Portugal, Jour 1 : Porto, une journée de visite bien remplie

Donnez votre avis !
Share

Comme d’habitude désormais à chaque fois que je fais un voyage, j’essaie de prendre des photos pour ce blog, photos que je m’impose de prendre via Instagram et sur lesquelles je m’efforce de mettre des descriptions permettant à toute personne souhaitant se rendre à la même destination d’avoir une vue claire et précise de ce que l’on peut y voir.

Il se trouve que j’étais en Aout pendant cinq jours au Portugal, où j’ai commencé par la ville de Porto. J’innove un peu ici par rapport à mes billets de voyages précédents. Je vais essayer de donner plus de données précises sur les prix et les temps de trajets. C’est ce genre de données que je trouve souvent manquantes dans les descriptifs de voyage.

Mercredi matin, arrivée à l’aéroport de Porto via Easyjet (en semaine, le billet aller vaut moins de 40€). La gare de tram est très propre. Notons que l’aéroport de Porto a été élu 3e aéroport le plus moderne du monde en 2007.
Aéroport Porto Tram

Une rue de Porto (qui longe le marché Bolhao). Magnifiques immeubles.
Mur immeuble Porto

Rue de Porto, dans le quartier Du marché Bolhao.
Mur immeuble Porto

Toujours cette même rue, toujours ces immeubles magnifiques. Ils sont recouverts de carrelages de toutes les couleurs. Je suis fan.
Mur immeuble Porto

Sur la facade de cet immeuble, on voit particulièrement bien la mosaique de carrelage.
Mur immeuble Porto

Le marché couvert de Bolhao. Malheureusement fermé au moment où nous y étions…
Marché Bolhao

La porte close du marché de Bolhao. Si tout ce que l’on s’apprête à visiter est fermé, ça va pas aller…
Marché Bolhao

À l’intérieur du marché de Bolhao.
Marché Bolhao

Je ne suis que depuis quelques minutes à Porto, mais je constate déjà un certain charme pour les petites boutiques.
boutique Porto

J’ai l’impression que les devantures de pharmacies sont particulièrement travaillées.
pharmacie Porto

Encore un magnifique batiment de Porto, dans une petite rue non touristique. Nous logerons une nuit à l’Ibis Porto Centro, qui se trouve à 5 minutes à pied de la Cathédrale, donc autant dire que c’est au centre. Le prix de la nuit est de 55€ (petit dej compris).
bâtiment Porto

L’église Santo Ildefonso, au bout de la rue du même nom, et sur la place Batalha. Cette église remonte au XVIIème siècle. La facade est recouverte d’azulejos, qui narrent les épisodes de la vie de saint IIdefonso.
Deux tours, qui se dressent en flèche dans le ciel, flanquent un vaste portique en avant-corps couronné d’un tympan triangulaire.
église Santo Ildefonso

L’intérieur de l’église San Ildefonso
église Santo Ildefonso

On le voit rarement sur les photos, mais le flan de l’église San Ildefonso est de couleur ocre.
église Santo Ildefonso

L’esplanade de l’hôtel de ville de Porto.
hotel de ville de Porto

Les immeubles donnant sur l’esplanade sont d’un style finalement assez homogène, et j’aime beaucoup.
hotel de ville de Porto

Et au bout de cette montée, l’église Dos Clerigos, avec sa tour bien connue, en haut de laquelle il faut absolument monter !
église Dos Clerigos

Le coeur de l’èglise Dos Clerigos
église Dos Clerigos

Une photo rapide du carillon que l’on voit en montant en haut de la Torre Dos Clerigos
église Dos Clerigos

Depuis la Torre Dos Clerigos, on voit la Cathedrale Sè, et le Pont Dom Luis
Torre église Dos Clerigos

Après être descendu de la Torre, on descend par la Ribeirhina jusqu’aux quais, par le passage Victoria. Et on a vue sur la Cathédrale.
Ribeirhina

À Porto, il est de tradition de faire étendre son linge à sa fenêtre.
linge fenêtre Porto

Ah tiens, encore une très jolie pharmacie.
jolie pharmacie Porto

La petite place tortueuse qui va vers la rua das Flores
rua das Flores

Le mercado Ferreira Borges. Notons que ce marché aujourd’hui sert de théatre, cinéma, exposition… Et contient un café-restaurant.
mercado Ferreira Borges

La statue en face du Palais de la Bourse et du Mercado Ferreira Borges. Sans doute représentant l’Infante D. Henrique
mercado Ferreira Borges

Le mercado Ferreira Borges, vu de face… Mais caché derrière les arbres…
mercado Ferreira Borges

Contre le Palais de la bourse, on trouve l’église Sao Francisco.
église Sao Francisco

Comme on peut le voir sur cette pancarte, l’église Sao Francisco contient des catacombes, qui se visitent.
église Sao Francisco catacombes

L’autel de l’église Sao Francisco.
église Sao Francisco autel

La facade de l’église Sao Francisco. L’entrée dans l’église coûte 3,5€ et donne accès également au musée de l’église et aux catacombes.
église Sao Francisco catacombes

Les catacombes de Sao Francisco. À mes yeux, c’est plus une crypte contenant des tombes de religieux que des catacombes avec ossements…
église Sao Francisco catacombes

Les catacombes de Sao Francisco
église Sao Francisco catacombes

Un crâne dans les catacombes de Sao Francisco.
église Sao Francisco catacombes

Pas beaucoup d’ossements dans ces catacombes, si ce n’est quelques crânes…
église Sao Francisco catacombes

Une pièce du musée de Sao Francisco
église Sao Francisco musée

Et maintenant, visite du Palais de la Bourse ! Pour info, il y a des visites en français, et ils proposent des prix incluant une visite du Palais et une visite de l cave Sandeman (sur la rive d’en face) pour la somme de 9 euros.
Palais de la Bourse Porto

La verrière au dessus de la cour intérieure du Palais de la Bourse
Palais de la Bourse Porto Verriere

La superbe cour intérieure du Palais de la Bourse. C’est là que se tenaient les échanges.
Palais de la Bourse Porto cour intérieure

J’aime beaucoup le style.
Palais de la Bourse Porto

Allez, dernière photo de la cour intérieure.
Palais de la Bourse Porto

La salle Arabe, qui est LA salle la plus connue du Palais de la Bourse.
Palais de la Bourse Porto salle arabe

La salle Arabe était une salle de bal, faite pour impressionner, et montrer qu’à Porto, on était riche.
Palais de la Bourse Porto salle arabe

Et c’est vrai qu’on est impressioonné par cette salle Arabe. Rien que pour elle, la visite vaut le coup.
Palais de la Bourse Porto salle arabe

Une fois ressorti du palais de la Bourse, on voit bien que l’église Sao Francisco (à gauche) est collée au Palais de la Bourse (à droite).
Palais de la Bourse Porto église Sao Francisco

Une dernière vue de l’église Sao Francisco.
église Sao Francisco

Arrivé sur la rive du Douro, sur la Ribeira. Superbe vue du pont Dom Luis.
Ribeira pont Dom Luis

Les immeubles sur la Ribeira sont superbes. Et je ne parle pas du ciel bleu qui offre un beau contrate avec leur couleur.
immeubles Ribeira

Les immeubles de la Ribeira. On remarque notamment les vêtements qui sèchent, les gardes fous, les fenêtres, et les « écailles » sur les murs.
Ribeira

Je suis vraiment fan de leurs gardes-fous.
Ribeira

Vue sur le pont Dom Luis après être passé sur la rive en face de Porto (cette rive appartient à la ville Villa Nova de Gaïa)
pont Dom Luis

Depuis la rive de Gaïa, voilà la vue qu’on a de la Ribeira de Porto
Ribeira Porto Vila Nova de Gaia

Gaïa, ou la rive des caves de Porto. Sur le fleuve Douro a droite, on voit les bateaux traditionnels qui transportaient autrefois les tonneaux de vin entre la vallée du Douro jusqu’aux caves de Gaïa.
Porto Caves Vila Nova de Gaia

Visite de la cave de porto Sandeman. Alors personnellement, je ne connaissais pas cette marque, mais il parait que c’est une des plus connues.
Sandeman Vila Nova de Gaia

Le logo de Sandeman ne représente pas Zorro. En fait c’est juste un homme avec un sombrero, symbole de l’Espagne et des vins Xerès que commercialise Sandeman, et de la cape portée par les étudiants de Porto.
Visite Cave Sandeman Vila Nova de Gaia

Tonneaux de Porto Sandeman. Ceux là sont des petits, donc ils contiennent du Towny.
Visite Cave Sandeman Vila Nova de Gaia

Tonneaux de Porto Sandeman.
Visite Cave Sandeman Vila Nova de Gaia

Les guides qui font la visite chez Sandeman (ici, une jeune femme) sont habillés comme sur le logo : cape et sombrero 🙂
Visite Cave Sandeman Vila Nova de Gaia

Alors d’après la guide, Sandeman a été le premier à marquer ses tonneaux au fer rouge.
Visite Cave Sandeman Vila Nova de Gaia

Gros tonneaux. Ceux-là contiennent sans doute du Ruby.
Visite Cave Sandeman Vila Nova de Gaia

La cave de vins « vintage » (non mélangés) chez Sandeman. Ils ont encore des crus de 1904 et 1907 !
Visite Cave Sandeman Vila Nova de Gaia

Inscriptions sur un tonneaux. Ici un Porto Tawny.
Visite Cave Sandeman Vila Nova de Gaia

Sortis de la cave Sandeman, on remonte en haut de la butte au dessus de Gaïa pour emprunter le pont Dom Luis, mais sur le passage tout en haut !
Dom Luis

La vue sur Porto depuis le haut de la butte à Gaïa. Au premier plan on voit le cablage du téléphérique à Gaïa.
téléphérique Gaïa Pont Dom Luis

Superbe vue sur le Pont Dom Luis.
Pont Dom Luis

Vue sur le front de mer à Gaïa, avec toutes les caves dont on voit les toits parrallèles et les bateaux en face.
Pont Dom Luis

La porte d’entrée de l’église Santa Clara, qui n’est pas évidente à trouver. En plus, elle est fermée…
église Santa Clara

La cathédrale Sè de Porto, bâthie au XIIe siècle, dans le style romanesque.
cathédrale Sè de Porto

Le coeur de la cathédrale de Porto.
cathédrale Sè de Porto

Le fonts baptismaux. J’aime beaucoup l’oeuvre en bronze derrière le fonts. Elle représente un baptème.
cathédrale Sè de Porto

Le coeur et l’autel de la carhédrale.
cathédrale Sè de Porto

En sortant de la cathédrale, on descend dans les rues tortueuse de Ribeirinha, jusqu’à arriver à l’église San Lourenzo, elle aussi malheureusement fermée.
église San Lourenzo

Le haut de la facade de l’église San Lourenzo.
église San Lourenzo

Il est l’heure de prendre un verre sur la place de Ribeira. Ambiance très sympa. On a envie d’y vivre.
église San Lourenzo

Petite croisière sur le Douro. Belle vue sur Ribeira
Ribeira Douro

Et un angle imprenable sur le pont Dom Luis
pont Dom Luis

Une belle vue aussi sur l’église Sao Francisco
église Sao Francisco

Retour à l’hôtel. Passage par la gare de Sao Bento.
gare de Sao Bento

Magnifiques azuleros dans la gare de Sao Bento
gare de Sao Bento

Le tableau des départs de la gare de Sao Bento. Et le reste du mur est recouvert d’azeros.
gare de Sao Bento azuleros

Ce soir, je mange typique : une francesinha (un croque monsieur revisité). Bilan : c’est hyper gras, et je ne suis pas fan du goût.
francesinha

Jeudi matin, départ de Porto vers Lisbonne ! Même en dehors du centre historique, ici à la stationde metro Francos, les maisons sont recouvertes de mosaïques de carrelage.
Porto maisons recouvertes de mosaïques de carrelage

Encore une maison recouverte de carrelage.
Porto maisons recouvertes de mosaïques de carrelage

On passe le dernier pont au dessus du Douro avant la mer.
Porto Pont Douro

Les autres billets de ce voyage au Portugal

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *