pour améliorer la situation. Et d’ailleurs, les anciens développeurs de Google Maps (certains étant partis de Google lorsque Google Maps a commencé à s’intéresser aux Street View DANS les petits commerces) sont recrutés par Apple.   

Edit : En fait Apple aurait voulu remplacer Google Maps par Plans car Apple considérait que Android avait un avantage sur iOS grâce à la navigation, fonctionnalité que n’avait pas l’application iOS Google Maps. Donc Apple a pensé n’avoit comme bonne solution que de proposer sa propre application, qui permettait la navigation via Siri. Comme on peut le lire ici :

[M]ultiple sources familiar with Apple’s thinking say the company felt it had no choice but to replace Google maps with its own because of a disagreement over a key feature: Voice-guided turn-by-turn driving directions.

Spoken turn-by-turn navigation has been a free service offered through Google’s Android mobile OS for a few years now. But it was never part of the deal that brought Google’s maps to iOS. And Apple very much wanted it to be. Requiring iPhone users to look directly at handsets for directions and manually move through each step while Android users enjoyed native voice-guided instructions put Apple at a clear disadvantage in the mobile space. And having chosen Google as its original mapping partner, the iPhone-maker was now in a position where an arch rival was calling the shots on functionality important to the iOS maps feature set.

Deux billets à lire également sur le sujet : celui-ci et celui-là.

D’un autre côté, Amazon, sur ses Kindles, ne mets pas Google Maps, même si ses Kindle fonctionnent sur un OS dérivé d’Android. Amazon préfère aller vers Nokia et fournir une solution de Maps pas trop mal : bien meilleure que celle de iOS même si peut-être moins bonne que Google Maps.

Donc on voit qu’un panel d’acteurs se découvrent progressivement, et la situation va rapidement devenir beaucoup plus disputées qu’il y a 2 ou 3 ans, où sur le web, Google Maps était quasiment seul (en France nous avions bien Viamichelin, mais j’ai l’impression qu’ils vont finir de se faire manger par les Apple/Google/Nokia).

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *