300 000 Samsung Galaxy S écoulés en seulement 19 jours en Corée du Sud

[ 3 ] Commentaires
Share

L’agence YONHAP rapporte que 300 000 Samsung Galaxy S ont été vendus en 19 jours sur le seul térritoire de Corée du Sud, pour son opérateur majoritaire (SK Telecom). Malheureusement, Samsung ne donne pas de chiffres mondiaux (le Galaxy S se vend actuellement aussi dans le reste de l’Asie et en Europe). Par contre, le mois dernier, le chef de la division mobile de Samsung Shin Jong-kyun a déclaré que les volumes de ventes attendus pour le Galaxy S étaient de 10 millions d’unités.

Ainsi, il n’est pas besoin de dire à quel point Samsung s’attend à un succès pour son Galaxy S. Maintenant, la question est de savoir pourquoi ce mobile est un tel succès. Comme je l’expliquais précédemment, je pense pour ma part que le succès du Galaxy S est en partie dû au fait qu’il se rapproche de très près de l’iPhone (notamment en terme d’interface, comme on peut le voir sur la photo ci-dessus : regardez la barre du bas, sur fond gris, avec les quatre applications principales ! ; mais aussi en terme de design, où il est assez près de l’iPhone 3GS). Pareil en terme de fluidité et de qualité du multi-touch, où Samsung fait un grand pas en avant par rapport à ce que faisait HTC sur le Desire (même si c’était déjà plutôt pas mal et fluide, mais il manquait ce petit quelquechose qui fait que c’est « instantané »). La stratégie de Samsung semble donc payante, et tendrait à montrer qu’il y a un besoin pour un Android-qui-ressemble-à-un-iphone.

Même si je suis assez attiré par l’interface de l’iPhone, sa rapidité, sa beauté, je ne suis cependant pas sûr que ce soit la bonne voie à prendre. Je pense que HTC a raison d’avoir fait Sense, que c’était même devenu un argument de vente supplémentaire à Android, et que sur ce point, HTC avait vraiment fait un gros boulot. Cependant, Google semble avoir récemment indiqué qu’ils voulaient se passer des interfaces propriétaires sur les futures versions d’Android (Edit : ils veulent juste améliorer l’UI a un point tel que ces améliorations constructeur ne seront plus nécéssaires), ce que je crois être une erreur, mais je pense que chez Google, on y a bien plus réfléchis que moi, et donc qu’ils doivent savoir ce qu’ils font.

[Source, Photo CC]

Vous serez peut-être intéressé :

3 commentaires sur ce billet

  1. Guerini dit :

    Si vous relisez le communiqué de Techcrunch, Google n’envisage pas de bloquer les interfaces proprio, ils disent juste que l’interface utilisateur de Gingerbread sera beaucoup plus esthétique que dans les versions précédentes d’Android, et que cela aura probablement pour conséquence de décourager les constructeurs à sortir leur propre interface (parce qu’elle n’ajoutera rien d’intéressant).

    http://techcrunch.com/2010/06/16/android-team-laser-focused-on-the-user-experience-for-next-release/

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @Guerini: Ah effectivement. Le billet que j’ai lu la première fois (pas chez TechCrunch, mais je ne me souviens plus où), disais qu’il y aurait bloquage. En tout cas merci pour la correction, j’édite mon billet.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *