L’Hôtel Parador d’Aiguablava : Photos et vidéos

Donnez votre avis !
Share

Dimanche nous sommes allés manger au Parador (Los Paradores Nacionales de Turismo) d’Aiguablava. C’est en fait un hôtel situé sur la Costa Brava, en Espagne.

D’abord, qu’est-ce qu’un Parador ? Wikipédia nous donne la réponse :

Paradores de Turismo de España est une chaîne d’hôtels de luxe espagnol. Ils ont été fondées par Alphonse XIII d’Espagne comme un moyen de promouvoir le tourisme en Espagne, avec la première ouverture de Gredos, Ávila en 1928.

Les prix varient généralement en fonction de chambre, de la région, et la saison.

Mais me direz-vous, où est Aiguablava ? Là encore, c’est Wikipédia qui nous l’explique :

La Costa Brava est le nom donnné à la côte espagnole sur la mer Méditerranée, située au Nord-Est de la Catalogne, dans la Province de Gérone.

Elle part de la frontière française, Portbou, et s’étend sur 220 km jusqu’à Blanes. Elle est encadrée, au nord, par la côte Vermeille qui en est la continuation géomorphologique et, au sud, par la Costa del Maresme.

La côte catalane voit alors fleurir plusieurs stations balnéaires comme Port-Bou, Colera, Llançà, El Port de la Selva, Cadaqués, Roses, Empuriabrava, Sant Pere Pescador, L’Escala, L’Estartit, Begur, Palafrugell, Palamós, Platja d’Aro, S’Agaró, Sant Feliu de Guíxols, Tossa de Mar, Lloret de Mar et Blanes. Toutes les villes de la côte n’ont cependant pas été vouées à l’activité touristique, telle notamment Cadaqués, Begur ou Aiguablava.

En fait, mes grands-parents maternels habitant au Boulou (ville des Pyrénées-Orientales, située à 9km de la frontière espagnole), nous faisons très fréquemment des excursions en Espagne. Ce qui me permet de me dire que je pars à l’étranger à chaque fois que je leur rend visite. L’avantage d’aller en Espagne, c’est que les prix sont généralement plus bas qu’en France, même si la différence de prix entre les deux pays tend à diminuer. Donc nous y allons pour faire nos courses, prendre de l’essence (je ne sais pas si c’est interdit par la loi française : il n’y a pas contrebande dans la mesure où il n’y a pas revente de cette essence), ou tout simplement manger au restaurant.

Ainsi, manger dans un restaurant de grande classe espagnol nous coûte une trentaine d’euros par personnes, ce qui est très raisonnable vu les prix pratiqués en France dans les restaurant de moyenne et de grande classe. En quatre mots comme en cent, ça vaut le coup.

Bien sûr nous y avons pris des photos. D’abord, le Parador vu de loin :

Ensuite, l’entrée.

L’intérieur :

Les toilettes :

La « salle à manger » :

La carte (vous pouvez constater que les prix sont bien moindres que ceux pratiqués en France dans un hôtel comparable) :

Les deux plats que j’ai pris :

Il faut aussi savoir que une des particularités de ce Parador, c’est que les mouettes sont plus ou moins habituée à l’homme, et n’hésites pas à venir tourner autour de vous, demandant gentiment un petit quelque chose. Rien de grave : elle ne sont ni bruyante, ni embêtantes. Je trouve que ça égaye le repas. Dans la suite, voici les photos, vidéos et diaporama que j’ai fait à partir de ces mouettes.

Après le repas, rien ne vaut une petite balade (en passant par la piscine). Les fleurs étant jolie, j’ai tenté de prendre quelques photos en macro.

Voilà voilà !

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *