Pour se développer en HTML5, Facebook va être obligé de créer son propre navigateur mobile

[ 2 ] Commentaires
Share

On peut lire chez MG Siegler que « Tout ce que j’entends indique que les grands rêves d’HTML5 de Facebook sont repoussés chaque jour un peu plus. C’est une cause noble, mais c’est aussi une cause qu’ils ont à construire par eux même, car ils ne contrôlent pas les plates-formes clés : iOS et Android. Croiser les doigts n’a pas fonctionné. Et Facebook devient impatient. Créer leur propre navigateur sera peut-être le premier pas. Mais le smartphone devra venir en deuxième temps. ». Donc ce qu’il pense, c’est que construire son propre smartphone ne sera pas un « hobby » (pour reprendre les termes d’Apple à propos de l’AppleTV), mais une nécessité, pour ne pas se laisser enfermer par Apple ou Google.

En effet, on voit de plus en plus de fonctionnalités sociales qui sont intégrées en natif sur les smartphones (je pense à l’intégration de Twitter dans iOS au niveau de l’appareil photo, notamment), dont Facebook ne va ni bénéficier sur iOS (qui a choisit Twitter), ni sur Android (chez qui Google choisira certainement Google+, d’une manière ou d’une autre). On peut penser à un partenariat entre Samsung/HTC et Facebook qui permettrait de mettre les fonctionnalités sociales de Facebook (via une surcouche d’Android), mais je pense que Google ne serait pas très content… (et n’oublions pas que Google veut se séparer des surcouches Android).

Facebook + Desktop = Rockmelt

Mais jusqu’à là, on ne parle que de Mobile.

CNet a fait un article sur l’aspect Desktop des browsers, en disant notamment que Chrome devient le navigateur principal du marché, avec un part de marché qui devient progressivement majoritaire. Donc Facebook pourrait également ne pas bénéficier de fonctions de partage natif dans le browser (que Google pourrait mettre en avant d’ici peu. Rappelez vous : Google va certainement finir par rassembler Google + avec Google Chrome). Et du coup, pour se construire un navigateur perso, Cnet avance la piste RockMelt.

Vous serez peut-être intéressé :

2 commentaires sur ce billet

  1. Crunch dit :

    Huum l’avenir nous le dira mais je pense que dans quelques années, au lieu du simple site classique, il faudra utiliser une application propre vu le nombre de fonctions et les avancées…

    Petite coquille : « plus en plus de fonctinnalités sociales »

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @Crunch: Merci pour m’avoir signalé la petite coquille. C’est modifié. Pour ce qui est des applications, je pense qu’effectivement, Facebook/Twitter ont des applications de plus en plus transverses, donc ça va progressivement nécessiter un peu plus qu’une simple appli web.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *