Google sort WebP, la version image du codec VP8

Donnez votre avis !
Share

Sur le blog officiel de Chromium, on a pu lire avant hier que Google sortait un nouveau format d’images pour le web (ou format d’images tout court), nommé WebP, et qui se baserait sur le codec VP8, fraîchement libéré par Google. Le format apporte une amélioration notoire par rapport à JPEG, avec jusqu’à 40% de réduction pour la taille des images, à qualité égale. D’après ce qu’ils disent, il est prévu d’ajouter une couche de transparence prochainement, ce qui devrait permettre à WebP de faire compétition avec PNG en plus de JPEG.

Google a de surcroît mis a disposition des outils de conversions d’images, mais également une galerie en ligne, sur laquelle on peut comparer des images JPEG/WebP et voir que la qualité est la même (mais bon, j’ai quelques doutes sur la valeur de la comparaison « à l’oeil nu », car bien malin celui qui pourra vérifier pixel à pixel quel format respecte le plus la photo originale), avec à côté un comparatif des bytes nécessaires à l’encodage de l’image.

Cela m’amène à plusieurs réflexions.

D’abord, il n’est pas si étonnant qu’un nouveau format d’image, plus performant que JPEG, apparaisse. JPEG, comme l’indique Wikipédia, a vu sa première spécification officielle sortir en 1992, soit donc il y a plus de 15 ans. Et comme on a pu le voir pour les formats de musique, il en est apparu de bien plus efficaces depuis le mp3. Pareil pour les formats de vidéo. Donc pas étonnant que quelque chose de meilleur que le JPEG vienne à sortir (et je suis sûr qu’entre temps, d’autres formats meilleurs que JPEG étaient déjà sorti).

Ensuite, j’ai de gros doutes sur l’utilisabilité de ce format à court terme. En effet, le JPEG, le GIF et le PNG sont des standards « de fait » sur le web, car ils sont ce qui est plus utilisé. Pareil pour le mp3 : si vous voulez être sûr que votre chanson puisse être écoutée par tout le monde, mieux vaut la mettre en mp3 qu’en ogg-vorbis, même si c’est moins efficace et que, si je ne dis pas de bêtise, le mp3 nécessite une licence (quoique, sur Linux, il y a des codecs libres, inclus par exemple dans les librairies gstreamer me semble-t-il). Je dis ça parce qu’au final, on a déjà tout le mal du monde à trouver un mode de diffusion des vidéos qui puisse être vu par tout le monde (sachant qu’avant, avec le plugin Flash, le problème était le même : il fallait que tous les utilisateurs aient un plugin Flash compatible/à jour), alors je doute que l’ajout d’un nouveau format soit rapidement compatible avec une grosse majorité des clients.

Cependant : le combat pour la diffusion de navigateurs à jours avec les standards (ne laissant que les utilisateurs de Windows XP/Vista et antérieurs) permet d’obtenir une base d’utilisateurs toujours grandissante équipés de logiciels se mettant à jour tout seul, et qui pourront donc être équipés de WebP sans avoir à bouger le petit doigt. C’est déjà ça. Sauf que pendant ce temps là, et tant que la proportions de gens sous IE5/6/7 sera significative, peu de gens utiliseront WebP.

Enfin, et pour finir. Google a sorti WebP sous prétexte que l’accélération du Web passe par la baisse de la lourdeur des fichiers image. C’est vrai, bien sûr, mais cela reste à mon avis insignifiant par rapport aux temps de connexions, qui restent à mon avis le gros point noir du temps perdu du web. Pour cela, Google a sorti SPDY, et je pense que ce serait la première pierre à poser pour faire un web plus rapide. Mais de façon équivalente, il faudrait encore aller chercher tous les utilisateurs qui ne mettent pas à jour leurs navigateurs (ou bien n’y sont pas autorisé par leur direction).

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>