Grâce à des appareils indirectement sociaux, Facebook fait de plus en plus partie de notre quotidien

[ 1 ] Commentaire
Share

Avec plus de 500 million d’inscrits, Facebook est déjà un acteur majeur du monde des réseaux sociaux. Quand un service devient aussi important, son taux de croissance a généralement tendance à stagner voir diminuer légèrement. Cependant ce n’est pas le cas pour Facebook. Le service continue en effet de gagner des utilisateurs, comme nous l’explique GigaOM, notamment via l’intégration de fonctionnalités liées à Facebook sur des appareils qui ne sont pas connecté directement à internet.    

Ainsi hier, Kodak a annoncé un nouvel appareil, le EasyShare M590. Outres les spécifications techniques habituelles (taille du capteur, zoom, taille de l’écran…), on trouve des spécifications particulières pour la fonction EasyShare. Avec ce bouton, l’appareil photo pourra taguer vos photos sur des services comme Flickr, Orkut, YouTube, mais aussi Facebook (c’est même d’ailleurs la première fonctionnalité donnée : « Share Button for easy upload to KODAK Gallery, FACEBOOK, FLICKR, ORKUT, and YOUTUBE sites, as well as email » Kodak, avec toute sa gamme EasyShare, aura eu le nez creux, parce qu’il auront bien pressenti l’importance du partage de ses photos, et ce depuis déjà une petite dizaine d’année !). Rien de nouveau sous le soleil jusque là, mais Kodak a ajouté à cette spécification la possibilité de vous connecter directement à votre compte Facebook afin de montrer vos albums.

Ce nouvel appareil vient compléter la famille des appareils ayant une connexion particulière avec Facebook. Aujourd’hui il est possible de mettre à jour son statut Facebook depuis sa console de jeux, son smartphone, et même depuis son appareil photo. Plusieurs autres appareils viennent également sur ce créneau : les Sony Dash et Chumby par exemple.

Plus ça va, plus les appareils qui font notre quotidien vont intégrer ce type de connexion à des réseaux sociaux, et en particulier Facebook (le plus important aujourd’hui). La recherche a montré que plus le consommateur avait accès aux sites de réseaux sociaux, plus il les utilisait. Une enquête Nielsen a d’ailleurs révélée récemment que les américains consacraient 25% de le temps de connection à leur navigation Facebook.

La situation est semblable à ce qui se passe avec YouTube. Ce service est lui aussi intégré dans une variété de matériel et pourrait voir son audience encore augmentée avec GoogleTV. Ce service est partout, talonné de près par Facebook. D’ailleurs, il ne serait pas surprenant que le nombre et la variété d’appareils se connectant à Facebook devienne plus important, grâce à la plus grande variété des applications sur Facebook. A ce propos, Kevin C. Tofel pense que peut-être, sa future voiture aura une connexion interne pour aller sur Facebook Places afin de voir où il pourrait aller se garer 🙂

Vous serez peut-être intéressé :

Un commentaire sur ce billet

  1. Rizwan dit :

    Je vais bientôt vomir Facebook si ça continue. Sa monarchie absolu à être présente partout sur le web, et bientôt en dehors va ruiner la concurrence. Bientôt on ne se connectera plus à internet mais à « Facebook ».

    Je suis très pessimiste sur mes paroles en espérant que cela n’arrive jamais (j’ai bon espoir) mais ce serai bien que les gens commencent à faire aussi une overdose de facebook pour constater qu’il y a autre chose !

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *