LinkedIn améliore les pages « entreprises » avec graphiques et flux de news

Donnez votre avis !
Share

Les réseaux sociaux professionnels voient se développer, sur leurs espaces, des pages dédiées pour et par les entreprises. C’est dans cette brèche que vient de s’engouffrer LinkedIn. La compagnie a en effet lancé en avril dernier une fonctionnalité allant de ce sens. LinkedIn permet aux entreprises de créer leur propre page de profil, tout comme cela est possible pour un particulier. De plus, et un peu à la manière de Facebook, LinkedIn propose la fonctionnalité “Suivre” sur ces pages d’entreprises. Ainsi un employé qui souhaite suivre l’activité de son entreprise peut aujourd’hui le faire. Le candidat à l’entrée dans une autre société que la sienne peut suivre l’activité et les évolutions de celle-ci, lui permettant ainsi de postuler au moment opportun. Il s’agit donc d’un nouvel outil de renseignement pour les personnes à l’écoute des opportunités de leurs domaines. Aujourd’hui il y aurait près de 30 millions d’utilisateurs abonnés à l’activité d’un million d’entreprises.

Face à ce succès LinkedIn étend aujourd’hui les possibilités d’utilisation de ces pages par les entreprises. L’idée est de leur permettre d’augmenter leurs interactions avec leurs abonnés. Du coup les profils deviennent de plus en plus sociaux. Les administrateurs de ces pages peuvent maintenant publier des articles, des annonces pour des postes à pourvoir, les dernières actualités de l’entreprise… Bien sûr les visiteurs ont accès aux profils LinkedIn des membres qui font parti de leur réseau et identifiés comme travaillant dans l’entreprise en question.

Pour le coup LinkedIn va beaucoup plus loin que la simple publication d’un flux d’activité d’une entreprise. En divulguant des informations jusque là inaccessibles comme la composition de la masse salariale (proportion d’ingénieurs recherche, de sales managers…), mais aussi l’origine universitaire des personnels de l’entreprise LinkedIn va beaucoup plus loin dans l’intégration du social.

D’autre part les sociétés pourront créer des onglets “Carrières” sur leurs pages. Ceci permettra aux visiteurs de ces pages (potentiellement intéressés pour y postuler) d’en apprendre d’avantage sur les pratiques de l’entreprise. Les employés pourront y discuter des méthodes d’embauche comme de management ou encore échanger sur leurs expériences.

Si certaines entreprises ont déjà commencé à s’aventurer sur ces chemins (les profils Google incluent ce type d’information), les données disponibles ne sont pas aussi larges. Et à bien y réfléchir la stratégie adoptée par LinkedIn n’est pas de s’ouvrir plus au social, mais bien d’améliorer la pertinence des informations pour ses utilisateurs.

Edit de Louis : ce qui me semble intéressant, c’est que de la même façon que les pages Facebook deviennent la « page officielle » de nombreuses entreprises (qui préfèrent mettre en avant l’URL de leur page Facebook plutôt que leur URL officielle), la page LinkedIn d’une entreprise risque bien de devenir la page « corporate » de celle-ci. Cela augure du futur de LinkedIn, qui cache de moins en moins l’ambition de devenir le Facebook de l’entreprise. J’attends de voir ce que va faire Viadeo en réaction, sachant qu’ils viennent de sortir une belle mise à jour de leur interface, donc à voir si ces pages d’entreprise sont sur le feu ou non.

Via TechCrunch

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *