HTC Desire : Test complet

[ 4 ] Commentaires
Share

Il serait juste de dire le HTC Desire est le téléphone le plus attendu de 2010. Peut-être une indication de l’importance de ce téléphone, après le lancement par HTC, une flopée d’annonces provenaient des opérateurs de téléphonie mobile en disant qu’ils seraient vendus dans leur gamme. Le HTC Legend, en revanche, n’a pas reçu une telle attention. Mais qu’est-ce que le Desire a de plus que le Legend ? Et que dire de son demi-frère le Nexus One de Google ? Le HTC Desire est moins frappante dans sa conception que le HTC Legend. La taille de l’écran implique qu’il n’y a pas vraiment de place pour le bord inférieur de l’appareil. Le bord métallique entoure la moitié supérieure du smartphone, l’emballage en caoutchouc arrière sur les côtés signifient qu’il donne une impression de sécurité dans la main.

Il s’agit d’un téléphone grand avec un écran de 3,7 pouces de diagonale. Il mesure 60 x 119 x 11,9 mm, il est long, mais mince: vous serez en mesure de le glisser dans votre poche. Il pèse 135g, donc il est très léger et en même temps assez lourd pour l’avoir bien en main.

Partout dans le bas du smartphone, le Désire propose les contrôles normaux: la maison (le bouton « home »), le menu, le retour en arrière et de recherche, ainsi qu’un bouton central optique, qui fonctionne parfaitement, bien mieux que les commandes tactiles Google Nexus One et sa trackball. C’est d’ailleurs un aspect où le Desire est également meilleur que le Legend (pour lequel les boutons ne sont pas aussi précis et pratiques à utiliser).

Le bouton d’optique est susceptible d’être plus fiable qu’une trackball sur le long terme, mais, en réalité, beaucoup ne l’utiliseront pas. L’écran rend la navigation très facile, il y a peu de vraies utilisations pour contrôle optique – vous pourrez toujours l’utiliser pour contrôler la caméra, sauf si vous utilisez le touch.

Sur le côté gauche du Désire, vous trouverez vos contrôles de volume normal et le haut du smartphone donne la touche marche / veille et un jack de 3,5 mm. Sur le bas, vous retrouverez la connectique standard Micro USB pour la recharge et la synchronisation filaire. Sur l’arrière du Désire, on trouve le haut-parleur externe, l’appareil photo de 5 mégapixels et le flash LED.

Retirez le couvercle arrière et vous trouverez la fente pour carte microSD, offrant une extension à la mémoire interne de 576 Mo, et en supportant les cartes MicroSDHC jusqu’à 32 Go vous pourrez stocker toutes vos musiques, photos et vidéos, plutôt que d’utiliser un espace précieux sur le téléphone lui-même.

Le HTC Desire est livré avec toute la connectivité que vous attendez d’un smartphone de haut niveau. Il offre la 3G+ pour des débits de données rapides avec le Wi-Fi b/g pour soulager les limites des données de votre contrat (500Mo en débit max puis le reste en débit réduit d’après ce que j’ai pu voir chez les opérateurs français). Vous bénéficiez également du Bluetooth 2.1, du GPS, et de la boussole classique.

Lancez le HTC Desire et vous verrez l’interface HTC Sense, fonctionnant sur la dernière version d’Android 2.1. C’est un autre domaine où il se distingue du Google Nexus One, ce qui permet d’avoir globalement les dernières évolutions de Android 2.1, tout en bénéficiant des améliorations offertes par HTC Sense, qui commencent à s’imposer comme un vrai avantage sur les téléphones Andoird qui en sont équipés.

Certains diront que le Nexus One est un meilleur choix car il ne dispose pas de HTC Sense.Cela est vrai pour ceux qui ne sont pas intéressés par l’intégration profonde à Facebook et Flickr, ou les pages d’accueil personnalisables, par exemple. Android offre déjà l’intégration de vos services Google, avec beaucoup d’applications intégrées à votre réseau social dans le téléphone sans l’aide de HTC. Pour ma part, je pense que HTC Sense permet d’avoir certains petits détails bien sympathiques (je pense notamment à l’intégration du multi-touch sur l’écran d’accueil, pour voir ses écrans de haut en les ramenant tous en thumbnails, mais c’est personnel).

Comme je l’expliquais, HTC Sense offre beaucoup de personnalisation pour vos pages d’accueil, et avec des scènes différentes par page d’acueil (une page d’accueil Week-end, une page d’accueil professionnelle, etc). De toute façon, l’interface HTC Sense n’est pas obligatoire, et donc vous pouvez toujours revenir à l’Android 2.1 d’origine. Notez que le marketing pour vendre HTC Sense tourne pas mal autour de l’intégration de vos contacts avec les réseaux sociaux, mais je ne préfère pas vous dire ce que j’en pense, tant je préfère que mes contacts Facebook soient proprement séparés de mes contacts familiaux et professionnels. Je ne préfère pas mélanger les mondes…

Entre l’écran de 3,7 pouces AMOLED et la résolution de 480×800 pixels, on ne peux pas dire que le Desire soit mal logé à ce niveau. Au contraire, tout est assez beau… même si l’AMOLED n’est pas forcément le plus pratique quand on sort dehors (l’écran est tellement brillant que c’est quelque fois difficile à lire dessus quand on est dans un endroit ensoleillé). De surcroît, la navigation est très rapide (à l’heure actuelle, le navigateur du Desire est un des plus rapides sur le marché, sinon LE plus rapide).

Quelques fois, le navigateur a du mal, mais c’est assez rare. On notera de surcroît que le Desire a un plugin Flash. Sur beaucoup de sites où il y a du contenu Flash, en fait le player Flash vous passe en plein écran directement pour visualiser votre vidéo ou votre application Flash. Par exemple pour Youtube, c’est un plaisir à utiliser.

Grâce à son processeur Qualcomm cadencé à 1 GHz , le Desire offre réellement une sensation de puissance, à l’inverse du Legend, qui se montre quelques fois un peu léger. Même au niveau du multi-tâche, tout se passe bien… sauf pour la batterie, qui risque de ne pas tenir très longtemps (24 heures pour vider une charge complète) si vous ne faites pas attention. L’interface HTC Sense aide pas mal aussi à l’écriture de textes, le clavier tactile est un des meilleurs jamais réalisés.

La caméra à l’arrière vous donne 5 millions de pixels et certains des résultats étonnamment bons. En intérieur le flash LED s’allume assez bien, mais tend à donner un aspect verdâtre dans les photos. Les photos ont pas mal de bruit, mais il parait que c’est typique de ces capteurs de smartphone. Pour la vidéo, c’est plutôt pas mal, à part la captation des sons qui manque vraiment de basses. Cela dit, l’appareil photo et la caméra offrent des options de publication/partage d’une incroyable simplicité : en un clic vous envoyez tout sur Youtube ou par mail.

Le Desire a une radio FM qui s’en sort plutôt bien, tout comme l’application de musique, mais cela n’est toujours pas au niveau de l’iPhone. A chacun de faire son choix. Le lecteur vidéo ne prends pas tous les formats en lecture non plus.

Finalement, le plus gros problème du Desire est sa batterie. 1400mAh, c’est trop peu, et cela ne permet pas vraiment de faire beaucoup mieux qu’une journée. En utilisant l’application Android Power Control, vous pourrez améliorer votre contrôle de la consommation de ressources, mais bon, cela ne vous fera tout de même pas durer votre batterie plus de deux jours.

Conclusion

LE HTC Desire est déjà un succès. Pas besoin de prouver qu’il a été réussi. En effet, jusqu’à la sortie de l’iPhone 4G, le Desire est ce qui se fait de mieux en face de l’iPhone, et donc en est son concurrent le plus féroce. A part l’application de musique et la durée de la batterie, la combinaison Android+HTC Sense n’a pas grand chose à se reprocher, surtout quand elle est alliée à une grosse puissance de traitement.

[Photos CC]

Vous serez peut-être intéressé :

4 commentaires sur ce billet

  1. H4mm3r dit :

    Quand je pense qu’en allant à la Google I/O, il donnait un HTC EVO 4G…

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @H4mm3r: J’en connais deux qui y étaient, et qui l’ont revendu très vite à 450$ sur Craigslist car ils n’avaient pas trop d’intérêt à le ramener en France (pas compatible avec les réseaux français).

    Pour le reste, patience ! HTC va surement sortir un Evo européen d’ici septembre 🙂

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *