Un avion rate son attérrissage à Puerto Ordaz (au Venezuela) et casse son fuselage

Donnez votre avis !
Share

Un DC 95 de l’Aéropostale a raté son attérissage à Purto Ordaz (au Vénézuela) le 26 septembre 2011. Son attérrissage trop dur lui a fait perdre sa queue et ses moteurs.

Un Douglas DC-9-50, enregistré sous le numéro YV136T, faisant le vol VH-342 depuis Caracas vers Puerto Ordaz au Venezuela, avec 125 passagers et 5 membres d’équipages à bord, a fait un attérissage trop dûr à Puerto Ordaz, ce qui a provoqué la casse des supports de moteurs (JT8D), entraînant la tombée des moteurs contre l’arrière du fuselage ainsi qu’une déformation très nette de la structure de l’appareil sur l’arrière.

Moteur droit (Photo: Margarita Aponte) :

L’avion s’est ensuite arrêté sans soucis, il n’y a eu aucun blessé, mais il est probable que l’avion en question aura fait là son dernier vol…

Un accident qui s’était déjà produit en 1980

Durant un vol de certification qui s’est déroulé le 2 mai 1980 (un vol de certification des séries MD-80 fait sur un DC-9-Super 80 enregistré sur le numéro N980DC), le pilote avait également fait un attérrissage trop dur, ce qui avait provoqué une séparation complète de la queue de l’appareil.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *