D’ici deux ans, la majorité de la high-tech sera passée sur des engins Apple

[ 11 ] Commentaires
Share

J’ai lu l’article ci-dessous chez TechCrunch, écrit à l’origine par MG Siegler, et traduit ci-après par les soins de Caroline. L’article n’est pas de la toute dernière fraîcheur (il date d’un mois). Mais il a le mérite d’être relativement peu proche de l’actualité chaude, tout en restant assez fin sur la tendance qui est celle racontée par l’auteur, à savoir que les chiffres tendent à prouver que les lecteurs férus de high-tech sont de plus en plus équipés d’engins Apple, que ce soient des smartphones, des tablettes ou plus classiquement des PC. Je pense que cette tendance est tout à fait réelle, tant cela fait plusieurs années que les early adopters sont sous Mac, et que les professionnels (souvent liés au marketing ou au graphisme) s’y sont mis également. Le grand public commence à venir (la rumeur voudrait que tout soit plus simple, sous Mac), et je pense que la courbe de croissance de l’adoption de la pomme au sein des foyer n’a pas de raison de changer d’orientation avant longtemps. D’ailleurs, en France, nous sommes finalement assez en retard, contrairement à d’autres pays, tels la Suisse, chez qui le taux d’adoption des macs est bien plus élevé.

Et moi, me direz-vous ? Je confesse que je possède un iPhone, mais c’est là ma seule liaison avec le Roi Steve. Celui-ci aurait d’ailleurs déclaré il y a peu, en substance, que ne pas payer un produit Apple (ou le cracker, je ne sais plus), vous empêchait de profiter d’iTunes. Mince alors ! Si il y a bien une plaie dans le monde d’Apple, c’est bien ce logiciel. Mais je m’égarre.

Ci-dessous, le texte, donc.

En février 2007, 83,24% des visiteurs TechCrunch utilisaient un appareil tournant sous Windows. Un an plus tard en février 2008, les proportions restaient similaires à 80%. En février 2009, le chiffre tombe à 74% et l’année dernière il atteint 61%. Cette année la chute continue avec un pourcentage de 53%. En 4 ans nous avons observé une chute incroyable des parts de marché Microsoft chez les lecteurs de TechCrunch : près de 30% de baisse.

Attention cela ne signifie pas pour autant que c’est Mac Os qui remporte la partie, car après avoir progressé pendant 3 à 4 ans, leur proportion a connu une baisse l’année dernière. Cela nous amène à nous demander si ce ne sont les appareils mobiles qui seraient à l’origine de la baisse à la fois de Windows et de Mac Os.

En fait la tendance des visiteurs TechCrunch reste constante, depuis quelques années : les appareils Apple (Macs, iPhone, iPad et iPod Touch) sont amener à dépasser, en nombre, les appareils sur Windows. Ce renversement de position dominante pourrait même avoir lieu dès l’année prochaine. Cela va dépendre du succès de l’iPad2, de l’iPhone5 et de l’OS X Lion.

Voici quelques chiffres pour étayer l’ensemble :

Février 2007

  • · Windows: 83.24%
  • · Mac: 13.59%
  • · Linux: 2.51%

Février 2008

  • · Windows: 80.44%
  • · Mac: 15.15%
  • · Linux: 2.97%
  • · iPhone: 0.77%
  • · iPod: 0.15%

Février 2009

  • · Windows: 74.04%
  • · Mac: 20.48%
  • · Linux: 3.01%
  • · iPhone: 1.60%
  • · iPod: 0.28%
  • · Android: 0.09%

Février 2010

  • · Windows: 61.59%
  • · Mac: 28.62%
  • · iPhone: 4.07%
  • · Linux: 3.49%
  • · Android: 0.87%
  • · iPod: 0.53%

Février 2011

  • · Windows: 53.84%
  • · Mac: 27.64%
  • · iPhone: 6.72%
  • · iPad: 3.44%
  • · Linux: 3.28%
  • · Android: 3.06%
  • · iPod: 0.62%

Alors que ces séries de chiffre laissent à penser que Windows ne s’en sort finalement pas si mal, l’illusion n’est que de courte durée. En effet lorsque l’on regroupe les appareils « Apple » ensemble on voit bien que la position de Windows n’est plus aussi solide.

  • · Février 2007: 13.59% de produits Apple
  • · Février 2008: 16.07% de produits Apple
  • · Février 2009: 22.36% de produits Apple
  • · Février 2010: 33.22% de produits Apple
  • · Février 2011: 38.42% de produits Apple

Dans l’intervalle de ces 4 années, Apple a grimpé de 25% au sein des lecteurs de TechCrunch. Cela correspond à peu prêt au 30% de perte de Windows. Android vient trouver sa marge de progression dans les 5% restants. Il est donc certain (à moins d’un changement drastique chez Microsoft ou Apple) que d’ici 2 ans la majorité des lecteurs du site TechCrunch seront sur des machines Apple.

Certains pensent que la sortie de Windows 8 permettra de relancer Microsoft dans la course. Mais le fait est que si Windows 7 a été bien plus apprécié par les utilisateurs que Vista, il n’a pas permis d’inverser la tendance. Un de leurs seuls moyens de remonter dans les pourcentages des lecteurs TechCrunch est le Windows Phone. Mais là encore rien n’est certain, bien au contraire.

D’une certaine façon la montée en popularité d’Android pourrait bien permettre à Windows de souffler un peu en ralentissant la montée des appareils Apple. Ceci dit, c’est sans compter sur les nouveaux produits Apple qui sont sorti ou sortiront cette année (d’autant plus que la possibilité d’une sortie d’un iPad3 est plus que plausible). L’iPhone5 et l’iPad2 vont très certainement booster la progression d’Apple au sein des lecteurs de TechCrunch. Et puis comme Os X Lion sera très ressemblant à iOS, il est quasi sûr que lui aussi poussera les consommateurs vers les produits Apple. Le nouveau système de migration des données intégré àl’Os X Lion ne fera que contribuer à ce mouvement.

OS X Lion va se nourrir des utilisateurs d’IOS, et vice versa. Et l’écosystème Mac va continuer à se développer. On est entrain d’assister à une transition chez les lecteurs de TechCrunch. Les chiffres ne mentent pas. Et Microsoft ferait bien de prier pour que les lecteurs TechCrunch ne soient pas des indicateurs d’une tendance globale… Or c’est ce qui a déjà été le cas par le passé.

[Source de l’image]

Vous serez peut-être intéressé :

11 commentaires sur ce billet

  1. voz dit :

    Windows, puis Mac, puis… Linux !
    Juste un peu de patience 🙂

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @voz: Oui, c’est vrai que c’est l’étape suivante. Il faut dire que beaucoup d’early adopters se plaignent en ce moment d’une politique trop fermée de Apple, et certains redécouvrent les vertus d’ubuntu (qui s’est par ailleurs beaucoup amélioré graphiquement ces derniers temps). donc d’ici 10 ans, oui, peut-être 🙂

    RépondreRépondre
  3. Non pas que je ne soit pas forcément un FanBoy Apple mais je trouve l’analyse un peu raccourci :
    1/ TechCrunch est un blog clairement orienté techno et ne reflete pas du tout la tendance de la population globale.
    2/ Il est tout simplement impossible que d’ici 2 ans (et meme d’ici10 ans!), la mojorité du High Tech soit signé apple du simple fait du positionnement marketing d’Apple. Les produits sont elitistes et meme si on parle d’un iPhone low cost, je vois mal Apple nous proposer suffisament de produits a prix cassés. Helas, tout le monde ne peut se payer de produits aussi cher. La stratégie d’Apple est de prendre 20% du marché, le cloisonner/fidéliser et marger à mort, ce n’est pas une stratégie de masse comme peut vouloir le faire Google avec Android.
    Par contre je t’aurai peut etrerejoins si tu avais mis pour titre : »D’ici deux ans, la majorité de la MARGE high-tech sera passée sur des engins Apple ».
    J’espere que mon post ne serais pas intepreté comme un troll mais plus comme une vision différente de la situation… 🙂

    RépondreRépondre
  4. zim dit :

    Je suis du même avis que @Cem, TechCrunch et votre sympatique blog ne forme pas a eux seuls une représentation globale du marché.
    Si l’on observe le marché du téléphone, il y a plus de vente d’Android que d’iPhone outre atlantique et on peut parier que l’Europe va suivre.
    A titre personnel, après avoir utilisé un Mac depuis des années, je retourne vers Windows. En effet, il y a trop d’imperfection du coté de la pomme (qu’est-ce que c’est que cette machine qui ne sait même pas fusionner deux dossiers), peu d’innovation ces dernières années (en tout cas du coté du Mac) et des prix injustifiés. De plus pour le prix d’un MacBook White coté PC aujourd’hui on trouve une machine de guerre !

    RépondreRépondre
  5. voz dit :

    Un proverbe dit : Tout meure parce que tout est digne de mourir !
    … un petit instant de pensée profonde… 😉

    RépondreRépondre
  6. Non je veux pas mourirrrr … !!!
    Mais de toute façon, c’est sur que Apple, Google, Facebook et Twitter mourront bien un jour, rien qu’à voir Lycos, Caramail et Yahoo en perdition…. 😀

    RépondreRépondre
  7. je rejoins clairement les propos de Clem

    le positionnement marketing apple donc leurs produits s’adressent à une certaine catégorie de personne (geek, pro, gens aisé même si il y a des exceptions …)

    j’ai d’ailleurs tjrs acheté mes mac (mac mini, mb, et mbp) depuis le refurb …
    bon maintenant que j’ai une entreprise le question se pose moins !
    surtout depuis que le MBP 15″ Corei7 quad est sorti rhaaaaa

    si apple fait déjà 10 % de PdM dans l’ordinateur portable ou 10% dans le fixe ca sera déjà énorme (sachant que les gros font max 25 à 30%)

    my 50 cent

    Sebastien

    RépondreRépondre
  8. Daddy98 dit :

    Mais, il ne faut pas trop non plus s’avancer la dessus !, Es ce que la nature des articles de TechCrunch ne ce dirigerais pas plus vers des sujets attirant les Mac Friends ?

    Sinon cela reflète un peu la tendance, mais je ne rejoins pas le propos de Clem, c’est pas forcément vrais ce que tu dis sur l’élitisme !
    J’ai un iMac, un MacBook, un iPhone (forfait lowcost), j’ai 18 ans, il me faut 4 mois de travail en été pour acquérir tout ça (je vis chez mes parents).
    C’est selon moi une question de volonté, j’ai pas des Jeans Kaporal… voilà tout !

    Après, d’autres étude montre que le luxe n’est pas un marché qui est en perte en temps de crise…

    Et puis pour les morts c’est normal !
    Pourquoi utiliser Caramail, quand ton FAI te fournit une adresse avant même que tu tombe sur le site Caramail ?
    Pourquoi utiliser Yahoo! alors que les résultats sont moins biens que ceux que Google ?
    Pourquoi utiliser Lycos alors que c’est bourré de pub a en perdre le vrais site, et que d’autre propose gratuitement les mêmes services avec 0pub ?

    Mais je pense que ce n’est pas près d’arriver pour Apple, (depuis longtemps en progression de marché) FaceBook tout le monde est dessus, pourquoi essayer un autre forcément moins populaire ?

    RépondreRépondre
  9. Manuko dit :

    Lu sur un forum :
    « 95 % du bateau est contrôlé par Microsoft, mais les 5 % contrôlés par Apple s’avèrent être le gouvernail de direction. » par Hakime.

    RépondreRépondre
  10. Louis dit :

    @Manuko: héhé, très bien dis 🙂

    RépondreRépondre
  11. rubbellose dit :

    Oui je suis d’accord avec Louis

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *