Adobe abandonne Flex à la fondation Apache : un nouveau pas vers l’abandon de Flash

[ 9 ] Commentaires
Share

Adobe vient d’annoncer qu’ils libéreraient le code source de Flex si la fondation Apache voulait bien s’en occuper. C’est plutôt une énorme annonce, sachant qu’elle vient à la suite de celle d’abandonner le support de Flash sur les terminaux mobiles. En fait, Adobe a proposé à la fondation Apache de s’occuper du SDK de Flex, si Apache voulait bien l’accepter comme un projet indépendant. Grosso modo, cela signifie que Adobe propose d’ouvrir l’intégralité du code de Flex (Flex restant une surcouche de Flash, qui n’est pas libre pour l’instant).

Flex avait été mis au point par Adobe comme une surcouche de Flash permettant de créer des applications Internet Riches (RIA).

Même si Adobe parle encore de supporter Flex, dans la mesure où c’est un projet déjà aboutit, ils disent clairement que si vous avez à créer une application pour une entreprise, il vaut mieux la faire en HTML5.

Pour autant, Adobe a indiqué que si Apache acceptait de prendre en charge Flex, Adobe continuerait à allouer une équipe au débuggage du framework.

Et pourquoi abandonner Flex ?

En gros (et l’abandon de Flex à la fondation Apache n’en est qu’une preuve plus évidente), Adobe a compris que l’adaptation de Flash sur toutes les plateformes, et avec un niveau de qualité suffisant allait être une trop grande tâche pour pouvoir s’en charger. Flex, dépend de Flash, donc il est de la même façon compliqué de le maintenir sur tous les devices en même temps.

Du coup, Adobe a compris que continuer dans la voie de Flash finirait par mener l’entreprise à sa perte (à moyen terme), et qu’il valait mieux se réorienter vers la technologie de demain dès maintenant. C’est ce qu’ils font en disant dès aujourd’hui qu’il faudra construire des applications sur HTML5.

Et il y a fort à parier qu’Adobe sorte d’ici très peu une belle application (Adobe Edge ?) de création d’applications HTML5 (une sorte de successeur à Flash/Dreamweaver).

Vous serez peut-être intéressé :

9 commentaires sur ce billet

  1. Al dit :

    Continuer dans la voie de flash ne va pas mener Adobe a sa perte meme a moyen terme. C’est plus simple que cela, Adobe n’arrive pas à developer Flash sur toute les plate-formes. Ils ont déjà une liste de bugs (dont des bugs vraiment graves) longue comme un bras (notamment sur Linux) et ils n’y arrivent tous simplement pas, alors autant laisser tomber. Flex était déjà open source, transférer le controle à Apache est symbolique et ils espèrent peut être que des développeurs vont contribuer mais on y croit peu surtout avec Flash en closed source. Sur le fond Adobe s’en fiche parce qu’ils gagnent de l’argent sur les outils de dev, et et peu sur le conseil et le service comme Oracle/IBM qui pratiquent l’opensource de façon contrôlée. Donc Flex ne doit pas peser super lourd au final.
    De façon generale, la strategie d’Adobe est super floue, et leur recentes acquisition contribue pas vraiment à nous éclaircir sur le sujet.

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @Al: Oui, bien d’accord avec toi.

    RépondreRépondre
  3. Ludovic dit :

    La libération de Flex n’est pas du tout lié à Flash.
    Je pense que Flash a encore de beaux jours devant lui.

    Aujourd’hui Adobe se positionne plus sur la partie Serveur d’application au travers de Livecycle. Plus Flex sera utilisé et adopté coté Front, plus Adobe vendra de licences coté Back.

    Le fait d’avoir mis Flex à la communauté, je pense que cela va permettre à Flex de se développer encore plus. GWT n’a qu’à bien se tenir !

    RépondreRépondre
  4. Louis dit :

    @Ludovic: Heu… effectivement, on pourrais penser que Flex peut s’en sortir comme client léger d’une stratégie où Adobe vendrait des licences pour le client lourd correspondant. Mais vraiment, je ne pense pas. Et je ne pense pas que c’est le calcul qu’ils font, sinon pourquoi appeler eux-même à développer en HTML5 ?

    Non, je pense qu’ils ont compris que le client léger de demain sera en HTML5, et qu’ils ont dans les cartons des belles applis pour créer ces applis. Je ne vois pas chez eux d’idée de développement de Flex, coté back ou côté front…

    RépondreRépondre
  5. Ludovic dit :

    HTML5 n’est pas comparable à Flex.

    HTML5 est un standard pour modéliser une page Web et Flex un framework de développement pour les RIA.

    On pourrait tout à fait imaginé à l’avenir, que les applications Flex fonctionnent sur un runtime HTML5 et pas Flash comme c’est le cas aujourd’hui, un peut à la manière de Swifty

    http://www.google.com/doubleclick/studio/swiffy/

    Si Apache reprend le projet Flex, je pense qu’à terme ils voudront se débarasser du player Flash qui lui n’est pas Opensource.

    RépondreRépondre
  6. Al dit :

    @ludovic il est effectivement possible que qq’un se propose pour decoupler flex de flash et porter flex pour html5. J’y crois moyennement cependant. Deja il faut arriver a mettre JS au niveau d’AS3 (pas si simple, mais jouable) et ensuite il faut porter la lib bas niveau de flash en html5/canvas/webgl/css. La il y a du boulot et il n’est pas dit que le resultat soit satisfaisant. La philo est quand meme differente et souvent le resultat de ce genre de portage est semi foireux. A mon avis il serait plus pertinent de fortement s’inspirer de flex pour refaire un fw pour HTML5/JS en essayant de matcher au mieux la philo de la plateforme.

    RépondreRépondre
  7. Louis dit :

    @Al: Je pense que c’est EXACTEMENT ce qu’ils sont en train de faire. Un simili-AS qui sort du HTML5/CSS3/JS, ce qui permettra à tous les dev Flash/Flex de sortir les mêmes applis que ceux créées jusqu’alors, mais en format final opensource.

    Notez que Adobe a déjà créé une appli permettant de créer des applis iOS codées en AS, donc la même chose pour HTML5 ne me semble pas hors de leur portée.

    RépondreRépondre
  8. Al dit :

    @Louis: Comme http://www.openlaszlo.org/ quoi … 🙂

    RépondreRépondre
  9. Louis dit :

    @Al: oui, mais pas exactement avec les mêmes moyens. C’est la même chose que GWT, que Capuccino, Sproutcore et Gianduia

    Du coup, on constate juste que Adobe a devancé le marché en proposant un moyen d’aller plus loin que ce que proposait à l’époque JS/HTML (notamment pour les contenus multimédias). Aujourd’hui, HTML5 permet d’aller aussi loin, donc Adobe va progressivement rentrer dans le rang.

    Que Flex soit/devienne un client installable pour faire du HTML5, je ne dis pas que c’est impossible, au final cela deviendra comme une application iOS avec une webview…

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *