Encore des rumeurs selon lesquelles Apple deviendrait un opérateur mobile

Donnez votre avis !
Share

Le 1er mai dernier on pouvait lire chez le BGR que, d’après un expert, Apple allait devenir un opérateur mobile aux Etats-Unis, pour entrer en concurrence avec les deux gros des USA : Verizon et AT&T. D’après Whitey Bluestein, Apple aurait une base d’utilisateurs suffisant afin de pouvoir viabiliser rapidement un tel service. Avec notamment l’intérêt de pouvoir facturer ses clients facilement via iTunes (iTunes a déjà 250 millions de cartes de crédit enregistrées). D’après lui, Apple possède également un maillage de magasins suffisant pour pouvoir offrir de tels services, à l’inverse de Google qui n’a pas un tel maillage. Après, l’idée est que Apple proposerait à ses clients un accès premium à ses multiples canaux de contenus. Pour ma part, je doute fort de la réussite d’un tel projet : je ne suis pas sûr que Apple s’en sorte aussi bien que ça en terme de vente de contenus via ses devices (en France j’entends), et donc il me parait osé de penser qu’ils pourraient compter sur un tel argument pour attirer des clients. Mais je ne connais que la situation de la France (où Orange et SFR ont essayé, et… n’ont pas particulièrement réussi), alors qu’aux USA, il me semble que la situation est bien différente !

Bluestein note également que Apple a des brevets sur une architecture de réseau mobile, et que Apple a une très grosse trésorerie, ce qui permettrait d’encaisser un aussi gros mouvement dans sa stratégie. En fait il ajoute que Apple gagne en moyenne 381$ en plus de la vente de chaque iPhone quand celui-ci est vendu avec un abonnement (si j’ai bien compris). Et à cause de cela, Apple pne gagnerait plus cet argent si ils décidaient de remplacer les opérateurs mobiles.

Pour ma part, j’ai de gros doutes quant à la possibilité pour Apple de réaliser un tel réseau, ou même d’en louer un. Je pense que Apple a une telle réputation de qualité dans tout ce qu’ils font, que je doute qu’ils n’aillent s’aventurer dans un domaine qui n’est pas le leur, et qui est finalement assez difficile à prendre en main : la récente arrivée de Free Mobile en France a montré que monter un réseau de toute pièce n’était pas chose facile, même avec de la bonne volonté.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *