Critique du film La Planète des Singes : Les Origines

[ 4 ] Commentaires
Share

Caroline et moi avons vu le film « La Planète des Singes : les Origines » dimanche soir, et comme à notre habitude, nous souhaitions partager ici ce que nous en avons pensé. D’abord et avant tout, on l’a vu au MK2 bibliothèque, dimanche soir donc, soit environ 5€ la place par personne.

Je dois dire que j’ai été agréablement surpris par ce si faible prix de la place (je suis plus habitué aux 11€ la place que l’UGC demande quand on va au cinéma le samedi soir).

D’abord, le synopsis :

Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus : ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets. César, est alors le premier jeune chimpanzé faisant preuve d’une intelligence remarquable. Mais trahi par les humains qui l’entourent et en qui il avait confiance, il va mener le soulèvement de toute son espèce contre l’Homme dans un combat spectaculaire.

Réalisé par Rupert Wyatt, avec James Franco, Freida Pinto, John Lithgow.

[Fiche Allociné]

La bande annonce

Mon avis :

Quand le singe brandit le bâton d’électricité, ça rappelle très fortement la scène de début de « 2001, l’Odyssée de l’Espace » (avec des singes aussi, tiens tiens).

Effets spéciaux plutôt bien fait, en tout cas pas mal fait.

On reprochera quand même que d’une grosse trentaine de singe au départ, on passe à facilement une grosse centaine à la fin. On se dit que le réalisateur ou le scénariste doit être marseillais.

Le jeu des acteurs est bon, même si leurs rôles ne mettent pas autant en valeur leur potentiel que le rôle de Brad Pitt dans l’Armée des 12 Singes (je sais, ça n’a pas grand chose à voir, mais si vous n’avez jamais vu ce film, voyez le au moins pour le fantastique jeu d’acteur de Brad Pitt).

La musique et la photographie ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable, mais ce n’était pas l’objet du film, de toute façon.

La fin m’a beaucoup plus. Sans la dévoiler, sachez que je la trouve très connotée « écolos ». On peut aussi voir que le film est un plaidoyer contre l’exploitation scientifique des animaux.

On retrouve bien sûr la rhétorique du méchant-qui-veut-juste-faire-de-l-argent sans penser aux conséquences sur les êtres humains et les animaux.

Le film est donc, au final, un film d’action, avec quelques explosions, mais il reste dans un limite très appréciable, et cela en fait un film d’action plutôt très bon, auquel je mettrait facilement 3 étoiles (sur 4) ou 4 étoiles (sur 5). Bref, c’est pas le meilleur des films sortis ces 5 dernières années, mais ça reste un bon film, à voir et à revoir.

Coté réalisation, j’ai apprécié les caméras suivant le singes quand il grimpe dans l’arbre. C’est toujours sympa.

L’avis de Caroline

Il s’agit pour moi d’un film pensé pour le box office, qui propose une histoire vite fait travaillée, des explosions, des combats et un peu d’amour…

Commençons par les bons points :

Le film est plutôt bien réalisé pour ce type de film, il y a peu de lenteur et de temps mort, et puis surtout pas besoin d’être un fan pour le voir. Il est accessible à tous les publics.

Les singes sont très bien fait et leur humanisation est vraiment excellente.

Le jeu des acteurs est très correct.

Le générique de fin est particulièrement intéressant et original. Suggestif, il permet d’éviter des séquences inutiles de fin du monde, qui ne sont pas le sujet du film.

La métamorphose du singe en leader de bande est très bien montrée. Il parfois un peu compliqué de suivre la révolte de César (le nom du singe) qui semble par moment perdre toute l’humanité que le scientifique lui a inculqué. A ce propos il est à noter que le réalisateur parvient parfaitement à montrer la différence entre César, élevé par des hommes et ses congénères, élevés par les règles animal des chimpanzés. Ils n’hésiteraient pas à tuer contrairement à César.

En ce qui concerne les mauvais points, je commencerai par l’histoire. Le scénario tient en 5 lignes : un scientifique cause la fin de l’humanité et l’avénement d’une nouvelle espèce dominante, en voulant soigner son père de la maladie d’Al Zheimer. Au passage il rencontre l’amour, eh oui il faut bien un peu de romance pour le sexe féminin.

Bref, la fin du film est courue d’avance, donc n’y aller pas pour le suspens. C’est aussi le cas pour les leçons à tirer du film : ne faîte pas de mal à tout être vivant, mesurer les conséquences de vos actions, et surtout ne soyez pas avide sinon vous le pariez très cher.

Vous serez peut-être intéressé :

  • Critique du film : Largo Winch 2
    Je viens péniblement de finir de voir Largo Winch 2. Pour ceux qui ne l'ont pas vu, mais qui, comme moi, avaient apprécié le premier volume, je vais tenter de vous faire gagner du temps en vous donnan...
  • Critique du film London Boulevard
    Hier Caroline, un ami et moi sommes allé voir London Boulevard. Alors je vais tenter de faire une critique relativement constructive et pas méchante du film. D'abord, pourquoi aller voir ce film ? Par...
  • Critique du film Rien à déclarer
    Dans l'avion nous amenant sur notre lieu de vacances, Caroline et moi avons pu avoir la mal-chance de voir le film Rien à déclarer, avec Dany Boon et Benoît Poelvoorde. J'aimerais bien dire ici à quel...
  • Shutter Island : un film de grande qualité, mais…
    J'ai vu hier soir Shutter Island, et j'ai envie d'en parler un peu. Je divise ce billet en deux, la première partie pour ceux qui ne l'ont pas vu (avec une appréciation globale, qui ne révèle pas ce q...
  • La Rentrée du Cinéma ! Le meilleur, c’est la bande annonce !
    Pour la sixième année consécutive, La Rentrée du Cinéma organisé par la Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCF), se tiendra du dimanche 13 au mercredi 16 septembre prochain. Cette rentrée cin...

4 commentaires sur ce billet

  1. lubbin dit :

    Autant j’apprécie vous lire sur votre spécialité
    autant cette double-critique me laisse pantois.
    Voilà un tissu d’opinions vaguement argumenté
    qui reflète bien le simple fait que le social branding a des limites,
    la compétence notamment.

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @lubbin: Je ne dis pas que nous sommes compétents pour juger. Si tu as un avis contraire sur le film, n’hésites pas à venir le donner ici, et on confrontera nos opinions ! (c’est que je fais pour tous les films que je critique ici, pas de raison que ça change)

    RépondreRépondre
  3. Pazns dit :

    « Wyatt m’a tuer », aurait dit Boulle.

    Un bon film dans son genre, tout à fait !
    Mais pas un « Planète des singes », ce qui aurait été mieux.

    RépondreRépondre
  4. Leeloo dit :

    J’ai vraiment apprécié ce film. Je n’ai, malheureusement pas vu les premiers mais, après avoir vu les origines, je pense que je vais y travailler. En tous les cas, je conseil fortement ce film à toute personne, qu’elle soit adulte ou adolescente.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *