Google va donner des appareils mobiles aux entreprises pour obtenir des checkins et des notations

[ 1 ] Commentaire
Share

Google n’a certes pas pu mener à bien sa volonté première de donner des smartphones, en sachant que le retour sur investissement se ferait sur la publicité, mais l’idée ne leur est pas pour autant sortie de la tête… En effet, ils comptent désormais donner des « appareils mobiles » aux entreprises, afin qu’elles fassent des checkins (actualisation et publication sur le web de sa position par GPS) et des notations (commentaires sur des services, lieux, ou produits), ce dans le but d’améliorer sa place dans la compétition face à Foursquare, Gowalla ou Facebook Places.

Google Checkout sur Android

Comme nous l’apprend Michael Arrington qui cite une source, dans une volonté de concurrencer les services comme Facebook, Yelp et Foursquare, Google se prépare à distribuer des millions d’appareils mobiles à tous les petits commerces des Etats-Unis. Ces appareils permettront aux clients de faire des checkins, de noter les commerces, et également peut-être de pouvoir payer par Google Checkout. Toujours d’après cette source, 8 millions d’appareils devraient être distribuer (donnés gratuitement).

Une autre source pense que le nombre d’appareils effectivement donnés sera en fait en dessous des 8 millions.

Google souhaite clairement prendre le leadership du marché potentiellement très lucratif des petits commerces (pour les checkins, à l’image de Facebook Place, Foursquare, ou Gowalla) et des notations de ceux-ci (comme Yelp). Ce marché s’évaluerait autour du milliard de dollar, ce qui explique que Google investissement massivement dans ce domaine. L’argent dépensé dans les cafés, bars, salles de gym, restaurants, stations service, plombier, pressing ou salon de coiffure représente un important pourcentage des dépenses de chaque ménage, et bien sûr les services en ligne souhaitent s’en approprier une partie, par exemple en passant par la recommandation ou les moyens de facturation (c’est là qu’interviendrait Google Checkout). Yelp comme Foursquare commencent à s’y attaquer. La croissance du nouveau service Groupons peut être attribuée à l’énorme potentiel de ces business à emmener sur le web.

Google veut sa part du gâteau.

Il y a encore beaucoup d’inconnues. Michael Arrington rapporte que, selon la rumeur, Google devrait donner les premiers appareils gratuitement, mais il est encore trop tôt pour savoir si il pense les vendre par la suite une fois que le système est bien implanté.

Edit de Louis : Pour ma part, je doute que les business locaux aient un grand intérêt à aller payer pour un tel système, à moins qu’un grand nombre de checkins/notations permette d’accroître leur présence sur le web, et donc la mise à disposition d’un tel outil pour les clients « réel » fasse progressivement venir d’autres clients, qui auront eu connaissance de ce petit commerçant via le web.

Pour ma part, ce qui m’intéresse le plus, c’est de savoir si Google Checkout pouvait prendre une grosse importance, par exemple pour introduire un petit peu de concurrence dans les service de paiement par carte bancaire, actuellement dominés (en France) par Visa/MasterCard, qui n’hésitent pas à se faire plaisir lors de la facturation des multiples services annexes.

Vous serez peut-être intéressé :

Un commentaire sur ce billet

  1. Dr.pepper dit :

    Je ne voit pas top l’intérêt de ce système où alors j’ai erronée la compréhension.
    Mais pourquoi est-ce que tout le monde, à l’image « Facebook Place » tout le monde devraient être tout à coup, localisé pour de soit disant argument de rencontre..

    En tous cas, on peut le dire, ont assistent à un buzze exponentiel du monde virtuelle..

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *