Les câbles Thunderbolt sont « intelligents », car ils contiennent de l’électronique et un firmware

Donnez votre avis !
Share

Comme l’a noté Arstechnica et iFixit, le nouveau câble Thunderbolt à 50 dollars d’Apple peut-être qualifié d’intelligent. Il contient des circuits et du firmware. Arstechnica explique qu’une source travaillant dans l’industrie des télécommunications lui a révélé que les câbles dits « actifs » (contenant des circuits) sont couramment utilisés pour des débits de données supérieurs 5 Gbps. Ces câbles contiennent de minuscules puces sur leurs extrémités dont le but est d’atténuer la dispersion entre les fils. Cela permet d’améliorer considérablement le rapport « signal-bruit » à haute largeur de bande de transmission de données.

iFixit a entreprit de disséquer ce nouveau câble et y a trouvé deux puces Gennum GN2033 dans les connecteurs (une à chaque extrémité). D’autres puces et résistances ont également été identifiées. Au final on obtient un total de 12 puces et un bon paquet de petits composants électroniques.

La puce Gennum est décrite comme un émetteur-récepteur qui permet un transfert fiable des données à grande vitesse pour un coût plus faible. Les câbles en cuivre sont de plus faible épaisseur. Les premiers benchmarks montrent déjà que le câble Thunderbolt apporte des améliorations massives par rapport au câble FireWire 800.
Un avantage intéressant de ce câble intelligent, c’est que les ports Thunderbolt actuels qui se trouvent dans l’iMac et le MacBook Pro seront compatibles avec les futurs câbles optiques Thunderbolt, qui sont encore en projet. Ces derniers sont à l’origine de Thunderbolt, c’est à dire que Thunderbolt a été fait pour des câbles optiques, même si ceux-ci ne sont pas encore disponible sur le marché, et ils promettent des vitesses de transfert beaucoup plus élevées que les câbles actuels en cuivre (qui sont moins cher). Intel prévoit toujours la mise à niveau du câblage pour un passage à l’optique, de ce fait l’existance de dispositifs compatibles avec cette nouvelle technologie, devrait est un avantage certain pour Intel.. Cet aspect a été relevé lors de la sortie de Thunderbolt.

Le port que vous trouverez dans les nouveaux MacBook Pro et les périphériques de stockage peut effectivement supporter un câble optique lorsque ceux-ci seront assez rentables pour être déployés. Et Intel finira bien par créer des émetteurs-récepteurs optiques dans les câbles eux-mêmes.

Cependant, il est fort possible que le coût élevé et la complexité de réalisation du câblage soient des obstacles important à la diffusion massive de Thunderbolt.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *