Test d’une Ford Focus 3 : finition Titanium, moteur 182ch Ecoboost, pack Aide à la Conduite

Donnez votre avis !
Share

Nous avons pu tester il y a deux semaines la Ford Focus 3, prêtée par Ford France.Dans la suite de l’article, j’ai reproduis un maximum de photos (prises en partie avec Instagram — pour les amateurs, n’oubliez pas le concours Fiestagram–) afin d’aider le lecteur à s’imaginer au maximum l’ambiance intérieure. Dans le but de pouvoir tester au mieux ses capacités sur routes, Caroline et moi sommes partis dans la région de Chateaudun (à 1h30 de Paris). Cette voiture, dont le prix serait d’un peu plus de 24000 euros, a un positionnement sur le marché très intéressant : entre voiture familiale pour l’espace intérieur et les 5 portes, mais sans pour autant renier sur les performances et le confort.

Un superbe moteur

Nous avons testé sur cette Ford Focus le moteur 1.6 Ecoboost de 182ch, qui permettrait de passer de 0 à 100km/h en 7,9s. Ford annonce une consommation de 6 litres aux 100km en cycle mixte. Pas énorme. Rajoutons la boite 6 vitesse, le mode Start & Stop. Notons également que c’est une motorisation essence, ce qui est plutôt étonnant pour cette taille de voiture, sachant qu’aujourd’hui, en France, il se vend davantage de diesels, notamment en raison des performances au niveau des rejets de CO2 (bonus malus écologique) et des consommations sur route. Ceci-dit, contrairement aux anciens modèles de la Focus, l’écoboost n’émet que 139g de CO2 (donc pas de malus écologique) et en plus les performances (de consommation) affichées sont proches de celles des diesel, du coup le choix du diesel est remit en question.

Sur route, la tenue de route est excellente, le volant a une très bonne prise en main. La suspension rappelle fortement les gammes de sportives allemandes (en tout cas pour celles que j’ai déjà eu la chance de tester), et en cela diverge des berlines classiques et familiales. Bon, par contre, il faut avoir le pied léger si l’on souhaite conserver son permis : la voiture est une vraie bombe, ce n’est pas elle qui sera le facteur limitant.

LA voiture bureau pour les professionnels

Le pack « aide à la conduite » est tellement complet qu’il fait vraiment penser qu’il a été conçu pour ceux qui doivent travailler au volant. Le tableau de bord central peut se transformer en téléphone de bureau très facilement, le clavier est facilement accessible (même si placé de telle sorte que ce soit compliqué à utiliser quand on est au volant, tout en étant très simple quand on est à l’arrêt).

Nous avons d’ailleurs passé plusieurs appels avec depuis un iPhone : rien de plus simple. En fait, après avoir connecté la voiture au bluetooth de l’iPhone, la voiture devient un peu le casque bluetooth de l’iPhone : vous pouvez contrôler le décrochage et le raccrochage de l’iPhone, vous pouvez bien sûr augmenter le son de réception, et le kit mains-libres est inclu dans la voiture. Donc pour les commerciaux ou VRP qui travaillent énormément depuis leur véhicule, ce pack d’aide à la conduite (vendu pour 1100€) n’est pas vraiment très cher par rapport à l’ensemble des services apportés, et à la qualité de l’intégration entre l’iPhone et la voiture (attention, c’est probablement le même topo avec des smartphones sous Android, mais nous n’avons pas testé).

Pour ce qui est de l’écoute de la musique, c’est pareil, la voiture devient le « casque bluetooth » et diffuse les morceaux dans tout l’habitacle, morceaux « joués » par l’iPhone. Le son est par ailleurs très bon, la qualité des basses et la clarté du son font penser qu’on n’est pas là sur des enceintes d’entrée de gamme.

La manipulation des menus du tableau de bord (ordinateur de bord) se fait assez bien, même s’il est conseillé de prendre 5 minutes, à l’arrêt, pour régler ce que l’on souhaite : l’ordinateur offre des possibilités assez complètes, mais du coup, le réglage nécessite d’être pointilleux (et d’avoir quelques minutes d’attention disponible). C’est comparable au temps que l’on prend pour ajuster le réglage de ses rétroviseurs.

La finition titanium

Pour ce test, nous avons eu droit à la « finition titanium », ce qui donne climatisation automatique, radar de recul et volant en cuir de série. De plus, et c’est une première pour cette gamme de voiture, le pack Aide à la Conduite inclut le freinage automatique en ville, surveillance des panneaux de limitation de vitesse, détecteur de franchissement de ligne, éclairage intelligent… La planche de bord est plutôt en avance sur son temps, en alliant technologie avec design sportif.

On a constaté aussi une très très bonne insonorisation de l’habitacle. On se serait cru dans les voitures allemandes de la concurrence ! Mais ce n’est pas anodin, parce que la Ford Focus 3 est construite en Allemagne, et il est probable que Ford s’est très fortement inspiré des standards de confort allemand, qu’ils auront ajouté à la qualité de Ford. D’après ce qu’on a pu lire sur le web, cette voiture a été développée pour être distribuée mondialement : il n’y a plus d’adaptation spécifique à chaque marché, dans chaque pays, ou ces modifications sont les plus faibles possibles (cela permet des économies d’échelle). Il aura fallu donc faire pas mal de compromis, mais Ford aura su, d’après ce qu’on a constaté, niveler par le haut, pour trouver le dénominateur (haut-de-gamme) commun à tous les pays. Cela donne un design athlétique, avec une très belle finition intérieure.

L’avis d’une fille

Caroline n’aura pas pu conduire cette voiture (elle n’était pas assurée dessus), mais voici ce qu’elle en pense :

  • Le design (intérieur comme extérieur) et la couleur sont certes peu conventionnelles, mais sans être trop criants, et pourtant très jolis. La conduite est douce et solide à la fois 🙂
  • Des lignes athlétiques tout en restant douce, c’est à dire sportif sans être trop agressif (le côté doux d’une familiale)
  • Sièges en cuir qui rappellent des sièges baquets, très bonne assise
  • Tableau de bord clair et lisible. Emplacement intuitifs des fonctionnalités (tout tombe sous la main)
  • Réglage du siège électrique, chauffage du siège, atouts très pratiques pour les filles (on a souvent froid, notamment l’hiver quand la voiture a dormi dehors)
  • Facilité de connexion de l’iPhone au tableau de bord : pas besoin de se prendre la tête, ça se connecte tout seul, ça fonctionne tout seul.

En clair, si le père Noël avait une très grosse hotte, je saurais quoi lui demander 🙂

Les photos du bolide

Toutes les photos de la Ford Focus prisent avec l’application Instagram

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *