La libération d’Ingrid Bétancourt, filmée par les FARC !

Donnez votre avis !
Share

Ingrid Betancourt a été libérée le 2 juillet 2008 en compagnie de 14 autres otages, par l’armée nationale colombienne. On n’avait vu jusque là que la version de l’armée Colombienne, mais on ne connaissait pas exactement les conditions de cette libération, vues par l’autre camp.

Voilà un article très intéressant trouvé sur le blog des Observateurs de France 24 (que je vous recommande chaudement, au passage), qui présente une vidéo de la libération d’Ingrid Bétancourt et du groupe d’otage.

La vidéo ci-dessous a été tournée par un membre des FARC (un vrai) avec un appareil photo numérique, puis diffusée par la chaine de télévision colombienne Noticias Uno.

L’article explique très bien le déroulement :

Sur ces images, tournées par un guérillero avec un appareil photo numérique, on peut voir toute l’opération de sauvetage. L’arrivée du premier hélicoptère, duquel sortent les membres des forces spéciales colombiennes, déguisés en humanitaires de la Croix-Rouge. Un deuxième hélicoptère survole la zone au moment de l’échange. Il est supposé être un transporteur de secours pour les otages, alors qu’en réalité il est rempli de soldats colombiens prêts à intervenir (0.43′). Les premiers contacts avec les FARC, et l’interview qu’accordent les guérilleros à de faux journalistes de Telesur (2.37′). Le transport d’Ingrid Betancourt vers l’hélicoptère (3.01′).

A la fin de la vidéo, le guérillero commente : « Ils sont partis les camarades, mec ». Une guérillera s’adresse ensuite à lui : « Tu sais ce qu’il m’a dit le type de la Croix-rouge ? Il a dit ‘prends le comme un petit cadeau’ [le pack de bières laissé par les faux humanitaires]. Au revoir camarades ! ».

Lorsque l’hélicoptère décolle, le caméraman, qui vient pourtant de se faire rouler dans la farine, se réjouit parce que les faux humanitaires leur ont laissé… une caisse de bière.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *