Critique du film : Largo Winch 2

Donnez votre avis !
Share

Je viens péniblement de finir de voir Largo Winch 2. Pour ceux qui ne l’ont pas vu, mais qui, comme moi, avaient apprécié le premier volume, je vais tenter de vous faire gagner du temps en vous donnant quelques éléments (personnels) sur le film.

Disclaimer : je n’ai pas aimé le film. Donc si vous ne voulez pas être dégoutés, passez votre chemin. Cependant, je tiens à préciser que j’aime beaucoup la BD. Les critiques formulées ici le sont pour le film et seulement pour celui-ci.

J’ai noté ci-dessous les éléments que j’avais envie de communiquer durant le film :

Une première scène de poursuite en voiture dont on se sait pas bien quel intérêt elle a par rapport au film.

Beaucoup de combats, dont on ne comprends pas non plus la longueur. Du combat pour avoir du combat en somme. J’ai pas souvenir de combats aussi longs et aussi inutiles dans les James Bond.

Au tiers de film, on passe en mode Rambo : la petite femme asiatique, dont l’enfant qu’elle a eu avec le héros est retenu en otage, par un méchant commandant birman qui a fait assassiner et brûler tout un village, et c’est pour ça que Largo doit aller la sauver. Bravo l’inventivité.

On notera aussi la musique-qui-fait-peur, omniprésente pendant les (nombreuses) scènes de guerre, combat, violence. Elle aurait aussi été là si le film avait contenu des scènes de finesse, mais ça n’est pas le cas.

Une Sharon Stone qui passe son temps à croiser les jambes, en jupe/robe courte, devant la caméra. Inspiration Basic Instinct. A part ça elle ne sert à rien. Son rôle (mais pas que le sien) est plat. Elle ne sert qu’à montrer qu’elle ne porte pas de soutient-gorge sous sa chemise, et qu’elle aime croiser les jambes (et les décroiser régulièrement) devant son interlocuteur.

Des dialogues tous plus mal joués les uns que les autres. Et pas crédibles, bien sûr.

Le graal étant atteint par celui ci-dessous :

Hé ouai mon pote !
Chuis pas votre pote, hein !
Ben c’est en train d’le devenir !

Affligeant.

Je reste quand même sur une note plutôt positive pour Nicolas Vaude qui joue Gauthier, et qui le joue à mes yeux toujours aussi bien. Bravo à lui, mais il ne relève pas tout le reste du film.

Les infos officielles

3,1 étoiles sur 5. C’est déjà pas mal. Moi j’aurais mis 1 ou 2 étoiles.

Le synopsis :

Propulsé à la tête du groupe W après le décès de son père adoptif, Largo Winch décide, à la surprise générale, de le mettre en vente afin de créer une ambitieuse fondation humanitaire. Mais le jour de la signature, il se retrouve accusé de crimes contre l’humanité par un mystérieux témoin. Pour prouver son innocence, Largo devra retourner sur les traces de sa vie passée, au cœur de la jungle birmane.

La bande annonce :

Réalisé par Jérôme Salle
Avec Tomer Sisley, Sharon Stone, Ulrich Tukur

LA fiche Allociné.

Vous serez peut-être intéressé :

  • Critique du film La Planète des Singes : Les Origines
    Caroline et moi avons vu le film "La Planète des Singes : les Origines" dimanche soir, et comme à notre habitude, nous souhaitions partager ici ce que nous en avons pensé. D'abord et avant tout, on l'...
  • Critique du film Rien à déclarer
    Dans l'avion nous amenant sur notre lieu de vacances, Caroline et moi avons pu avoir la mal-chance de voir le film Rien à déclarer, avec Dany Boon et Benoît Poelvoorde. J'aimerais bien dire ici à quel...
  • Critique du film London Boulevard
    Hier Caroline, un ami et moi sommes allé voir London Boulevard. Alors je vais tenter de faire une critique relativement constructive et pas méchante du film. D'abord, pourquoi aller voir ce film ? Par...
  • Critique de films : Tropa De Elite et De L’Autre Côté Du Périph
    Deux films vus ce week-end. Deux réussites pour moi, car j'ai beaucoup de mal à me poser devant un film et à attendre que cela se mette en place. Commençons par le plus "calme". De L'Autre Côté du Pér...
  • « Président » et « MR 73 » Critique rapide de ces deux films
    J'ai eu la chance de voir ce soir deux films français : Président, avec Albert Dupontel et MR 73, avec Daniel Autheuil. Président Président est un film que je crois assez proche de la réalité dans ce ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *