Aviary Education : quand le web se développe via l’enseignement

Donnez votre avis !
Share

Aviary, que de plus en plus de gens connaissent via leurs très jolies et fonctionnelles applications en ligne, a récemment lancé un produit orienté vers les organismes d’éducations, et l’a logiquement nommé comme tel : Aviary Education. De façon plutôt contraire à ce que l’on peut voir passer sur le web ces derniers temps, Aviary a misé sur une configuration très fermée pour le partage des créations. Fermée au sens de « restreinte pour la classe » ou pour le projet d’éducation dans lequel est fait le travail de l’utilisateur, ce qui devrait plutôt plaire aux enseignants, qui ne souhaitent pas forcément voir le travail des enfants sortir de la sphère scolaire.    

Pour être plus précis, cette offre contient les produits Phoenix (éditeur d’images matricielles), Raven (éditeur vectoriel), Myna (édtieur audio) et Roc (créateur audio). Bien évidemment, ces outils ne sont pas au coeur de ce que l’on peut apprendre en primaire, au collège ou au lycée, mais il est possible que certaines matières « créatives » (les « Arts Plastiques », la « Musique ») bénéficient de cette offre pour pouvoir en même temps apprendre sur la matière en question, tout en aiguisant sa créativité avec des outils informatiques, ce qui pourrait améliorer le niveau « bureautique » de certains élèves (et oui, certains en ont bien besoin, la maitrise parfaite de MSN ne fait pas tout).

De surcroit, je me permets de rappeler un billet que j’avais fait en mars dernier, pour montrer l’intégration d’Aviary qui pouvait être faite au sein de Google Apps. La suite Google Apps compte aussi une offre « Education », qui permet, en plus de faire économiser beaucoup d’argent aux organismes d’éducation sur les coûts de serveurs et de différentes licences, de fournir une base en ligne pour le travail et les outils collaboratifs. Cette nouvelle offre d’Aviary pourrait donc venir également compléter l’offre de Google Apps en la matière, voire même être proposé comme une option à Google Apps Education (qui, comme ça, améliorerait son image en terme de qualité d’offre pour le monde de l’éducation), ce qui serait un énorme coup de pub pour Aviary.

Plus largement, on voit qu’une entreprise, ici sur le web, pour acquérir de nouveaux clients, pourrait choisir de s’aligner en terme d’offre sur le leader du marché, ce afin de pouvoir être aligné en temps qu’option crédible de l’offre majoritairement choisie par les clients. Un peu comme les développeurs vont développer des applications sur l’iPhone, car c’est là que le modèle « d’applications en option » est sans doute le plus rentable.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *