Tabbee 2 : un second flop pour Orange ?

[ 7 ] Commentaires
Share

Orange a annoncé vouloir sortir une seconde tablette tactile, notamment pour « contrer » l’offensive iPad d’Apple. Si ce n’était que moi, je dirais plutôt qu’ils veulent surfer sur la vague des tablettes, mais on va dire que j’ai l’esprit mal placé. Orange a annoncé également qu’ils se baseraient sur la tablette faite par un industriel asiatique. Point de précision à ce niveau, mais je suppute que ce soit l’industriel asiatique qui ait fourni la conception de la tablette (un iPed/aPad griffé Orange ? Les clients n’y verront que du feu !).    

Sachant, comme le rappelle l’article de Numérama reproduit ci-dessous, qu’ils avaient déjà sorti une tablette, la Tabbee, dont le succès très relatif aurait pourtant déjà dû alarmer les investisseurs. Ou alors… Orange aura eu assez de pouvoir (relations ?) pour arriver à faire rentrer la Tabbee dans les rayons de la Fnac (ce qui normalement ne se fait pas sans une certaine puissance commerciale et des arguments solides), et ainsi aura pu en vendre quelques-uns aux clients ayant plusieurs centaines d’euros en trop dans leur porte-monnaie. De cette façon, Orange aura vendu un nombre non nul de Tabbee (mais quand même très faible : notez qu’ils ne se vantent pas du « succès » du Tabbee), et l’investisseur d’Orange (le contribuable français, pour partie) ne posera pas trop de questions… (ou bien, et c’est plus probable, le contribuable français aurait une foule d’autres questions à se poser chez Orange, avant celle-là).

Mais Orange aime « innover« . Orange ne sort pas de nouveaux produits, mais ils aiment « être présent ». Un peu leur façon de remuer de l’air autour d’évènements importants. De faire du buzz sur du vent. Comme avec la sortie de l’iPhone, à propos de laquelle, Didier Lombard (PDG d’Orange) dit :

Nous avons été critiqué, mais nous avons été les seuls durant deux ans [à commercialiser l’iPhone] (rires) et l’image, vis à vis du public, c’est que l’innovation de l’iPhone a été apportée en France par Orange, ce qui reste l’essentiel.

Ce qui, si je traduis, peut se résumer au syllogisme foireux suivant :

« L’iPhone, c’est de l’innovation, Orange vend l’iPhone, donc Orange c’est l’innovation ».

Ni-vu-ni-connu-j-t-embrouille, et plus c’est gros, mieux ça passe. (au passage, si vous n’avez pas lu l’interview de Didier Lombard retranscrit dans ReadWriteWeb, allez-y, c’est important).
Ainsi, je reste profondément dubitatif. Orange n’est pas un constructeur de matériel électronique. Même si ils ont des ingénieurs dans leurs bureaux, je doute que ceux-ci soient spécialisés dans le domaine (depuis quand Orange créée des téléphone portable ? Leur boulot est de vendre des forfaits avec des téléphones, pas de les concevoir !), en tout cas suffisamment pour sortir un produit « sérieux » (les concurrents traditionnels d’Apple ont déjà du mal à suivre le rythme, donc ce n’est pas Orange, comme ça, un beau matin, qui va arriver avec un produit compétitif).

L’article de Julien L sur Numerama :

Face à l’iPad, Orange va sortir sa propre tablette tactile

Après l’échec du Tabbee, Orange va récidiver avec une nouvelle tablette tactile. Prévue pour la fin de l’année, elle devrait comporter une connexion Wi-Fi et 3G être dotée d’un écran d’au moins 7 pouces. Le système d’exploitation sera Android et c’est un industriel asiatique qui la produira.

L’an dernier, Orange avait fait ses premiers pas dans le marché des tablettes tactiles en dévoilant Tabbee. Doté d’un écran tactile de 7 pouces, l’appareil proposait un accès sans fil Wi-Fi intégré, un navigateur web et pouvait également se connecter à Internet par l’intermédiaire d’une clé USB 3G / 3G+. Le succès ne fut pas du tout au rendez-vous, avec à peine 10 000 exemplaires écoulés depuis son lancement.

Selon Les Echos, Orange a décidé de renouveler l’expérience en commercialisant une nouvelle tablette tactile avant la fin de l’année. Si les caractéristiques techniques de l’appareil ne sont pas encore connues, le quotidien économique indique que l’opérateur a fait le choix du système d’exploitation Android pour faire tourner la tablette et d’un industriel asiatique pour la construire.

Pour se faire une place à côté du géant Apple, Orange va miser sa stratégie commerciale sur les prix. Actuellement, l’iPad modèle Wi-Fi + 3G coûte environ 600 euros (version 16 Go). Selon Les Echos, la tablette d’Orange devrait être commercialisée autour de 250 euros. C’est un prix 2,4 fois plus bas que l’iPad, qui s’est malgré tout vendu à plus de trois millions d’exemplaires depuis son lancement.

Le prix de la tablette tactile d’Orange pourrait même tomber sous la barre des 100 euros. En effet, Orange devrait lancer en parallèle un forfait mobile spécialement adapté à ce nouveau produit. Avec le jeu des engagements lors de l’abonnement, le prix de la tablette devrait donc être près de six fois moins élevé que celui de l’iPad.

Est-ce que cela sera suffisant pour contrer la puissance marketing d’Apple et la popularité de l’iPad ? Il est sans doute trop tôt pour le dire. Orange devra encore présenter les caractéristiques techniques de sa tablette pour convaincre.

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pourNumerama.com

Vous serez peut-être intéressé :

7 commentaires sur ce billet

  1. abcmoteur dit :

    Avec leur idées de vouloir contrôler le net, ils deviennent de plus en plus ridicules !… -_-

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @abcmoteur: Surtout avec ce qu’ils viennent d’annoncer pour Deezer, y’a de quoi ce poser des questions sur leur santé mentale…

    RépondreRépondre
  3. abcmoteur dit :

    Une chose est sûre, ça s’aggrave !

    RépondreRépondre
  4. lb44 dit :

    Mais looool.
    Âpres tout, vu les prix des forfaits ils peuvent se permettre de foutre en l’air quelques cent ou deux cents millions d’euros d’investissement.

    (il y a quelques fautes d’orthographe dans l’article, mais sinon, j’aime beaucoup la rédaction =)

    RépondreRépondre
  5. Papillon dit :

    Ben aussi longtemps qu’il ne comprendront pas que j’attends un PDA Linux ouvert, disont une tablette de 5 pouces transportable, compatible nativement Thunderbird/Lightning, leur argent restera dans ma poche…

    android, ios, ms ou archos : vous « louez » leurs appareils, mais vous ne les achetez pas puisqu’ils vous brident tous dans l’utilisation que vous en faites.

    La grande mode actuelle, c’est de tenir le consommateur en laisse comme un chien, et de le traire comme une vache sur des markets en ligne ! Un pour tous – tous pourris !

    RépondreRépondre
  6. marcus dit :

    Pas du tout d’accord !
    Vous raisonnez en termes de spécifications et de marketing. Vous oubliez un aspect : l’usage, et donc le client.
    j’ai ACHETé 2 tabbee : la première puis la « S » à 90€.
    j’en ai une dans la salle de bains, l’autre dans la cuisine.
    Grâce à quoi, j’ai la radio, la télé, des jeux pour mes affreux gamins, le trafic, la météo, le web, les prgrammes TV, etc…
    je suis très satisfait.
    Pour lever le doute : j’ai 49 ans, plusieurs Macs et iphone. Je ne travaille ni de près ni de loi pour Orange ou sa distribution.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *