La carte Eye-Fi ou l’arrivée d’une carte SD d’un nouveau genre

[ 2 ] Commentaires
Share

La société Eye-Fi a apporté depuis près d’un an une touche de nouveauté dans le domaine des cartes SD. Cette société a en effet eu l’idée de transformer cet outil de stockage, en un objet communicant. Ils y ont simplement intégré une micro puce Wifi. C’est cette puce qui se charge du transfert des photos et vidéos depuis l’appareil vers l’ordinateur. Le transfert est automatique et le dossier de destination peut être un simple dossier de stockage, ou bien une étape vers une publication des objets multimédias sur des services en lignes (Flickr, MobileMe, Picasa…). Et si jamais votre ordinateur est éteint la carte Eye-Fi (selon son modèle bien sûr) peut communiquer directement avec votre Box Internet.

Le deuxième argument de vente qui est utilisé pour rendre cette carte attractive, c’est la géolocalisation de vos clichés et vidéos. Comment ça marche ? Lors de la prise de vu, la carte va associer les coordonnées géographiques au cliché et une fois transféré sur votre ordinateur, et notamment sur iPhoto’09. Sa fonction « Lieux » va vous placer sur une carte de petites épingles ; elles représentent les endroits où les photos ont été prises. Mais attention ne vous emballez pas trop qaund même. Il ne s’agit en effet pas d’un positionnement GPS, mais seulement d’une triangulation s’appuyant sur des bornes WiFi. Je suis sûre que vous commencez à voir le soucis. Eh oui, comment ça se passe si il n’ a pas de bornes au moment où vous prenez la photo ? La réponse est simple : « à l’ancienne », c’est-à-dire manuellement. Moralité : évitez de mitrailler en dehors de zones urbaines.

Depuis la société Eye-Fi propose quatre modèles de cartes différentes :

  • Avec une capacité de 4 Go, la carte Eye-Fi Connect X2 envoie automatiquement les vidéos et photos JPEG vers un ordinateur et plus de 25 sites de partage de photos et vidéo sur Internet, tels que Facebook, Flickr, YouTube ou Picasa via une liaison sans fil. Son prix : 59,99 €.
  • Également dotée d’une capacité de 4 Go, la carte Eye-Fi Geo X2 s’intègre en toute transparence aux environnements et applications Macintosh, tels que MobileMe et iPhoto. Elle envoie automatiquement les vidéos et photos JPEG vers un ordinateur et plus de 25 sites de partage de photos et vidéo sur Internet ou MobileMe. Cette carte dispose également d’un service de géolocalisation illimité intégré à l’appareil-photo qui utilise le positionnement Wi-Fi pour marquer automatiquement des photos en indiquant à quel endroit elles ont été prises. L’intégration transparente du service de géolocalisation dans la fonction « Places » de iPhoto ’09 permet aux propriétaires d’ordinateurs Macintosh de parcourir, de rechercher et de trier facilement leurs photos sur une carte ou par nom de lieu. Son prix : 79,99 €.
  • Avec une capacité de stockage de 8 Go, la carte Eye-Fi Explore X2 envoie automatiquement les vidéos et photos JPEG vers un ordinateur et plus de 25 sites de partage de photos et vidéo sur Internet. Grâce à la fonction de géolocalisation automatique et illimitée, les photos et les vidéos qui arrivent sur l’ordinateur de l’utilisateur contiennent déjà des informations de localisation indiquant l’endroit où la photo a été prise. La carte Explore X2 propose en outre un abonnement d’un an aux accès Wi-Fi, ce qui permet d’envoyer des photos en déplacement par l’intermédiaire de points d’accès ouverts. Son prix : 99,99 €.
  • Dévoilée lors du salon CES 2010 où elle a remporté le trophée « Best of CES », la carte Eye-Fi Pro X2 8 Go envoie automatiquement les images et vidéos aux formats JPEG et RAW vers un ordinateur ou plus de 25 sites de partage de photos et vidéo sur Internet. Elle permet également d’établir directement une connexion ad hoc avec l’ordinateur pour télécharger des photos et des vidéos lorsqu’un routeur sans fil n’est pas disponible à proximité. À l’image du modèle Explore X2, la carte Pro X2 dispose d’une fonction de géolocalisation illimitée et d’un accès d’un an à des hotspots ouverts pour télécharger des photos en déplacement. Son prix : 129,99 €.

Nous avons pu tester la Geo X2, et celle-ci n’apporte à notre avis qu’une faible valeur ajoutée par rapport au prix d’achat. En effet, nous avons tendance à prendre des photos dans des endroits n’ayant pas de wifi (quand on n’est pas en ville, c’est courant), ce qui fait que dès lors, l’intérêt de la carte disparaît…

En bref : On reste assez loin d’une révolution, les services d’upload sont certes novateurs, mais cela n’apporte à mon sens qu’un faible gain de temps par rapport à un upload « traditionnel ». Bien sûr, pour les têtes en l’air, ça leur facilite le travail. Mais bon, au vu des prix de ventes pratiqués, entre 60 et 80€ pour le modèle 4 Go, ça reste tout de même assez cher pour le bénéfice proposé. Et puis ses cartes sont encore assez nouvelles en France ce qui fait que le service de hotspot ne soit pas encore disponible dans l’hexagone.

Ensuite pour les photographes qui aiment capturer leurs sujets en RAW, il serait bon qu’ils se préoccupent de connaître le débit des transferts, avant d’acheter ce type de carte.

Une vidéo explicative du principe :

Vous serez peut-être intéressé :

2 commentaires sur ce billet

  1. C’est vrai que ça fait très gadget, ça revient quand même cher le confort d’utilisation ! A ce prix là je préfère effectivement investir dans une carte à plus fort débit, qui se révèle surtout importante pour la prise de photo en rafale !

    RépondreRépondre
  2. Caroline dit :

    @Assurances jeune conducteur: C’est aussi ce que je pense. Et puis la géolocalisation par triangulation de bornes WiFi, ça reste quand même assez précaire. Si on y réfléchit bien, beaucoup de nos clichés se font lorsque l’on part en voyage ou en week-end. Les chances de se trouver encore en milieux urbain s’en trouve diminuées.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *