Rupture de stock de disques durs au niveau mondial : les grands hébergeurs impactés

Donnez votre avis !
Share

A cause des inondations en Thailande qui ont lieu à l’heure actuelle, une certaine partie des usines de Western Digital ne fonctionnent plus et donc la cadence de production globale se voit réduite. Autant c’est peut-être indolore pour les particuliers, mais pour les grosses entreprises, qui, pour certaines, consomment une quantité phénoménale de disque dur, cela devient très vite problématique. C’est le cas d’OVH, qui dit consommer 20000 disques durs par mois ! Impressionant, mais pas tant que ça si on considère leur quantité de serveurs (qui tournent 24h/24).

C’est ce qu’explique Octave Klaba sur le forum d’OVH :

Bonjour,
Comme vous savez certainement, il y a eu pas
mal d’inondations en Thailande et plusieurs
usines de production de disques dur chez
Western sont à l’arrêt. La demande mondiale
passe sur Seagate et Hitachi mais ils ne
pourront pas livrer tout le monde. En étant
un gros clients de disques, en septembre et
octobre nous avons eu l’accès prioritaires
aux stocks mondiaux. Par contre là ça commence
à être très tendu. Pour novembre, on nous
livre 20% de nos commandes et on apprend le
redémarrage des usines en Thailande est prévus
pour janvier 2012 ! On prévoit la livraison
de 10% de nos besoins en décembre et janvier,
soit rien du tout !

Si on souhaite continuer à vous fournir les
serveurs en 1H il n’y a pas 36 solutions.
1. Nous avons besoins de disques neufs pour
produire les nouveaux serveurs. Donc les
disques neufs seront désormais mis en place
sur les lignes de montage uniquement. 2. Les
serveurs qui ont été mis en production il y
a quelques mois et ne sont pas renouvelés
se voient habituellement le disque dur changé
par un neuf. Ceci nous permet de vous garantir
qu’un serveur fraîchement loué a un disque de
moins de 1000H. Nous arrêtons cette opérations
afin d’éviter une rupture de stock de disques
trop rapide. Donc si vous êtes livrés en serveur
en octobre, novembre, décembre et janvier, vous
allez donc avoir une probabilités de tomber
sur un serveur avec un disque de 4-10 mois. Les
données ont été effacés par un formatage de bas
niveau, mais le disque aura quelques mois de
fonctionnement déjà.

On ne sait pas encore si ce (petit) changement
suffira pour maintenir le stock de serveur
disponible à 1H. Honnêtement on doute fort vu
qu’on parle de janvier et qu’Ovh consomme
environ 20000 disques dur par mois. Un moment
on risque donc d’être en rupture de stock pendant
quelques jours ou même peut être quelques
semaines, sur certains types ou la totalement
de nos serveurs. On ne sait pas encore. On vous
conseille donc de commander assez en avance les
nouveaux serveurs et ne pas se prendre à la
dernière minute. Si vous changez le serveur vers
un nouveau, il est préférable de reporter cette
opération à janvier voir février. Il est fort
probable qu’un moment donné on soit obligé de
bloquer certaines commandes au profit d’autres
commandes et la priorité ira aux nouveaux clients
qui n’ont pas encore de serveurs chez Ovh. Ou
qu’on fasse le renouvellement pour 3 mois afin
d’éviter le tour-over jusqu’au février. On ne
sait pas encore comment on devra gérer ces 4
mois assez délicats.

C’est une situation très particulière et on n’est
pas à l’aise avec. La mondialisation pour certains
veut dire uniquement la réduction de coûts avec
une prise maximale de risques pour l’ensemble de
la planète au lieu de la répartition de risques
sur différents zones de production et une
meilleur adaptation à la demande. Les usines sont
calculées de manière financière à tourner 100% du
temps et à 100% de la capacité dans le but de
maximiser le revenu de l’investissement. On voit
très rapidement que le but n’est pas de vendre et
profiter des opportunités de croissance que le
marché donne, mais de gérer les coûts et optimiser
le revenu, quitte à ne pas satisfaire toute la
demande. Ce monde là ne va pas dans le bon sens
et nous oblige à prendre de décision qui ne sont
pas en accord avec l’état d’esprit dans lequel
on souhaite évoluer. Mais notre responsabilité
est aussi d’éviter de se prendre un mur qu’on
voir arriver et donc de négocier un virage bien
en amont et donc en douceur

Amicalement
Octave

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *