Sienne : plus petite que Florence mais plus typique et visitable en un jour

Donnez votre avis !
Share

Après nos trois premiers jours en Toscane à Florence, petit passage par Sienne. au départ, je ne pensais même pas aller dans cette ville. Mais c’est en disant à ma sœur que j’allais à Florence que celle-ci m’a raconté qu’elle avait trouvé Sienne beaucoup plus typique et jolie que Florence, car Florence est trop urbain, trop grand, trop moderne, et du coup, trop peu dans le cliché italien comme on se l’imagine. J’avais donc rallongé mon week-end en catastrophe, décalé nos billets d’avion, et cherché un hôtel à Sienne. Ce fut d’ailleurs un échec : je croyais avoir réservé un hôtel dans le centre de Sienne, mais (et je m’en suis rendu compte que quelques jours avant notre départ) c’est le premier hôtel que j’avais mis en panier qui a été réservé (du coup, je me demande si c’est vraiment moi qui ai fait une erreur, ou bien si c’est le site sur lequel j’ai réservé qui a enregistré que ma première session d’achat, et pas la modification…). Bref, nous étions à la station de bus Polyclinico 1, qui se trouve à 7 km du centre de Sienne. Ah, et puis, je le note ici mais ça vaut aussi pour Florence : nos hôtels ne proposaient pas de wifi gratuit. Celui-ci était payant. BOUH.

Du coup, pour ceux qui demandent, Caro et moi avons pris un train de Florence à Sienne, ça dure en gros une heure et demi, et ça coûte un petit peu moins de 10 euros (7.70€ si je me souviens bien).

La cathédrale Santa Maria Assunta de Sienne est purement magnifique

Le campanile de la cathédrale est très joli aussi, mais il ne se visite pas. Dommage.

L’intérieur de la cathédrale est tout aussi impressionant. On remarquera les bandes de marbre vert et blanc qui ornent les piliers et les arcs de la cathédrale.

Les deux piliers sculptés autour de la porte d’entrée

L’autel de la cathédrale de Sienne

Un passage par le magnifique baptistère, accolé à la cathédrale. Un ban porte la plaque de Piccolomini (le pape Pie II)

Évidemment, le plafond du baptistère est totalement peint. Et bien conservé.

Une autre photo du plafond du baptistère

À côté de la cathédrale, on peut visiter le musée de l’oeuvre de la cathédrale. Les murs et les plafonds valent le détour. Et surtout, au dessus du musée, le panorama permets d’avoir une vue aérienne du Duomo.

Après l’effort, le réconfort : voici des gnocchis (faits main) à la sauve à la truffe.

De l’autre côté de la ville de Sienne, l’église San Francisco

On remarquera encore les murs de marbre vert et blanc dans l’église San Francisco.

Voici un olivier qui doit pas être tout jeune, pas loin de l’arrêt de bus Polyvlinico 1, dans la banlieue de Sienne.

Eglise San Domenico dans la lumière du soir, à Sienne

Le Duomo de Sienne (la cathédrale) dans la lumière rose du soir.

La tour du palazzo publico de Sienne dans la lumière du soir

Un très bon restaurant à Sienne : Il Pomodorino.

Départ de Sienne vers Pise, via Empoli.

Les autres billets du voyage : Florence, puis Pise.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *