Japon – Jour 6 : Koyasan

Donnez votre avis !
Share

Après une bonne nuit dans le dortoir de l’auberge de jeunesse d’Osaka (contre toute attente, personne n’a fait beaucoup de bruit avant 8h), nous prenons un rapide petit-dej à partir de ce qu’on avait la veille et nous partons vers le métro Namba, où nous allons essayer de prendre un train vers Koyasan.

Une fois à Namba, il nous faut sortir de la gare de métro et trouver comment accéder à la gare où se trouve la ligne Nankai que l’on doit prendre pour aller au Mont Koya (il faut marcher deux minutes, mais les gares ne sont pas interconnectées). Evidemment, ce n’est pas parfaitement indiqué, mais en demandant à un taxi, il m’indique très gentiment où c’est et on fini par trouver.

Là il nous faut faire la queue pour acheter des billets (ce n’est pas couvert par notre pass JR) pour le mont Koya, et ce n’est pas donné !

Nous parvenons quand même à prendre le train de 10h05, qui est en gros un train de banlieue, sans réservations, et sans vraies places. Au bout d’une heure, à Hashimoto, le train s’arrête et tout le monde descend. Nous n’avons pas trop d’indications en anglais donc on suit tout le monde, et on voit un autre train de banlieue venir sur le quai d’en face, et tout le monde monter dedans (donc on suit).

Le trajet reprend vers le Mont Koya, et progressivement, le train roule en pente douce à flan de montagne, avec gros dénivelés à droite, ça fait un peu tortillard ! Mais au moins ça avance.

Au terminus à Gokurakubashi, tout le monde descend à nouveau et se précipite vers le funiculaire qui va nous emmener 700m plus haut à la gare du Mont Koya. Pas besoin de racheter un billet, tout est compris dans celui qu’on a acheté à la gare de départ. Le funiculaire est assez grand, tous les gens du train tiennent dedans.
Japon - Koyasan

En moins de 5 minutes, le funiculaire nous a emmené en haut, c’est très pratique. Je laisse tout le monde descendre et je prend quelques photos avant que le funiculaire redescende à vide.
Japon - Koyasan funiculaire
Japon - Koyasan funiculaire
Japon - Koyasan funiculaire
Japon - Koyasan funiculaire
Japon - Koyasan funiculaire

En sortant de la gare, il y a une queue assez bien indiquée pour prendre le bus nous emmenant au centre ville. Des bus nous attendent, donc c’est assez rapide.
Japon - Koyasan Gare

Pour notre part, nous préférons déjeuner d’abord avant d’aller au cimetière de Koya (le lieu le plus connu), donc nous restons en centre ville pour déposer nos valises au temple où nous dormirons ce soir. Au Mont Koya, on ne peut dormir que dans des temples, car il n’y a pas d’hôtel (si j’ai bien compris).
Japon - Koyasan Muryokoin
Japon - Koyasan Muryokoin
Japon - Koyasan Muryokoin
Japon - Koyasan Muryokoin

Puis trouvons un petit resto recommandé par le Routard et le Lonely, à savoir Maru Man. Mais le resto est plein, et ils nous donnent un papier avec un numéro de passage en nous disant de revenir 20 minutes plus tard.

On préfère utiliser ces vingt minutes en allant visiter le Kongobuji, à 200m de là, qui se trouve être le temple principal de l’école Shingon.
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon
Japon - Koyasan Kongobuji Shingon

La visite est très sympa notamment pour le jardin de pierres (jardin zen sec) : c’est réellement joli et on peut prendre plein de super photos.
Japon - Koyasan Kongobuji Jardin Sec Zen
Japon - Koyasan Kongobuji Jardin Sec Zen
Japon - Koyasan Kongobuji Jardin Sec Zen
Japon - Koyasan Kongobuji Jardin Sec Zen

Et une des plus belles photos que nous avons pris au Japon :
Japon - Koyasan Kongobuji

Les autres angles du jardin :
Japon - Koyasan Kongobuji
Japon - Koyasan Kongobuji

La fin de la visite :
Japon - Koyasan Kongobuji
Japon - Koyasan Kongobuji
Japon - Koyasan Kongobuji
Japon - Koyasan Kongobuji
Japon - Koyasan Kongobuji
Japon - Koyasan Kongobuji

Finalement nous ne sommes de retour au restaurant Maru Man qu’une heure après, mais en leur montrant notre numéro de passage, ils nous font quand même passer les premiers quand une table se libère. En l’occurrence ils nous font manger sur le bar (les tables sont plutôt attribuées aux gens qui sont par quatre minimum).

Le resto est super, on est bien servi et ce n’est pas très cher. Caro prend une soupe avec des Udon et du boeuf au curry. Je prend un Katsu-don, qui est en fait un plat de riz avec un morceau de porc pané par dessus.

Japon - Koyasan Maru Man Restaurant
Japon - Koyasan Maru Man Restaurant
Japon - Koyasan Maru Man Restaurant

Sortis du resto, nous reprenons le bus pour le cimetière de Koya Okunoin. Le cimetière est assez grand, nous mettrons deux heures et demi pour en faire le tour, même si nous avons vraiment pris le temps car beaucoup d’endroit étaient photogéniques.
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere

Le mausolée dédié aux employés de Panasonic :
Japon - Koyasan Cimetiere Panasonic

Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere

Au bout du cimetière, le sanctuaire de Toro-do, où l’on voit des centaines de lampions, dont deux qui brûleraient depuis plus de 1000 ans, d’après la légende.
Japon - Koyasan Cimetiere Toro-do
Japon - Koyasan Cimetiere Toro-do
Japon - Koyasan Cimetiere Toro-do
Japon - Koyasan Cimetiere Toro-do
Japon - Koyasan Cimetiere Toro-do
Japon - Koyasan Cimetiere Toro-do
Japon - Koyasan Cimetiere Toro-do
Japon - Koyasan Cimetiere Toro-do

Nous rebroussons chemin pour sortir par l’autre entrée du cimetière, et l’on passe devant la fusée (mausolée d’une firme faisant des fusées).
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere
Japon - Koyasan Cimetiere

Vers 4h30, le jour commence à décliner, donc sous les arbres, dans la forêt, les photos commencent à être compliquées à faire. Nous repartons donc en bus pour aller visiter Garan et son ensemble de temples. Mais tous les bus emmènent les gens vers la gare et ce n’est pas notre direction, donc nous sortons avant. Pour autant, je me rend compte à ce moment là que j’ai dû perdre mon pass journalier m’assurant la gratuité des bus.

Le temps de chercher où le pass peut être, il est 4h55, or le temple ferme à 5h donc ce n’est plus la peine d’y aller (de surcroît nous n’avons toujours pas vu de bus allant dans la bonne direction). Dommage car ce temple avait l’air vraiment superbe !

Nous rentrons donc au temple Muryokoin où nous dormons ce soir (il est à 200m de là où nous sommes descendu précédemment).
Japon - Koyasan Temple Chambre
Japon - Koyasan Temple Chambre

Au moment de déballer la valise, on se rend compte que notre adaptateur de courant est cassé (on ne peut pas sortir les fiches adaptées, le mécanisme en plastique semble cassé). Caro va demander à l’accueil si ils proposent des adaptateurs à la vente ou à la location (c’est fréquent dans les auberges de jeunesse), mais ils n’en proposent pas.

A 17h30, nous partons manger dans la salle à manger du temple, où nous sommes tous assis en tailleur devant deux petites table chacun où sont déjà disposés les plats.

La position est assez inconfortable, mais admettons. Les moines nous amènent une soupe et un petit bol de riz blanc : il n’y a que ça qui est chaud parmi tout le repas. Tout le reste est composé de légumes froids et d’algues plus ou moins découpés et assaisonnés. On ne sait pas trop ce qui est sucré ou salé, et d’ailleurs on ne sait pas trop ce qui est dans notre assiette : une petite explication/découverte aurait été la bienvenue.
Japon - Koyasan Repas Temple
Japon - Koyasan Repas Temple
Japon - Koyasan Repas Temple
Japon - Koyasan Repas Temple

Après le dîner, Caro part en ville essayer de trouver un autre adaptateur, en vain. Nous ne pourrons pas recharger nos appareils photos/téléphones portables ce soir.

Il est 20h30, les douches ferment à 21h, donc nous partons nous laver les dents d’abord puis nous doucher. Les douches sont de l’autre coté du temple, donc nous nous lavons dans les dents avec le lavabo des toilettes communes (elles sont beaucoup plus près). Pendant qu’on se lave les dents, on voit la température du couloir (intérieur) : 13°C. En effet, tout est ouvert partout, rien n’est réellement insolé. Nous avons tous des chauffages type poêle à gaz dans les chambres, que nous pouvons allumer si on en a envie. Nous avons allumé le nôtre, ça fonctionne bien pour la température de la chambre, par contre ça pue sévèrement le gaz…

Nous allons quand même à la douche, qui se trouve de l’autre côté du temple. Les douches homme et femme sont séparées. J’y vais d’abord, et là je me rend compte qu’il y a d’abord une petite pièce pour se déshabiller et se rhabiller, puis ensuite chacun va dans une grande pièce où sont disposés des douches contre un mur avec des petits tabourets : on peut se laver mais c’est tout le monde ensemble ! C’est donc le premier onsen japonais dans lequel je vais prendre ma douche ! Au fond de la pièce, un bassin d’eau chaude permet de s’immerger, toujours tout nu. Une fois que j’ai fini, je vois un moine arriver et commencer à se déshabiller. Nous nous croisons.

En sortant, Caroline m’attendais et me demande comment c’est, niveau propreté et organisation. En lui expliquant comment ça se passe, elle ne veut plus y aller… Surtout qu’il y a deux femmes qui sont dans la salle pour les femmes en train de prendre leur douche.

A 22h, nous sommes couchés, car on est sensé se lever demain pour être à 6h à la séance de méditation (le petit dej est à 8h).

Tous les billets de ce voyage au Japon

Vous serez peut-être intéressé :

  • Japon – Jour 7 : Nara
    Vers 5h du matin, j'entends les gens qui dorment dans la chambre d'à côté commencer à s'agiter, entrer, sortir de leur chambre. Comme les chambres sont séparées d'un panneau de papier, on entend tout ...
  • Japon – Jour 12 : Lac Kawaguchi et Kamakura
    Ce matin, on se lève vers 7h40. La nuit a été calme, même si notre chambre donne sur la rue et qu'on entend vraiment très bien les voitures/camions passer très vite, comme si la fenêtre était ouverte....
  • Japon : Jour 17 : Tokyo : Omotesandō et Odaiba
    On se lève vers 8h00, tranquillement. On mange notre petit dej dans la chambre (l'auberge de jeunesse ne propose pas de petit dej), puis on range nos valises. On fait le check out vers 9h30, après quo...
  • Japon – Jour 10 : Kyoto Centre : Palais Imperial et Nijo-jo
    Reveil assez tardif par rapport aux jours précédents. On prend notre petit dej dans la chambre, puis nous faisons le checkout (nous changeons de chambre pour ce soir, passant de lits superposés à un l...
  • Japon – Jour 11 : Lac Kawaguchi et Mont Fuji
    Ce matin nous nous levons à 6h30, car nous devons prendre le train de 7h42 vers Kawaguchi-ko. Nous faisons le check-out à 7h10 puis nous partons pour la gare de Kyoto. Il pleut, ça met de bonne humeur...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *