Apple lance Safari 5 : plus rapide que Google Chrome, et avec le support des extensions

[ 2 ] Commentaires
Share

Même si Steve Jobs n’en a pas parlé durant sa keynote, Apple vient de lancer Safari 5, dernière version de son navigateur, via une annonce à la Presse. D’après ce que dit Apple, la nouvelle version serait 30% plus rapide que la précédente, soit 3% plus rapide que la dernière version stable de Chrome (la 5.0) et deux fois plus rapide que la dernière stable de Firefox (la 3.6). Autant je pense qu’ils ont raison pour Firefox, autant je pense qu’ils ont du soucis à se faire pour Chrome, car la version Beta de Chrome est déjà bien avancée et je ne serais pas étonné que Google accélère sa sortie pour titiller Apple.  

La version 5 de Safari, qui fonctionne sur MacOS et sur Windows, inclut le nouveau Safari Reader (je ne l’ai jamais essayé, mais j’aimerais bien voir ce qu’il donne en face de readers plus classiques comme Google Reader et Netvibes), et permet de choisir son moteur de recherche par défaut entre Google, Yahoo! ou Bing (quelle annonce ! je suis étonné que ce genre de fonctionnalité n’ait pas été inclue depuis des lustres, et qu’ils n’aient pas honte de ne l’annoncer qu’aujourd’hui…).

De surcroît, la nouvelle version de Safari supporte les extensions, basées sur des technologies standards comme HTML5, CSS3 et Java. Ces extensions sont exécutées dans des sandbox, et signées par un code numérique provenant d’Apple (on sent l’idée d’un AppStore « curated » revenir pour les extensions).

Il faut noter enfin que Safari 5 a adopté la technique du DNS pré-fetching (pré-résolution des DNS pour les liens présents dans une page, technologie incluse dans Chrome depuis… septembre 2008), et le support des fonctionnalités prévues par les spécifications HTML5 a été étendu.

Safari 5 peut être téléchargé sur le site officiel, ou bien en faisant un software update sur son Mac.

Sources : TechCrunch et ReadWriteWeb.

Vous serez peut-être intéressé :

2 commentaires sur ce billet

  1. PatatoOor dit :

    pour les moteurs de recherche je pense que cela peut s’expliquer par le fait qu’un des patrons de google faisait partie du conseil d’administration (eric schmidt je crois) et que depuis Android ce n’est plus trop le cas, d’où l’arrivée de concurrents pour google 🙂

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @PatatoOor: JE ne pense pas, vu que Chrome propose les différents moteurs de recherches depuis plusieurs mois (années ?).

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *