Portugal, Jour 4 : Le Palais National de Pena, premier palais romantique d’Europe

Donnez votre avis !
Share

Une des choses à voir quand on va à Lisbonne est sans aucun doute le Palais National de Pena. Ce n’est pas dans Lisbonne même, mais sur la communauté de Sintra, qui est à moins d’une heure en train (un peu comme si vous alliez de Paris à Versailles : c’est pas dans Paris, mais c’est à voir absolument). Pour partir à Sintra, on peut prendre le train depuis sa gare de départ, qui est la gare au bas de l’Avenida de la Libertade (Ristorantes-Rossio). L’aller-retour jusqu’à Sintra (terminus) coûte 4,10€, et prend environ 45 minutes.

Depuis la gare de Sintra, il faut prendre le bus 434, qui nous amène en haut de Pena, au pied du Palais. Le prix de la montée en bus est de 5€/personne (ce qui explique sans doute que beaucoup de monde redescende à pied, d’autant plus que la descente dans la forêt est magnifique).
bus climatisé
L’entrée dans le parc + palais de Pena coûte 13,5€. Mais on peut prendre un billet qui donne accès à un parc supplémentaire pour 16€, comme le château des Maures ou le couvent Des Capuchos, ou encore le parc + palais de Monserrate.
bus typique
La montée vers le palais est très jolie et prend environ 5 minutes. Mais ça grimpe.
montée
On commence déjà à voir le palais.
Palais national de Pena
Vu d’en bas, le palais impressionne déjà par ses couleurs.
Palais national de Pena
Le palais
Palais national de Pena
La porte d’entrée
Palais national de Pena
L’empreinte arabe se retrouve partout. Et c’est très bien.
Palais national de Pena
Une des tour du palais
Palais national de Pena tour
Seconde entrée. On distingue le blason avec les armes du roi D. Fernando II du Portugal.
Palais national de Pena entrée blason
L’avancée sculptée sur la droite de la photo est en fait un portique allégorique de la création du monde. Il représente une figure mi-homme, mi-poisson.
Palais national de Pena
Le bâtiment contenant les cuisines du château, avec à gauche la guérite : minaret à coupole mauresque.
Palais national de Pena
La partie la plus ancienne du palais.
Palais national de Pena
On voit un peu mieux, sur la gauche de la photo, le portique allégorique. Là où l’on voit le store blanc, en haut à droite de la photo, c’est la Terrasse de la Reine (important pour la suite).
Palais national de Pena
L’entrée et la guérite
Palais national de Pena
La superbe vue sur l’Atlantique depuis l’arrière du palais. Sur la colline en face : le château des Maures.
Palais national de Pena
La vue depuis l’arrière du palais
Palais national de Pena
L’arrière du palais.
Palais national de Pena
A l’arrière du palais, il ne faut pas oublier de visiter la chapelle.
Palais national de Pena
La vue sur l’Atlantique
Palais national de Pena
Je suis évidemment séduit par les façades en mosaïque.
Palais national de Pena
Le toit de l’entrée de la chapelle
Palais national de Pena
D’ici on voit un peu mieux l’entrée de la chapelle. Malheureusement les photos sont interdites à l’intérieur.
Palais national de Pena
À l’arrière du palais.
Palais national de Pena
La visite de l’intérieur du château est à faire absolument MAIS les photos ne sont pas autorisées. Dommage. Les photos sont tolérées dans le cloître Manuelin (qui faisait partie de l’ancien monastère du XVIe siècle, et qui est revêtu de carreaux hispano-arabes).
Palais national de Pena
Le cloître Manuelin vu du premier étage.
Palais national de Pena
Le couloir du premier étage au dessus du cloître Manuelin.
Palais national de Pena
La face avant du palais, vu depuis la terrasse de la Reine.
Palais national de Pena
L’avant du palais. En haut de la colline en face, on peut distinguer la Haute Croix, où l’on ira tout à l’heure.
Palais national de Pena
Le palais
Palais national de Pena
Allez une dernière photo du palais de Pena.
Palais national de Pena
On sort du Palais de Pena pour visiter un peu le Parc. Voici un petit pont au dessus du manège équestre.
Palais national de Pena
Le Temple des Colonnes, qui est un petit temple érigé en 1840 sur le site d’une chapelle consacrée à Saint-Antoine.
Palais national de Pena
Depuis le temple des Colonnes, on a une jolie vue sur le Palais de Pena
Palais national de Pena
On marche vers la Haute Croix, ce qui nous fait passer en dessous de la statue du Guerrier (c’est un bronze réalisé par Ernesto Rusconi en 1848, qui représenterait potentiellement le roi en gardien de son oeuvre)
Palais national de Pena
La table de la Reine, qui était un des endroits préférés de la reine Dona Amélia.
Palais national de Pena
Et nous arrivons enfin à la Haute Croix ! Celle-ci est composée de troncs entrelacés sculptés dans la pierre, à l’endroit le plus haut de la Serra de Sintra (529m).
Palais national de Pena
Depuis la Haute Croix on a une belle vue sur le Palais de Pena.
Palais national de Pena
En redescendant dans le Marc, on passe devant le Lac du Coquillage.
Palais national de Pena
Ceci est la Fougeraie de la Reine. C’est une collection de fougères plantée dans une vallée aux conditions climatiques spéciales, entourée d’arbres à feuilles caduques.
Palais national de Pena
Il y a des très belles fougères. Comme des arbres de plusieurs mètres de haut.
Palais national de Pena
Et des petits lacs.
Palais national de Pena
Au bout de la fougeraie de la Reine, on arrive à la fontaine aux Oiseaux. C’est un pavillon de style islamique.
Palais national de Pena
L’intérieur de ce pavillon.
Palais national de Pena
Puis on descend dans la vallée des lacs. Cette toute petite vallée contient cinq petits lacs pù confluent toutes les lignes d’eau du Parc.
Palais national de Pena
Mais surtout, dans ces lacs, on retrouve des cygnes et pleins de gros poissons.
Palais national de Pena
Les cygnes de sont pas trop sauvages, ils s’approchent facilement si on fait mine de leur donner suelque chose à manger.
Palais national de Pena
À droite, la maison des canards. On n’y a pas vu de canards.
Palais national de Pena
La Maison des Canards est elle aussi en style mauresque.
Palais national de Pena
Une deuxième Maison des Canards, dans le dernier lac de la vallée. Là on a pu voir quelques canards.
Palais national de Pena

Les autres billets de ce voyage au Portugal

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *