eeePad d’Asus et Windpad 100 de MSI, seuls concurrents crédibles contre l’iPad d’Apple

[ 9 ] Commentaires
Share

Ces derniers jours, avec la sortie de l’iPad d’Apple aux États-Unis et surtout dans 9 autres pays dont la France, on a pu voir la concurrence se montrer bras ballants, avec à peu près rien dans les cartons pour contrer efficacement l’offensive d’Apple. Ainsi, pèle-mèle, on a pu voir passer la tablette Dell Streak de 5 pouces sous Android, la Compal de 7 pouces sous Android (et Nvidia Tegra 2) ou encore la Archos 7 Home Tablet, de 7 pouces encore et sous Android.  
Toutes ces tablettes ont des gros défauts en commun. Elles ne sont pas encore sorties (donc ne bénéficient pas de l’effet marketing supplémentaire qu’à Apple en étant le premier -et de fait : le seul à l’heure actuelle à en proposer une), et/ou n’arrivent pas au niveau de l’iPad en terme de facilité d’utilisation et d’intégration du tactile.

Seul espoir : l’eeePad d’Asus ?

Tout comme le Lenovo U1, l’eeePad d’Asus est en fait un netbook tactile et détachable. Il a l’avantage de fonctionner sur un Core 2 Duo et sur un Windows 7 Edition Familiale. Elle est fournie avec Webcam, port USB et port carte mémoire, mais de ce que l’on peut constater dans la vidéo, la fluidité n’est pas encore au rendez-vous :

Plus que tout, je crois que toute tablette qui ne s’utilise que via le tactile doit avoir une interface pensée pour cela de bout en bout. Or ce n’est pas le cas des applications Windows existante, donc je doute que l’utilisation de Windows 7 sur une tablette (même si l’OS a été en partie conçu pour gérer les interfaces tactiles) se fasse tout seul…

La Windpad 100 de MSI

Autre prétendant au titre de plus dangereux concurrent : la Windpad 100. Une vraie tablette cette fois-ci, d’une diagonale de 10 pouces, mais fonctionnant sur un processeur Atom et avec Windows 7 Ultimate. D’après Engadget qui l’a vue à Taiwan, le lancement des applications serait extrêmement lent (plusieurs secondes). De surcroît, MSI compte vendre cette tablette à un prix de 499 dollars (soit à peu près autant que l’iPad… mais en moins bien).

Si ces prix très élevés se confirment (très élevés par rapport au faible niveau concurrentiel qu’ils ont face à l’iPad), celà prouvera que Apple a fait doublement fort. En plus de proposer une tablette à la finition logicielle correcte (peu de bugs, une ergonomie éprouvée… car déjà peaufinée sur l’iPhone), Apple aura réussi à imposer des prix pas si élevés que ça, qui font que la concurrence à d’autant plus de mal à rester dans la course.

Plus d’infos sur l’eeePad d’Asus chez Clubic. Sur la Windpad, voire chez Engadget.

Vous serez peut-être intéressé :

9 commentaires sur ce billet

  1. Mathias dit :

    Vu toutes ces tablettes, je prépare une comparatif sur plusieurs aspects (technique, logiciel, commercial…). En HTML & CSS purs & accessibles, pas juste une image !

    Il se concentre sur le tablettes multimédia, par opposition à celles qui ne font que lire des livres électroniques ou presque (Ammazon Kindle, Booken Cyboook…).

    Première publication demain soir si possible !

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @Mathias: N’hésite pas à venir poster le lien dans les commentaires !

    RépondreRépondre
  3. Pascal dit :

    En fait ces tablettes me semble plutot séduisante.
    Le fait qu’elles soient a un prix comparable a celui d’un IPad est normal puisque fonctionnellement comparables, pourquoi serait elle moins chère ?

    Et en outre équipées de Windows 7 et non d’une version limitée de l’OS Apple elles permettront une plus grande réactivité des prestataires de services pour developper des applications métier.

    Pas encore disponibles a cette date… mais on peut deja maquetter sur des Asus T91MT ou T101MT.

    RépondreRépondre
  4. Louis dit :

    @Pascal: Oui, je suis d’accord avec tes arguments, mais le problème reste que le Win7 actuel n’est pas aussi réactif qu’un iOS, même si celui-ci est limité. Donc pas sûr qu’un prix égal à celui de l’iPad soit totalement justifié…

    RépondreRépondre
  5. Pascal dit :

    Pour ce qui est de la fluidité de l’IPad, je suis d’accord c’est tres fluide.

    Pour ce qui est de celle des appareils sur Win 7 + tactile je n’ai pas encore testé.

    J’ai testé sur un Netbook MSI U90, non tactile, avec disque dur, 512 Mo de ram, c’etait manifestment un matériel trop léger pour Win7.
    Sur un vieux dual core (Asus F3JM AK029P, 2006) a 1.6 Ghz et 1 Go de ram, et la machine etait extremement fluide, toujours sans tactile.

    Pour le Winpad le processeur Z530 est tres faiblard, il ne fallait pas en espérer trop, et le prix va etre intenable face aux autres fabriquant.
    Mais l’Asus EEEpad qui sort ce mois-ci devrait être beaucoup plus agréable avec son dual-core pour le modele 12″.

    Le modele 10″ sera un paquet surprise avec son chipset NVidia et Win 7 CE… a suivre.

    D’ici septembre le marché des tabletPC devrait devenir marrant avec Dell, HP et certainement d’autres, pas certain que le marché absorbe autant de tablet que de netbook.

    RépondreRépondre
  6. Louis dit :

    @Pascal: Je rajoute que le problème avec les tablettes pour Windows, c’est qu’elles nécessitent un hardware correct (tu indiques que les Atom sont souvent trop faiblards pour une réactivité comparable à celle de l’iPad), hors ce hardware consomme pas mal de batterie.

    MAIS : en fait, on peut se foutre royalement de la batterie si, comme tu l’as dis plus haut, les tablettes sous WIndows se vendent majoritairement à des professionnels et donc utilisées dans un cadre non-privé, où la nécessité d’une batterie longue-durée n’existe peut-être pas (par exemple, pour des appareils de démo, pas besoin d’une batterie : il suffira juste de brancher la tablette sur le secteur).

    RépondreRépondre
  7. Pascal dit :

    En fait le dans un cadre pro aussi il faut tenir la durée, mais on peut se permettre d’avoir plusieurs batteries SI c’est possible de changer la batterie et SI on peut charger sur un chargeur.
    Et en fait ce n’est pas forcement évident même pour les fabricants traditionnel du « monde pc ».

    Mais une tablette sous Windows ou Linux a l’avantage d’être remplaçable par une tablette avec un écran plus grand, ou une plus grande autonomie, ou un poids plus léger, voire par un portable ou une station, suivant l’évolution des besoins utilisateurs.

    Des besoins certes différents dans un cadre privé.

    Là un utilisateur de MAC verra la compatibilité ITunes comme un avantage et un coup de génie, et le non MAC verra ca comme un boulet invivable.

    J’irais presque jusqu’a conseiller une Apple TV a un pur utilisateur MAC/IPhone/IPod :)

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>