Facebook rachète Drop.io : du nouveau en vue ?

Donnez votre avis !
Share

J’ai lu il y a quelques jours que Facebook avait racheté le service de partage de fichiers Drop.io, ou plus précisément « la majorité de la technologie de Drop.io et ses équipements » (= ses serveurs), ce qui a résulté en un arrêt progressif de la plateforme Drop.io, à commencer d’abord par la possibilité d’uploader des fichiers. Par contre, aucune donnée d’utilisateur de Drop.io sont prévues pour être transférés chez Facebook. Ce qui est remarquable, en fait, c’est que par ce rachat, Facebook acquiert la technologie de partage de contenu (ainis que les serveurs de Drop.io, qui sont déjà opérationnels), et ce qui va être intéressant sera de voir ce que Facebook pourrait décider de faire avec.    

Martin, sur Ghacks, pense à un espace de stockage gratuit disponible pour chaque utilisateur de Facebook, ou une capacité de partage des média accrue. Et c’est vrai que Drp.io était bien plus qu’un simple service de stockage de fichiers en ligne. Ne l’ayant pas testé personnellement, je ne peux pas vraiment en parler, mais j’ai pu lire sur le web que Drop.io était bien plus qu’un simple service de partage de fichiers, et que donc c’est cela qui aurait pu intéresser Facebook, d’avantage qu’une base failement reproductible (chez Facebook, ils sont capables de faire un service basique de stockage, par contre, c’est en faire une killer app qui est plus compliqué).

Pour ma part, j’ai du mal à me dire que Facebook fournirait un espace de stockage aux utilisateurs de sa plateforme. Facebook n’a pas fait cela pour l’instant, quand on regarde les fonctionnalités sorties. La majorité des fonctionnalités existantes sur Facebook visent à permettre à l’utilisateurs de publier des infos le concernant, en libre service pour ses « amis »/ »proches »,a fin que ceux-ci les consultent. Cela va de la photo, de la vidéo, aux endroits par où on est passé, et ce que l’on a aimé. Du coup, si Facebook sort un service de stockage de fichiers, je pense qu’il devra absolument avoir un aspect « ouverture sur son social graph », pour lequel je ne vois pas trop comment ils vont faire.

Par contre, si on revient à l’aspect « intéraction du service de stockage avec les autres services du web », on trouve de quoi envisager une intéraction plus profonde de Facebook que les simple « Like » déjà présent un peu partout. COmme je le disais plus haut, Drop.io offrait auparavant un service de stockage de fichier, mais ayant la particularité d’être connecté avec de multiples services déjà existants (par exemple une application mail), et permettant d’augmenter les fonctionnalités de ces services via un stockage de fichiers volumineux. Par exemple, pour une application mail, Drop.io vous aurait permis d’envoyer par mail un film de 250 Mo, ce qu’un service classique n’aurait pas permi. Donc si Facebook s’imisce de cette façon un peu partout sur le web, et devient un passage obligatoire pour étendre les fonctionnalités de tel ou tel service, on peut penser que Drop.io trouvera complètement sa place au sein de Facebook, et du coup il n’y aura que peu de changement à apporter pour que le  service soit (ré-) ouvert au public.

Les featured apps de Drop.io :

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *