Chrome, MegaUpload, Linux : la connaissance informatique chez certains non-professionnels m’impressionne

[ 8 ] Commentaires
Share

Ce week-end, j’ai été voir la famille (un peu au sud de Chartres, en Beauce et dans le Perche, pour ceux à qui ça parle), et au cours du repas en discutant avec ces cousins éloignés, j’ai eu l’agréable surprise de constater que leur connaissance des outils informatiques récents et libres était plutôt bonne, comparé à ce que je rencontre habituellement dans ma famille. Je ne fustige aucunement les gens par rapport à leur situation géographique : je prend pour exemple ce que je constate autour de moi, et en majorité dans ma propre famille (mes parents et mes frères et soeur).

chrome_calendrier_avent

La campagne de publicité pour Chrome a sans doute fait du bien pour éduquer le grand public à l’utilité d’un navigateur.

Mes grand-cousins, donc, connaissaient Google Chrome, et l’utilisent, « et c’est énervant quand tout le monde veut installer Firefox ». Déjà, je les ai félicité pour leur utilisation de Chrome, mais j’étais quand même surpris que « tout le monde veuille installer Firefox », ce qui tend à prouver que finalement, beaucoup de monde connaît ce navigateur (ce qui serait déjà réjouissant).

Ces deux adolescents (l’un à 13 ans, l’autre en a 19) se sont avérés connaitre un « autre navigateur », « Otema » (je leur ai dit que c’était Opera, en fait), à propos duquel ils m’ont demandé si c’était vrai ce que les pubs écrivaient, à savoir que c’était « le navigateur le plus rapide du monde ». Je note qu’ils étaient également au courant de l’arrivée d’un nouveau Internet Explorer.

Alors on pourra me dire que je suis tombé sur des ovnis, deux petits « geeks ». Il s’avère que ces deux jeunes ne font pas du tout d’études dans l’informatique ou le web, puisqu’ils sont tous deux dans des filières agricoles (donc a priori pas forcément orientés vers les dernières nouveautés informatiques), et ne m’avaient pas l’air du tout passionnés par l’informatique au delà d’un niveau moyen rencontré habituellement (par exemple, leur utilisation majoritaire du web se résumait à Hotmail/MSN/Facebook, ce qui me semble une preuve suffisante pour les classer dans la catégorie « utilisateur normal »).

Leur père m’a expliqué avec ses mots qu’il n’arrivait pas à lire des fichiers Words avec PDF, et son fils a rectifié en disant que c’était parce qu’il n’avait pas installé la suite Office. Leur conseillant de ne pas l’acheter, j’ai été très agréablement surpris quand leur mère a dit « Mais de toute façon, nous à la maison, on a OpenOffice ». Bonheur supplémentaire.

Les deux jeunes connaissaient également l’existence de Linux (et savaient que c’était un système d’exploitation). Ils m’ont demandé qu’est-ce que Linux valait par rapport à Windows XP/Vista. Cela va peut-être en faire rire certains, mais je trouve déjà très bien qu’une personne non-professionnelle/non-passionnée sache faire le parrallèle entre plusieurs systèmes d’exploitations existants. Cela montre une connaissance déjà minimale dans la fonctionnalité/utilité d’un système d’exploitation, ce que beaucoup de personnes rencontrées au hasard dans la rue n’auraient pas : combien font encore l’amalgame entre le « e » bleu et l’internet ? Entre Google et l’internet ?

J’ai demandé avec intérêt comment ils en étaient arrivés à installer Chrome, dans la mesure où ce navigateur ne me semblait pas forcément très connu du grand public. « Il y a des liens à chaque fois sur la page de Google, donc on l’a installé. Et Chrome est mieux que Firefox parce qu’il est plus simple, il y a moins de boutons partout. » Preuve que finalement, il n’y a pas que ceux qui en font toute la journée qui reconnaissent le caractère (au moins) sobre de cette interface. Au passage, et pour être juste, toutes les versions des navigateurs de demain auront une interface dénudée : IE9, Firefox 4 (On attend juste qu’ils sortent en version stable). Safari et Opéra l’ont déjà.

En terme de piratage

D’après eux, leur débit ADSL n’était pas suffisament puissant pour leur permettre de « télécharger en streaming », m’ont-ils dit (ils ne m’ont pas parlé de Torrents/Emule, je suppose que cet usage ne dois pas/plus leur être habituel), mais ils ont un copain qui a une meilleure connexion et qui télécharge tous les nouveaux films, et ils récupèrent un tas de film par ce biais. « Sur Megaupload ? » ai-je demandé « Oui, et AlloStreaming ».

Deux conclusions

  1. la couverture internet n’est pas parfaite à l’heure actuelle. Et quand on habite en dehors des grande ville, ce n’est pas la joie. Il y a encore un énorme boulot à faire pour que toute la France ait un accès à internet correct.
  2. Hadopi ne sert à rien, les jeunes (- de 20 ans) ne connaissent pas les Torrents/Emule comme ma génération l’a connu : eux sont sur de l’instantané, du streaming (et en soit, je ne vois pas de raison de leur en vouloir).

Photo CC.

Vous serez peut-être intéressé :

8 commentaires sur ce billet

  1. MrDoy dit :

    Sympa cet article (trouvé via Twitter), mais :
    « filières agricoles (donc a priori pas forcément orientés vers les dernières nouveautés informatiques) »
    quand tu dis ça, tu penses les travaux de la fermes ou genre ingénieur agro (qui peut bosser chez Nestlé…), parce que bon, y’a une petite différence ^^ ».

    En tout cas l’informatique, c’est simple, pourvu qu’on s’y intéresse un peu. Une fois qu’on sait où trouver des infos (Google, Wikis), on est capable de savoir que le .doc est à Office ce que le .pdf est à Acrobat.
    J’ai toujours été surpris par la connaissance de certains, même s’ils ne savent pas toujours pourquoi ils prennent ça ou ça et se basent sur la publicité.

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @MrDoy: Alors, je n’ai pas voulu trop m’étendre sur leur situation professionnel (je redoute les critiques faciles que certains trolls auraient vite fait de sortir), mais : celui de 19 ans est en bac pro agricole ou BTS agricole (pour devenir agriculteur), et celui de 13 ans est en 4ème ou 3ème. Mais c’est celui de 19 ans qui semblait s’y connaitre le plus.

    Je suis d’accord que l’informatique n’est pas (à ce niveau) très difficile, mais pour autant, beaucoup ne veulent même pas essayer de comprendre, donc je trouve vraiment plaisant quand quelqu’un me montre qu’il a su tendre l’oreille à ce qui s’y passe.

    RépondreRépondre
  3. Lum dit :

    j’ai eu l’agréable surprise de constater que leur connaissance des outils informatiques récents et libres était plutôt bonne

    Chrome n’est pas libre ! (si ça ne concernait que Firefox et OpenOffice, mes excuses)

    RépondreRépondre
  4. Et c’est exact,
    Google Chrome n’est pas libre, mais Chromium l’est lui par contre 🙂
    De même parler des moyens de communication tel que les wiki ou …. »GOOGLE », je précise que Google est une marque tel qu’Apple ou Microsoft, dans ce cas préciser soit :
    Moteur de recherche, soit le moteur de recherche de Google.
    Le fait de faire tel ou tel étude de nos jours l’outil informatique est implanté dans les cours dispensé dans l’ensemble des secteurs et d’autant plus dans un BTS.
    Il peut permettre l’utilisation dans le cas agricole de l’utilisation de logiciels de gestion d’animaux ou des stocks de choses et d’autres..
    Par contre je ne vois pas en quoi cela est frustrant que tout le monde veuillent installer Firefox, moi je trouve plutôt frustrant que tout le monde veuille utiliser un produit de la marque by Google ou le fameux moteur de recherche, le navigateur (Chrome et pas Chromium) etc… 😉
    Pour ma part Opéra est bien plus rapide sur mes différentes machines mais à choisir je préfère encore Chromium (libre et modifiable) a Chrome, je préfère utiliser plusieurs moteurs de recherche dédié a tel ou tel recherche.
    Pareil pour OpenOffice dans ce cas on peut le comparer à Firefox et ça peut devenir énervant de voir des gens sur OpenOffice comme si il n’existait que celui-ci (un peu comme pour Firefox) Il en existe pleins d’autres gratuit !
    Et à ce sujet si tu veux rester sur du « LIBRE » OpenOffice (par SUN) ayant été racheté par Oracle (le vilain méchant avide et cupide) qui veut quant à lui faire de grosses restrictions du monde du libre (pas intéressant pas assez d’argent qui rentre etc..).
    Les développeurs du dit logiciel on créé :

    http://www.documentfoundation.org/

    « LibreOffice » et ça, ça reste livre et une bonne alternative en anglais pour le moment encore.
    Encore une chose qui peux-être le sujet d’un prochain article sur le site,
    Plutôt que de télécharger des MP3 (en plus c’est illégal) aller sur :
    Dogmazic :

    http://www.dogmazic.net/index.php?op=edito

    ou Jamendo :

    http://www.jamendo.com/fr/

    Représentatif de tous les genres musicaux possibles, téléchargement légal, gratuit, 320kbs, albums complets, possibilité de faire des dons à l’artiste qui touche non pas 5% de la somme mais l’inverse (contrairement aux maisons de disque ou la mafia des temps modernes, la Sacem etc..).
    Franchement c’est une très bonne alternative peu couteuse et qui permet de promouvoir de petits artistes qui n’auraient jamais vu le jour via les grosses maisons de disque qui elles cherchent des artistes dans un style et un look pré-définit ‘vendeur’ qui n’est pas au goût du client avertit…

    Je rajoute dans la série logiciel les alternatives gratuites :

    Adobe Reader => Foxit Reader.
    Quicktime => Quicktime Alternative.
    Real player => Real Alternative.
    Windows Média player => VLC (ou bien d’autres encore).
    WinZIP ou WinRAR => 7ZIP.
    PhotoShop CS => The Gimp

    ET j’ai même une meilleure idée, proposer d’installer la suite complète LiberKey contenant 164 programmes environs et il est possible d’en rajouter interactivement depuis la liste via le site lié à l’appli ou encore vos propres applis portable (non listées sur le site)..

    http://www.liberkey.com/en/suites.html

    L’ensemble des softs sont gratuits et tenus à jour régulièrement. Ceci permet de découvrir bon nombre de programmes gratuits dans pas mal de genres différents.
    Je ne ferai pas l’apologie du gratuit ou l’avocat du payant.
    Mais pour ce qui est sécurité informatique tout n’est pas a prendre
    dans ce cas par exemple se baser sur un site tel que :

    http://www.malekal.com/menu_tutorials_logiciels.php
    http://www.malekal.com/menu_windows_general.php
    http://www.malekal.com/menu_windows_securite.php

    Voila je vais terminer mon « roman »/post ici en concluant sur le fait que l’outil informatique fait partie intégrante du monde d’aujourd’hui pour un usage professionnel dans tout corps de métier comme dans la vie de tous les jours et ceci explique aussi pourquoi de plus en plus de gens s’adonnent au plaisir de l’informatique et s’y connaissent un peu plus (mais concrètement il y encore beaucoup a faire pour que tout le monde soit a un niveau suffisant pour s’en sortir seul).

    PS : je travail en amont et aval … j’ai été hotliner, technicien helpdesk niveau 2, testeur logiciel, tech hotline réseau, et maintenant développeur et ce pour de nombreuses solutions de sécurité (je ne rentrerai pas dans les détails ni ne donnerai de nom…) je peux certifier avoir eu bon nombre de personne au téléphone ou de visu et il y encore de sacré boulet parmi les utilisateurs (le problème réside dans le fait que l’informatique devenant en surface beaucoup plus simple les gens en attendent une simplicité extrême de bout en bout même en cas de plantage ou gros problème ce qui ne peut être possible ! à l’époque peu de monde s’intéressait à l’informatique peu savaient s’en servir mais pour le peu qui avaient usage de l’outil informatique 85% d’entre eux étaient capable de bien plus que les utilisateurs d’aujourd’hui et je ne parle que de pur utilisateurs pas des passionnés 😉
    Je ne vais/veux pas lancer un débat mais je sais un minimum de quoi je parle et monsieur-tout-le-monde a encore du chemin a faire avant de savoir utiliser un ordi et en connaitre les usages de base).

    RépondreRépondre
  5. Louis dit :

    @Concombre_Masqué: Oui il y a de sacrés boulets, mais il y en a quelques uns qui sortent du lot, alors qu’on ne s’y attendait pas 🙂

    RépondreRépondre
  6. Effectivement, c’est sur parfois il y en a qui sortent du lot.

    POSITIF :
    J’ai une personne de ma belle-famille qui est dans un corps de métier qui n’a strictement rien à voir avec le milieu informatique (c’est plutôt le domaine de la justice.. je n’entre pas dans les détails ce n’est pas nécessaire..) quoi qu’il en soit il est Gamer à fond (et qui plus est rétro-gamer) il est fana de home-ciné et films… et en informatique il est pas si mauvais pour un utilisateur lambda je trouve qu’il se débrouille pas trop mal.

    NEGATIF :
    Tu peux aussi avoir l’inverse, dans le service de la hotline grand public de la boite ou je me trouve il y a un mec qui est encore à l’essai (heureusement… quoi qu’il y ai de fortes chances qu’il soit pris et ça, ça fait peur) le mec est nul en info, nul en Français et il se prend pour un chef il sort des conneries comme quoi il a piraté les services généraux ricains, le site du FBI de la NASA et qu’il a créé des programmes sonde de filtrage avec implémentations d’une base de connaissances sur un serveur local privé masqué par proxy et VPN… qu’il est en cours de fabrication d’un super calculateur afin de reprendre ce qu’il aura repêché sur la NASA afin de reconstituer les cartes de l’espace et trouver via son ‘calculateur’ des mondes inexplorés…

    Alors lui par contre il bosse dans une boite d’info (la mienne en plus) et il se pose là comme crétin !
    c’est flippant, on voit de tout dans ce monde.

    RépondreRépondre
  7. Louis dit :

    @Concombre_Masqué: Oui, j’ai eu moi aussi l’occasion de voir des gens assez mauvais (par rapport à ce que je pensais être le niveau minimal), alors qu’ils auraient dû être plutôt bon. Je me souviens particulièrement d’un bon copain à moi, qui, en 2e année d’école d’ingénieur en informatique, était toujours sous IE et ne connaissait pas d’autre navigateur (d’ailleurs, je crois qu’il ne savait pas vraiment à quo ça servait…).

    RépondreRépondre
  8. Oui et bien sur le sujet du diplôme je dirai que l’habit ne fait pas le moine…
    En France tout ce base sur un pu..n de diplôme, mais parfois on a des autodidactes bien plus impressionnants car passionnés par ce qu’ils font alors que les premiers ont appris de manière très/trop « scolaire » et n’ont pas la même vision des choses !
    l’idéal étant d’aborder le milieu des deux fronts (passion.. autodidacte + école et diplômes !)
    Là effectivement ça change beaucoup.
    Comme tu dis et ce a quoi tu fait références complète ce que je dis, un mec dans une classe d’ingé info il fait ça mais c’est pas vraiment une passion ou sans plus et il s’y est jamais intéressé avant d’aller dans cette école (je suppose) résultat il ne voit pas plus loin que les cours qu’il reçoit !
    Bref,
    Il se contente d’utiliser les produits dispo sur son poste ne cherche même pas a comprendre comment fonctionne un PC ( les couches basses, les bus adresses et de données, etc, le langage machine, pourquoi pas de l’assembleur, monter son pc pièce par pièce, savoir en faire la maintenance hard et soft, …)

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *