L’iPad : un outil de travail très utile grâce l’unité temporelle des applications plein écran

Donnez votre avis !
Share

C’est, en langage francisé, ce que dit Gruber dans son billet : « iPad 2 as a Serious Writing Machine« . Dans son billet il cite James Kendrick expliquant que l’iPad, en cela qu’il présente une seule application en plein écran à la fois, permet de concentrer l’attention et d’enlever toutes les distractions. Je note que l’iPad n’est pas seul à proposer ce « plein écran » d’application. OS X Lion le propose aussi, et je dois dire que c’est une des meilleures choses de cet OS. Point de bandeau en bas ou en haut de l’écran qui se met à clignoter si quelqu’un nous parle sur le chat ou nous envoie un mail. Et quand on sait le nombre de réseaux sur lesquels on reste connectés en permanence, une fonctionnalité permettant de déconnecter toutes nos interactions est un gros avantage.

Du coup, cela permet d’aborder un deuxième sujet. Le mode « plein écran » d’OS X Lion force l’utilisateur à changer d’application en utilisant un menu à la iOS, et du coup nous permet d’entrevoir le futur de l’OS Desktop, qui va converger vers ce « one app at a time » emprunter à iOS et si pratique dans le monde professionnel.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *