Le sel ou comment multiplier les espaces de ses disques durs

[ 1 ] Commentaire
Share

Des scientifiques de Singapour ont découvert une façon de multiplier la capacité d’un disque dur par 6. Pour cela ils n’ont eu besoin que d’un simple grain de sel.

Pour mieux comprendre, il est nécessaire de reprendre rapidement le fonctionnement d’un disque dur. Aujourd’hui les informations sont stockées de façon aléatoire sur les disques. Leur taille est variée mais elles restent composées d’un nombre plus ou moins grand de nano-éléments. Ces nano-éléments sont répartis de façons désordonnées sur le disque. Les modèles les plus évolués en la matière permettent d’enregistrer 500 Gbits tous les 2,5 centimètres carré (soit près de 197 Gbits par centimètres carré).

Joël Yang, du Singapore’s Institute of Materials Research and Engineering (IMRE), a envoyé tous cela à la poubelle et a repris le tout à zéro. Il a trouvé le moyen de condenser les informations. La solution : abandonner les schémas existants et ordonner la façon dont les données sont sauvegardées sur les disques. Il a donc agrandi de quelques nanomètre les « grains » de stockage (ils sont passés de 7-8 à 10 nanomètres), pour leur donner une forme plus régulière et leur permettre d’accueillir 1 bit chacun. Cette idée est le résultat d’une observation basique : plus on prend soin de ranger ses affaires dans sa valise plus celle-ci contient de vêtements. On peut augmenter la capacité d’un contenant en y optimisant la place. Simple et évident comme remarque, non ? Sauf que pour les développeurs de disques durs cela n’avait pas l’air aussi simple.

Joël Yang a ensuite trouvé la meilleure optimisation possible : reproduire la structure d’une particule de sel. Cette nouvelle méthode d’organisation du stockage, permet d’accroître considérablement les capacités sans pour autant coûter plus cher. 0,8 térabits peuvent être stockés par centimètre carré (ils ont même démontré qu’il était possible d’aller jusqu’à 1,3 térabit par centimètre carré).
Cette avancée est très encourageante, elle laisse supposer une relance dans la course à la miniaturisation ou au stockage. On pourra dorénavant stocker plus pour le même prix sur une surface aussi grande que celle d’aujourd’hui.

Via Wired UK

Vous serez peut-être intéressé :

Un commentaire sur ce billet

  1. Tuxkowo dit :

    On a une idée de la performance de ces disques ?

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *