Test de la nouvelle version de Hotmail et des Office Web Apps

[ 4 ] Commentaires
Share

Après la préview de Hotmail que m’avait montré Microsoft (Windows Live Hotmail rattrape une partie de son retard sur Gmail), et le billet que j’avais fait pour dire ce que je pensais qu’a priori il manquait dans Hotmail (Ce qu’il manque à Hotmail 2 pour qu’il arrive au niveau de Gmail), j’ai pu avoir accès à la version Beta (nom de code : DogFood) de la prochaine version d’Hotmail (qui devrait arriver d’ici moins de trois mois pour tous les utilisateurs), et j’en ai fait pas mal de screenshots, donc vous allez pouvoir constater par vous même. J’ai de surcroît testé les Office Web Apps, et comme je suis actuellement en train de rédiger mon rapport de stage dessus, cela me permet d’aller un peu plus loin dans le test des fonctionnalités.

D’abord : c’est globalement assez beau, car cela reprend en grande partie le design de Office 2010 (j’aime bien ce thème), mais je trouve que les applis sont plus lentes que Gmail/Google Docs. Je pense que c’est parce que la version que je teste est sur un serveur de développement. Enfin j’ose espérer que c’est ça, sinon, les gars de Microsoft vont devoir optimiser un petit peu les performances.

Hotmail et Messenger

Ces applications sont vraiment sympa : on a une persistance de sa fenêtre de conversation sur toutes les applis de Live (même les applis Docs, alors que Gtalk n’est persistent que sur Gmail et iGoogle). Ca fonctionne bien, c’est aussi bien que Gtalk (sauf qu’il manque les appels téléphonique et la viso-conférence). Par contre à chaque fois que je me connectais à Hotmail, il fallait que j’active Messenger pour qu’il se mette online, sinon il restait déconnecté. Cela doit être un réglage.

Pub à droite

La pub à droite est très génante. De couleur, et pas forcément de très bon goût. Mais on peut l’enlever. Elle se ré-affiche quand on reload l’application. A force de les virer, j’ai vu une popup me disant que si je voulais moins de pubs, il fallait que j’upragde vers Hotmail Plus. Après tout, pourquoi pas (je n’ai pas regardé les prix), mais ça peut être une bonne façon de rentabiliser l’application pour eux, et c’est de cette façon que fonctionne Spotify.

Les conversations :

Le système est bien fait, mais pas encore aussi rapide (de ce que j’ai constaté) que avec Gmail. Peut-être que l’intégration n’est pas parfaite, notamment avec les navigateurs que j’utilisais (Chrome et Chromium). Sinon j’aime beaucoup la mutualisation de la petite fenêtre de chat pour plusieurs conversations, cela permet de laisser davantage de place sur l’écran.

Recherche intégrée:

Très sympa. Aussi bien que dans Gmail. Peut-être un petit peu plus lent.

Pièces jointes

J’adore la preview des pièces jointes d’un mail reçu. Je trouve ça fantastique. Pas que ce soit utile, ça non, mais je trouve ça cool.

Par contre, pour l’envoi, je ne pouvais joindre qu’une seule pièce jointe à la fois. Il fallait attendre que la pièce jointe ait été uploadé pour pouvoir en ajouter une autre.

Intégration des Office Webapps

Office 2010 en ligne est très sympa (le design rappelle beaucoup Office 2010 🙂 J’adore !). Mais plutôt lent. Pas de collaboration : j’ai fait le test. Si on invite un autre utilisateur, il peut voir ce qu’on fait (en raffraichissant sa page, mais il ne voit rien en direct, et il ne peut pas modifier en direct devant nous, comme ce serait possible avec Google Docs depuis peu). Donc j’aurais tendance à dire que Microsoft est en retard à ce niveau. Mais pour le reste, on peut partager très simplement les documents, tout ça est plutôt bien fait. De surcroit, j’ai tenté de copier un texte avec une mise en forme d’un Doc vers un autre Doc (les deux ouverts en même sur des webapps), et la copie n’a pas concervé la mise en page. Pas sûr que ça le fasse chez Google, mais cela reste regrettable.

Pas besoin de licence Office valide, ni de Silverlight (j’ai touché à Office en ligne toute l’après midi depuis mon Ubuntu/Chromium, donc j’avais pas beaucoup de produits Microsoft capables de m’authentifier 😀 ), ce qui est vraiment une belle preuve de prise de conscience de la menace que représente Google Docs, et je trouve que c’est plutôt une bonne chose.

OneNote :

Pas réussi à l’ouvrir.

Conclusion

Au final, c’est pas mal du tout, même si cela ne va pas aussi loin que Google Docs. Pas sûr qu’ils aient besoin d’aller aussi loin dans un premier temps, puisque je pense que beaucoup (énormément ?) d’utilisateurs se contenteront du design qu’ils connaissent, et que les fonctionnalités déjà proposées par les webapps leur suffiront amplement.

Vous serez peut-être intéressé :

4 commentaires sur ce billet

  1. sarah dit :

    bonjour, je voulais savoir pourquoi ni moi et ni mon entourage n’avons pas  » la piece jointe  » je recois des mail mais j’ai besoin d’ouvrir a piece jointe mais il n’y en a pas !?!
    merci pour votre reponse, je ne trouve aucun aide nulle part.

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @sarah: Bonjour, de quelle pièce jointe parlez-vous ?

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *