Bouton Facebook Like : un bon rapport qualité-prix

[ 4 ] Commentaires
Share

J’ai décidé aujourd’hui d’installer le bouton Facebook ‘Like’ (qui peut être téléchargé ici) en bas de mes articles, parce que je pense qu’il est potentiellement intéressant en terme de « volume de résonance », mais j’avais peur du coût supplémentaire en terme de poids de la page que cela pourrait entrainer. Après l’avoir installé, j’ai fait un rapide test de performance avec le Webkit Inspector.  

D’abord : pourquoi est-il intéressant à installer ?

Pour plusieurs raisons.

Facebook étant un réseau social comptant bien plus de membres que Twitter, le fait qu’un billet soit retweeté sur Facebook a une tout autre incidence sur la quantité de clics que sur Twitter. En effet : si un billet paru sur ce blog se fait retweeter 3 fois (c’est un exemple), par 3 utilisateurs différents, il sera vu/lu par les gens qui suivent ces trois utilisateurs, si tant est qu’ils soient connectés sur Twitter au moment où le lien est publié. Sur Facebook, c’est un peu pareil, sauf qu’en moyenne, les utilisateurs de Facebook ont beaucoup plus de followers (d’amis) que sur Twitter, et y passent beaucoup plus de temps par jour. De surcroît, il y a beaucoup plus de visiteurs d’un blog ayant un compte sur Facebook que d’utilisateurs ayant un compte sur Twitter.

On peut opposer à ces arguments que le public de Facebook est davantage intéressé par des sujets « personnels » que par ceux qui sont traités sur ce blog. C’est vrai. Cela dit, je trouve toujours aussi fascinant et je crois en le pouvoir de la petite phrase affichée juste après le bouton « J’aime »… celle qui dit (et donne les noms) de vos connaissances ayant déjà cliqué sur ce lien. Il créée une certaine « pression sociale », vous incitant soit à aller découvrir ce qu’à aimé un de vos amis, soit à y répondre ; mais au moins à réagir face à cette action.

Le bouton « J’aime » a enfin l’immense avantage de publier votre « J’aime » sur votre compte Facebook (si vous êtes connectés) sans ouvrir de popup et donc sans modifier votre navigation.

Pour résumer : Facebook peut avoir un effet très positif, même si le fait qu’on n’y fait pas la même chose que sur Twitter peut réduire à néant les efforts entrepris.

Et le ralentissement du chargement de la page ?

C’était bien sûr mon soucis majeur là-dedans : dans quelle mesure ce bouton Facebook ralentit le chargement de la page ? D’après ce que j’ai pu constater, le bouton Facebook provoque le chargement de deux fichiers Javascripts.  Ils ont l’avantage de se charger rapidement (Facebook n’étant pas mauvais en terme de latence, contrairement à d’autres), et le deuxième fichier étant même derrière un onLoad(), on peut considérer que, peut-être, il n’est pas pris en compte pour le calcul du temps de chargement de la page par Google (mais je ne suis pas sûr de ça, c’est donc à vérifier). Mieux : de ce que j’ai pu voir, ces deux scripts sont mis en cache par le navigateurs, qui ne les re-télécharge pas par la suite (comme quand on mettrait une image en cache).

J’aurais donc tendance à dire que ce bouton Facebook est très bien, et qu’il ne demande qu’à être intégré.

Vous serez peut-être intéressé :

4 commentaires sur ce billet

  1. Louis dit :

    Je signale un billet sur le sujet paru sur Ecrans.fr : Pourquoi nous n’aimons pas les « J’aime »

    RépondreRépondre
  2. huguesval dit :

    Oui, j’ai été très étonné de la performance de ce bouton lorsque je l’avais installé également. Il se chargeait très bien et assez vite (par rapport aux autres boutons de partage de facebook)

    En revanche, avec ce bouton, facebook a accès nominativement aux gens qui visitent ton blog, sans même qu’ils aient cliqué (s’ils sont connectés à FB), et ça, c’est loin d’être acceptable !

    Du coup, moi je l’ai retiré et j’ai écris un article il y a quelques semaines en expliquant pourquoi je l’ai retiré :
    http://huguesval.com/blog/2010/05/denonciation-deconnectez-vous-de-votre-compte-facebook-lorsque-vous-naviguez-sur-le-net/

    RépondreRépondre
  3. Niavlys dit :

    En effet, je ne saurais précisément me justifier (huguesval le fait mieux que moi) mais je n’aime pas vraiment le principe de ce bouton, voire pas du tout…

    RépondreRépondre
  4. Beb dit :

    Ce bouton ralentit le chargement des pages de mon site de manière significative. De 0.8 sec, on passe en moyenne à 1.4 sec, soit plus de 70% de ralentissements. Etant assez hostile à Facebook et ses pratiques, il n’est pas resté bien longtemps en ligne chez moi.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *