Pourquoi ne pas contrôler les tapis de courses avec nos propres ordinateurs portables ?

[ 1 ] Commentaire
Share

Une petite réflexion qui m’est passé par la tête, entre utilisation par le grand public d’un ordinateur (en majorité portable), et celui de l’achat d’une machine de sport à domicile, soit en l’occurrence des tapis de courses, ou bien tous les autres appareils qui fonctionnent de façon à peu près similaire (velos stationnaires, velos éllipstiques, etc). J’ai cette réflexion à la suite de deux constats : le premier est celui que les interfaces de commande et de paramétrage de ces machines sont souvent peu ergonomiques pour les novices, et la seconde est que peu de ces machines proposent des programmes de divertissement.

A l’inverse, aux Etats-Unis, ou dans les grandes salles de sport françaises, on trouve des machines équipées d’écrans personnels, ce qui permets aux sportifs de regarder telle chaîne de TV, tel programme vidéo, ou d’écouter tel morceau de musique sans avoir à tenir à la main son lecteur MP3. Ces machines sont très chères, et c’est sans doute la raison pour laquelle finalement peu de salles de sport en sont équipées.

Ma question est donc : pourquoi ces machines ne pourraient-elles pas être commandées au moyen d’un petit programme installable sur un WindowsXP (ou supérieur), que l’on installerait via un CD (bref, tout ce qu’il y a de plus classique avec des périphériques), et proposerait une interface de commande graphique beaucoup plus évoluée et facile que celles proposées sur des écrans monochromes assez peu avenants.

Pourquoi les tapis de course n’auraient-il pas juste un fil USB à brancher à son propre PC portable (ou celui du boulot, ce qui serait pratique pour tous les cadres qui vont à la salle de sport en sortant le soir, et qui sont pour la plupart équipé de leur PC de travail), et contrôlable via le petit programme installé précédemment au moyen d’un CD (ou disponible sur la machine, et qui s’installerait quand on branche le fil USB à son PC, exactement comme ce qu’il se passe avec les périphériques type Flip MinoHD/UltraHD). Notez que l’intérêt d’avoir son propre PC comme interface, c’est que l’on peut y utiliser tout ce que l’on veut comme « divertissement » en parallèle : un film à voir, sa liste de musique iTunes (par exemple), ou même des PDF de travail à relire. Je ne dis pas que lire un PDF sera facile pendant que l’utilisateur sera en train de courir, mais voir un film sur son ordi sera plutôt simple, chacun le reconnaîtra. Et enfin, je pense que cette alternative fera baisser le coût des machines, vu qu’elles n’auront plus à embarquer d’écran de contrôle, ni de boutons, mais simplement un fil USB sortant.

Vous serez peut-être intéressé :

Un commentaire sur ce billet

  1. Albert dit :

    Moui; l’idée n’est pas mauvaise, mais bon, ça couterait déjà cher pour les salles de sport de racheter toutes leurs machines…

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *